baromètre CSA Europ Assistance Pologne Etats-Unis France renoncement soins 29% des Français renoncent à se soigner faute d'argent 29 des francais renoncent a se soigner faute d argent 11260

Sur les 10 pays concernés par le baromètre CSA pour Europ Assistance publié vendredi, seule la Pologne fait pire (36%). Les Etats-Unis plafonnent à 25%.

Enquête renoncement aux soins 2010 2011

En 2006, Europ Assistance et le Cercle Santé Société lançaient, avec l'institut CSA, un baromètre annuel sur "la relation et les pratiques des citoyens européens à l'égard de leurs systèmes de santé". Baromètre constitué à partir d'une enquête téléphonique menée auprès d'un échantillon de 5500 individus représentatifs de la population des 18 ans et plus, répartis sur dix pays (Allemagne, France, Grande-Bretagne, Italie, Suède, Pologne, Etats-Unis, Autriche, Espagne et République Tchèque) entre mai et juin 2011.

C'est la dèche...

Résultat sans équivoque. Tout d'abord, un mythe tombe : les Français ne considèrent en rien qu'ils possèdent le "meilleur système de santé du monde". Loin de là. Et ensuite, le chiffre qui fâche : 29% des sondés français ont déclaré avoir renoncé à des soins en raison d'un problème d'argent. Seule la Pologne fait pire avec 36%. Les Etats-Unis sont à 25%. Plus inquiétant, ce chiffre progresse de façon exponentielle : 11% en 2009, 23% en 2010 et donc 29% en 2011. Seule la Pologne - à nouveau - suit la même évolution quand les autres pays stagnent ou réduisent légèrement leur taux de renoncement aux soins. Les secteurs les moins remboursés sont principalement concernés - optique et dentaire à 22% (11% aux Etats-Unis) - mais aussi les soins courants pour 12% (13% pour les Etats-Unis).

Curieusement, 49% de Français pensent que l'égalité des citoyens devant les soins médicaux est encore assurée. Ce qui situe la France en situation plutôt favorable, en troisième position derrière l'Espagne (76%) et la Grande Bretagne (55%). La Pologne est lanterne rouge, avec 22%.

Conclusion : un tiers des Français renoncent à se soigner en raison de difficultés financières, mais ils continuent de croire à l'égalité d'accès aux soins médicaux. Il pleut mais la pluie ne tombe pas... Vous suivez ?

29% de Français renconcent à se soigner
29% de Français renconcent à se soigner

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

Haaa, les sondages !

"Conclusion : un tiers des Français renoncent à se soigner en raison de difficultés financières, mais ils continuent de croire à l'égalité d'accès aux soins médicaux. Il pleut mais la pluie ne tombe pas... Vous suivez ?"

Sont-ce finalement les sondages qui sont ridicules, ou bien les français qui sont cons ?

J'obterais quand même pour les sondages, même si parfois mon avis balance !!

ExoticLemon

comment enterrer la sécu

1 - la sécu en place depuis la fin de la seconde guerre mondiale : chacun cotise selon ses moyens et reçoit selon ses besoins. En gros, c'est pas parceque je suis pauvre et malade qu'on me laissera au bord de la route
2 - du coup ça fait bcp moins pour les compagnies d'assurance - environ 200 milliards poar an - (Axa, Malakoff Mederic la compagnie du frangin de notre président ...) ; observez comme ils assoment en pub en ce moment ... vu qu'ils savent que les français se sentent plus trop bien soignés
3 - rendre la sécu déficitaire : l'Etat ne paye plus (taxes tabac et alcool par exemple ; exonération de charges des grosses multinationales qui payent des actionnaires de fonds de pension ....)
4 - la sécu va mourir c'est obligé, je vais me payer une assurance complémentaire si j'ai les moyens, sinon à la CMU !

la droite a enterré la sécu avant de tenter un plan de sauvetage ; les mesures prises : franchises médicales, fin de la prise en charge des médicaments ... font entrer l'idée que la sécu est incappable de soutenir les malades. Le plus ignoble c'est la façon dont les compagnies d'assurance convoitent le gateau pour ceux qui seront malades et AURONT les moyens de payer car quand on est malade et pour de vrai pas un rhum on n'a aucun choix ! Honte à cette droite qui a volontairement mis la sécu exangue parceque les compagnies d'assurances lorgaient sur le gâteau de l'assurance maladie.

Les Hongrois se font niquer,

Les Hongrois se font niquer, mais au moins, ils s'en rendent compte

une expérience personnelle

J'ai vécu en Belgique longtemps, en tant qu'indépendant; là-bas comme ici, on complète la sécurité sociale par une mutuelle; il m'est arrivé, les affaires n'ayant pas toujours été "mirobolantes" (!!), de devoir renoncer certaines années à la mutuelle; et bien sûr donc "d'éviter" d'aller chez le dentiste, de remplacer mes lunettes,... mais ce n'est pas finalement pas très important car les frais médicaux graves et ou urgents sont toujours couverts pas la sécu.
J'ai l'impression en lisant en ce moment les articles sur le sujet, qu'il s'agit d'une catastrophe sociale; moi je veux simplement dire que je ne l'ai pas vécu comme cela.

Ca dépend...

... A quoi les Français (et autres renoncent) comme soin.

S'ils doivent ralentir leur homéopathie ou leur osthéo, ou une paire de lunettes tous les 6 mois parce que c'est "gratos" quand on a une mutuelle...

Il m'a l'air louche ce sondage, à quels soins renoncent les Européens?
(J'ai eu la vésicule biliaire et l'appendice à enlever cette année (Vive 2011! :p ), avec 2 semaines d'hospitalisation en tout, je n'ai renoncé à rien, merci la Sécu!)

A tous : 5 millions de

A tous : 5 millions de Français n'ont pas assez d'argent pour se payer une mutuelle. 8 millions de Français vivent avec moins de 900 euros par mois. Tous les ans, ceux qui ont la chance d'avoir une mutuelle paient en plus 225 euros de leur poche.

Il n'y a pas que les soins dentaires ou lunettes qui sont concernés. Les soins courants aussi. Mon voisin est à l'hôpital, il lui reste quelques jours à vivre. La raison : il n'a pas consulté pour des douleurs récurrentes dans le ventre. Le cancer l'a bouffé en quelques semaines. Dommage : il aurait pu consulter et se faire soigner. Ca aurait coûté moins cher à la collectivité et ça lui aurait rallongé la vie. Mais il n'avait pas de mutuelle, et pas d'argent. Pourtant, il travaillait et il a travaillé jusqu'à la veille de son évanouissement. Il ne s'est toujours pas réveillé.

Sa femme et ses deux enfants n'ont plus rien, ils sont en passe d'être expulsés de leur appartement.

vive la France

Comme la France est devenue un beau pays !! Merci qui ?

MAFIAMAN

ANARCHISTE DE FRANCE ET DU MONDE BONJOUR MAINTENANT A MON TOUR DE FAIRE MAL