Bernard Squarcini directeur central renseignement intérieur DCRI Affaire des fadettes : Bernard Squarcini renvoyé en correctionnelle affaire des fadettes bernard squarcini renvoye en correctionnelle 14327

Bernard Squarcini, l'ancien directeur central du renseignement intérieur (DCRI), a été renvoyé devant le tribunal correctionnel, lundi 17 juin, dans l'affaire des fadettes du Monde.

Les juges Sylvia Zimmermann et Alain Nguyen-The estiment, comme le parquet de Paris, qu'il y a lieu de le juger pour "collecte de données à caractère personnel par un moyen frauduleux, déloyal ou illicite", pour avoir sollicité en juillet 2010 "directement auprès des opérateurs téléphoniques les facturations détaillées des numéros de téléphones portables" de Gérard Davet, journaliste au Monde, et de David Sénat, conseiller pénal du garde des sceaux de l'époque, Michèle Alliot-Marie. Le préfet risque un maximum de cinq ans d'emprisonnement et 300 000 euros d'amende.


 [Lire l'article complet sur lemonde.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :