137 cas 11 erreurs judiciaires ADN ADN : "les experts" peuvent aussi se tromper adn les experts peuvent aussi se tromper 8671

Sur les 137 cas qu’ils ont analysés, deux chercheurs ont découvert 11 erreurs judiciaires imputables, en partie, à une mauvaise interprétation ou exploitation de “la preuve par l’ADN“.

Une "chance" sur 1 million, sur 40 000, ou bien sur 3.


 [Lire l'article complet sur lemonde.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :