Affaire Tarnac indignation sculpteur interpellé Normandie Affaire de Tarnac : l'indignation du sculpteur interpellé en Normandie affaire de tarnac l indignation du sculpteur interpelle en normandie 12336

Contre-enquête. Ils étaient soupçonnés de terrorisme. José Torres et son fils racontent l’intervention des policiers.

Ancien militant libertaire, ancien syndicaliste CGT, accusé à tort de trafic d’armes en 1970, ce qui lui a valu huit mois de prison à la Santé… José Torres en a vu d’autres. Mais qu’on le prenne, lui ou son fils, pour l’un des terroristes qui a saboté des lignes de TGV en 2008 (*), il ne le supporte pas.


 [Lire l'article complet sur paris-normandie.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :