franchisse ligne jaune gouvernement US Commission enquête attentats 11 septembre L'administration Bush a fait pression sur la Commission d'enquête du 11 septembre 2001 administration bush a fait pression sur la commission enquete du 11 septembre 2001 7326

... pour qu'elle ne "franchisse pas la ligne jaune". Dans un mémo daté de janvier 2004, le gouvernement US a fermement invité la Commission d'enquête sur les attentats du 11 septembre 2001 à ne pas s'immiscer dans ses petites affaires internes. Les sceptiques (dont les anciens membres de ladite Commission) n'en attendaient pas tant...

Scandale sur la Commission d'enquête du 11 septembre !

La Commission nationale sur les attaques terroristes contre les États-Unis - dite Commission du 11 septembre - a été mise sur pied fin 2002, malgré l'opposition de Dobeuliou, pour étudier les circonstances entourant les attentats du 11 septembre 2001 et éviter in fine qu'une telle situation se reproduise.

Un document (voir page 26) récemment révélé par l'American Civil Liberties Union (ACLU, principale association de défense des libertés individuelles) vient épaissir le délicat dossier de l'obstruction de l'enquête par l'administration Bush.

Une "ligne jaune que la Commission ne doit pas franchir"...

La missive, signée par le procureur général John Ashcroft, le secrétaire à la Défense Donald Rumsfeld et le directeur de la CIA George Tenet, a été expédiée par le cabinet de l'ancien vice-président Dick Cheney à la Commission le 16 janvier 2004. A l'origine de la bisbille, la Commission avait émis le souhait d'assister aux interrogatoires de prisonniers pour comprendre les incohérences relevées dans les différents dossiers fournis par la CIA.

La réponse implacable du gouvernement tient en ces quelques mots : "Votre Commission a eu l'extraordinaire - fait sans précédent dans l'histoire américaine - privilège d'accéder à plusieurs des secrets les plus sensibles de la nation pour conduire son travail, y compris des informations sur les détenus [...] Il y a néanmoins une ligne jaune que la Commission ne doit pas franchir - la ligne empêchant votre enquête sur les attaques du 11 septembre 2001 d'interférer avec la mission du gouvernement d'assurer la sécurité nationale [...] La demande des membres de la Commission de participer aux interrogatoires franchit cette ligne".

Clair, net et sans bavure

Ou presque. Car depuis, de nombreuses révélations ont montré que les interrogatoires ont en grande partie été menés sous la torture. Donc sujets à caution. Les membres de la Commission ont en outre, à de multiples reprises, critiqué l'attitude de l'administration. En 2003, avant la fin de l'enquête, deux responsables de la Commission s'étaient déjà plaints de l'obstruction du gouvernement et du manque de temps et d'éléments fournis pour leur enquête. En juillet 2004, Bob Graham, sénateur démocrate membre de la Commission, a aussi accusé la Maison Blanche de planquer les preuves liant l'Arabie Saoudite aux membres des commandos terroristes. Accusation balayée d'un revers de main par le gouvernement, qui s'est alors contenté d'évoquer une "étrange théorie du complot". Emballez, c'est pesé...

Attentats, mensonges et vidéo...

En aout 2006, c'est au tour de Tim Roemer de dénoncer les "fausses déclarations" de l'administration. Puis, Thomas H. Kean, le président de la Commission, John Farmer et d'autres anciens membres de la Commission, ont violemment critiqué les "efforts délibérés" de la CIA et du gouvernement pour induire les enquêteurs en erreur. A l'été 2004, juste après la publication du rapport final, les membres de la Commission se sont même réunis pour évaluer les possibilités de déférer certains membres de la CIA et du gouvernement devant la justice pour "fausses déclarations" et entrave à leur enquête ! Finalement, la Commission n'a pas été plus loin, mais c'est l'ACLU qui a porté plainte, lorsqu'elle a appris que la CIA avait supprimé 92 vidéos d'interrogatoires de personnes soupçonnées de terrorisme.

En résumé, le gouvernement a fait pression sur la Commission pour ne pas qu'elle approfondisse trop son enquête. Commission qui affirme par ailleurs ne pas avoir été en mesure de mener correctement ses investigations, en raison d'obstructions délibérées de la CIA, du Pentagone et du gouvernement. Résultat : ceux qui demandent aujourd'hui l'ouverture d'une nouvelle enquête sont systématiquement taxés de "conspirationnisme". Curieux...

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

FBI histoire du bureau par ses agents

livre de fabrizio calvi sur l'histoire du FBI:
(Documentaire 5X52', France 5

http://www.youtube.com/watch?v=RoTf3zZ5g3Y

http://www.lesmotsontunsens.c

Une des plus grandes arnaques de l'histoire !

Le septembre est une des plus grandes arnaques de notre histoire avec la complicité de la majorité des politiques et des médias occidentaux.

Obama bien qu'adulé nous a prouvé dès le début de son mandat qu'il était un salopard comme un autre "OK pour une enquête pour le 11 septembre à condition que tous les protagonistes soient protégés par une immunité quoi que nous trouvions ..."
(la demande d'immunité pour l'administration Bush est un des plus grands aveux de culpabilité !)

Comment croire une seule seconde en la "non complicité" des personnes précitées à la vue de l'ensemble des éléments accablants pour les USA.

Ce dont il s'agit est le meurtre de 3000 américains, des guerres montées sous de faux prétexte, la torture sous traitée partout dans le monde par les USA (rien de moins) .

Pour ce qui est des "frappes chirurgicales" de "l'axe du bien", il est bon de savoir qu'il tue 90% de civils.
(pour référence 14-18 tuait 10% de civils; 39-45 55% de civils; le Vietnam 76% de civils ...)

En une phrase, les USA viennent de déclencher des conflits violant toutes les règles internationales d'engagement militaire ainsi que bon nombre de traités internationaux (notoirement en matière de torture, d'incarcération ainsi que d'utilisation de certaines armes .

Les Talibans et autres extrémistes religieux seraient un danger pour nos démocraties ?
Pourtant je ne connais rien de plus dangereux pour la paix dans le monde que les USA !

Pour les rêveurs qui osent croire que les USA nous ont libéré des nazi ils devraient croire en autre chose que la propagande de la guerre froide !

Merci

Bien dit.. plus calmement que moi.. merci.

http://laurentgrandsimon.hautetfort.com/archive/2010/02/23/le-11-septembre-2001.html

Encore une goutte d'eau !

Article très instructif et pertinent, merci :-)

Mieux vaut tard que jamais !

En 2010 nous avons compris ce qui s'était passé le 11 septembre 2001 (c'est pas si mal en réalité ! ) Ferons-nous un peu mieux pour l'événement du 10 avril 2010 ?

L'ATTENTAT de Smolensk :

http://www.youtube.com/watch?v=PxIFh3NkEvM