AIG

Société générale banque affaires américaine Goldman Sachs crise financière Goldman Sachs et Société Générale au centre du scandale AIG goldman sachs et societe generale au centre du scandale aig 7060

 Lemonde.fr - La Société générale est-elle mêlée aux opérations qui ont permis à la banque d'affaires américaine Goldman Sachs de traverser avec plus de bonheur que d'autres la crise financière ?

Société Générale Crédit Agricole AIG 21 milliards dollars actifs toxiques assurés Les banques françaises au coeur du scandale AIG les banques francaises au coeur du scandale aig 6835

 Easybourse.com - La Société Générale et le Crédit Agricole ont obtenu de l'assureur américain AIG près de 21 milliards de dollars en évitant la décote des actifs toxiques assurés.

AIG 450 millions dolalrs prime AIG paie 450 millions de primes aux responsables de sa chute aig paie 450 millions primes aux responsables sa chute 3700

 Tempsreel.nouvelobs.com - L'assureur américain AIG reconnait que le versement de 450 millions de dollars est "de mauvais goût" mais se justifie en faisant valoir une obligation légale. Les pouvoirs publics américains ont dû mobiliser plus de 170 milliards de dollars pour éviter une faillite du groupe.

AIG trou sans fond bombe financière incontrôlable AIG, la bombe hors de contrôle... aig bombe incontrolable faillite crise financiere audition fed senat us 3595

AIG, la bombe hors de contrôle... Tic-tac, tic-tac. Depuis septembre dernier, les services de déminage financier des Etats-Unis ont dépensé 180 milliards de dollars pour désamorcer la bombe AIG, qui continue de clignoter malgré tout. Devant l'échec total de l'opération, les enquêteurs essaient d'en savoir plus. Quel explosif peut-elle bien contenir, quels fils couper et... qui en est le commanditaire ?

Lundi 2 mars 2009 lundi noir crise Hier... une journée de catastrophes ordinaires - Les doigts dans la crise... hier crise econnomique cac40 bourse banque aig hsbc 3559

Hier... une journée de catastrophes ordinaires - Les doigts dans la crise... La crise fait rage, on ne compte plus les lundi noir. Récession, chômage, dette... les banques n'assurent plus, ce sont les assurances qui banquent. Hier, les annonces ont été particulièrement violentes, en Europe comme aux Etats-Unis, personne n'est épargné.