colonel Eric Burgaud ordre illégal 13 mai 2005 Côte d Ivoire Firmin Mahé Affaire Mahé : "J'assume avoir donné un ordre illégal", dit le colonel Burgaud affaire mahe j assume avoir donne un ordre illegal dit le colonel burgaud 13566

Pleinement cette fois, le colonel Eric Burgaud assume l'ordre illégal qu'il a donné à ses soldats, ce 13 mai 2005, en Côte d'Ivoire, en vue d'éliminer Firmin Mahé, un coupeur de routes dont la bande criminelle terrorisait les populations locales.

Devant la cour d'assises de Paris, qui le juge pour complicité de meurtre avec ses trois anciens sous-officiers de la force Licorne, alors au service de l'ONU, le colonel livre son âme au débat ouvert de la justice. Dans la "zone de confiance" censée séparer les belligérants ivoiriens, entre le Nord rebelle et le Sud fidèle au président Gbagbo, les militaires français ont commis un crime de guerre.


 [Lire l'article complet sur lemonde.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

...sursis = permis de tuer

..." cet ordre était entendable. Entendable, pour ne pas dire légitime."

...demain en france...quand ils donneront l'ordre de tirer dans les foules qui manifestent et ou d'assassiner tel ou tel personne...ce sera aussi légitimes

pensez un instant au gazage d'Anduze.
Qu'aurait fait se Frédéric Warion commandant de la compagnie d'Alès, s'il avait eu une mitraillette en main...

et à la garde à vue de toute une foule sur une place publique

etc...etc...

je voulais mettre un premier message...que s'ils étaient condamnés avec du sursis, cela équivaudrait à un permis de tuer pour tout policier/gendarme
...ils ont été "condamné" avec sursis, message permis de tuer bien reçu par tous les porteurs d'uniformes