Garde vue photographe affaire 9 Tarnac Affaire de Tarnac : interrogations sur la garde à vue d'une photographe affaire tarnac interrogations garde vue photographe 4365

Tarnac. Tessa Polak a été entendue pendant soixante-seize heures.

Rien n’arrête plus les juges antiterroristes. Déjà critiqué pour sa gestion de l’affaire des sabotages des lignes TGV, le juge d’instruction Thierry Fragnoli a ordonné, mardi, le placement en garde à vue d’une photographe, Tessa Polak, membre du comité de soutien des 9 de Tarnac.


 [Lire l'article complet sur liberation.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :