Martin Bouygues installation quatrième opérateur téléphonie mobile Antennes-relais : Bouygues applique le principe de précaution... aux autres ! antennes relais bouygues applique principe precaution aux autres 3588

Martin Bouygues est un grand poète, un néo-romantique... un éco-activiste ! Il souhaite geler la procédure d'attribution de la quatrième licence GSM tant que l'incertitude liée à la nocivité des antennes-relais n'est pas levée... et pendant ce temps-là, il déploie encore et toujours plus... ses propres réseaux. Chaussez vos oreillettes, ça va swinguer.

Martin Bouygues antennes-relais

"Alors même qu'on voit fleurir dans toute la France des procès sur le problème des antennes-relais, je me demande comment on peut attribuer une licence et déployer un réseau. [...] Il me semble qu'il faut prendre les choses dans l'ordre, d'abord régler le problème des antennes, un problème très important qu'il ne faut pas négliger" a déclaré Martin Bouygues, hier, à l'AFP, lors de la publication des comptes annuels de sa boutique.

Trop d'antennes tuent les antennes

Vous avez bien lu. Un quatrième opérateur de téléphonie mobile ? Ce serait abusé, tant que le danger n'est pas levé. Tout simplement im-pen-sa-ble, parce que l'antenne pourrait nuire à la santé. Qu'il est bon d'entendre un manager de ce rang se soucier de la santé du petit peuple... Quant à annoncer le démontage spontané de ses antennes et le gel du déploiement à tout-va de son réseau 3G+ (web sur mobile), gageons que ça ne saurait tarder.

Certes, dans le même communiqué, il a annoncé que l'objectif de couverture 3G+ de 70% de la population française avait été avancé de huit mois, prévu pour la fin du printemps, aux premiers chants des tourterelles. Certes, l'opérateur-maçon a récemment promis à l'Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) de rattraper son retard sur ses concurrents. Aujourd'hui, le réseau GSM de Bouygues ne couvre que 50% de la populace. D'ici peu, il devra couvrir 99%, comme tout le monde... et que ça saute !

Mais c'était avant, à cette époque lointaine où l'intérêt économique primait sur la santé. C'était hier, mercredi 4 mars 2009...

NB : Quand à savoir si le déploiement d'un réseau multiplie le nombre d'antennes ou seulement le nombre de fréquences et leur puissance, c'est impossible à savoir, ça ne fait pas partie des données publiées.

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

cynique et prenant les gens pour des imbéciles

pas étonnant qu'il soit le copain de l'autre.

Nocivité des antenne relais : info ou intox ?

Aucune conclusion définitive d'étude n'a encore été rédigée faisant part d'une nocivité quelconque des ondes radio aux fréquences des GSM. Il y a bien 4 études en cours, mais leurs conclusions partielles sont toutes négatives.
Enfin, l'Académie de médecine vient de publier un rapport sur l'abscence de nocivité des antennes radio, car, outre le fait d'absence de nocivité rapportée sur les téléphones portables, il faut savoir que le rayonnement d'une antenne relais est environs 1000 fois moins important en puissance que celui d'un téléphone portable en émisson.

N'ayant pas l'ombre d'une raison ni de doute de considérer qu'il puisse exister un danger pour la santé présenté par les ondes radio GSM, il est, par conséquent absurde d'évoquer un éventuel « principe de précaution ».

Quant au récent jugement du tribunal condamnant un des opérateurs à démonter des antennes en application du « principe de précaution », le jugement est qualifié « d'erreur scientifique » [sic] par l'Académie de médecine.

Les liens suivants développent bien ces divers points :

Débunkage sur la nocivité des antennes relais
Avis de l'Académie de médecine, dépêche AFP reprise par le site ouaibe du journal « Les échos »

Enjoy

PS : je ne travaille pas pour un opérateur ni ai aucun intérêt personnel à les voir disparaitre ou faire ou non des profits. Mon point de vue est identique à celui de l'auteur du premier lien, chez agoravox. Si quelqu'un veut supprimer les téléphones portable, qu'il le dise clairement plutôt que d'inventer de faux prétextes.

Voir le rapport

BioReport : info ou intox ?

Très « interessant ». Je n'ai pas tout lu (pas pu), mais je me suis attardé sur le chapitre 10 :

leurs données sont un mélange de diverses études, non significatives. Je n'ai pas eu le temps d'approfondir chacune, mais à vue de nez, pour celles qui ne qualifient pas leurs données clairement de non-significatives, elle le sont quand même. D'autant que manifestement aucune étude n'a été menée en aveugle et que les résultats ont donc forcement été biaisés par les expérimentateurs... c'est humain, c'est comme ça et non ne peut pas lutter contre.

Donc... les données ne sont pas significatives, mais les auteurs concluent fièrement au contraire (ce qu'on leur a demandé de mettre en évidence, probablement) !

Le tout jeté en vrac de manière à ne pas en faciliter la lecture, englué dans un texte abominablement long, généralement prometteur de dissimulation d'informations par noyade, ou la quantité brille par une absence de qualité et une rédaction touffue.

D'ailleurs, si les différentes études étaient si démonstratives que ça, pourquoi en mener d'autres aujourd'hui ? Les chercheurs n'ont que ça à faire, très certainement ou plus probablement, ils ont aussi besoin de gagner leur vie.

À partir de là, ça ne donne pas envie de lire les autres chapitres et chercher à en savoir plus : ce rapport est du gros n'importe quoi.

Je ne développerais pas plus, ce n'est pas le lieu. Mais les rapports « sérieux » qui sont en fait du « bidonnage » sont myriade (à commencer par le GIEC, ceux des théories conspirationnistes du 11/9, le GEPAN, la CRIIRAD, GreenPeace, etc. j'en passe et des meilleurs). L'écologie est clairement politique, basée sur des croyances ou certitudes infondées et très peu scientifique, hélas.

Bonne nuit Napakatbra, et merci pour ton guet qui, dans l'immense majorité de tes articles, m'apportent sincèrement beaucoup :)

Antennes camouflées dans les clochers d'église: Bouygues N°1!

Toutes mes félicitations à Martin Bouygues; l'opérateur du même nom est N°1 dans les passages en FORCE pour l'implantation d'antennes relais (concertation 0).
La justice française va redonner confiance aux riverains d'antennes relais face à l'immobilisme de la classe politique, qui n'a d'ailleurs de cesse de défendre les intérêts des opérateurs de téléphonie mobile.
Oui, vivre à proximité d'une antenne relai peut avoir des effets délétères ; il serait grand temps que la loi mette un peu d'ordre dans cette jungle où les opérateurs font ce qu'ils veulent en toute impunité. Peut-on dans un état de droit laisser implanter de véritables sites industriels face à des écoles, des hôpitaux, des crèches, des zones d'habitation denses, ou même camouflées dans des clochers d'église, dans de fausses cheminées alors qu'on est incapable d'en garantir l'innocuité et qu'au contraire tout semble indiquer que ces installations sont une réelle menace pour notre santé?
Après l'amiante, le nuage de Tchernobyl, des éthers de glycol, le sang contaminé, la vache folle, le Tabac... la téléphonie mobile est bien partie pour être notre prochain scandale sanitaire!

Désolé, mais j'insiste car

Désolé, mais j'insiste car ça m'énerve : rien, je dis bien rien, ne tente à corroborer une quelconque menace pour notre santé du fait de ses installation.

Si vous voulez ne plus utiliser les téléphones portables, dites le clairement, j'en serais pour ma part ravi ; je déteste ces sonneries inopportunes et souvent grossière. Mais dites le ! Ne (vous) racontez pas d'histoire pour justifier votre choix de vie ! Et faites le !

Que Bouygue soit un sale con opportuniste, c'est fort possible (sa boîte, c'est certain), que les autres opérateurs soient de sales capitalistes intéressés uniquement par le fric, j'en suis absolument convaincu. Mais ce n'est pas une raison suffisante pour prétendre des conneries scientifiquement aberrantes et essayer d'en convaincre les autres (qui le sont déjà, faute à une bande de désinformateurs qui prétendent faire les choses pour « leur bien », sans leur laisser l'opportunité de juger par eux-même. Voire pire, qui leur promet l'apocalypse pour demain en les convainquant que ce sera leur faute (c'est quand même des mèthode vachement empruntées à la période la plus sombre du catholicisme : l'inquisition ! Et pourtant, elle tourne !).

Ces « écolo-bandes » ne valent donc pas mieux que l'ensemble des politiciens qui nous gouverne et qui, eux aussi, essayent de nous faire prendre les vessies pour des lanternes.

J'ai été « écolo » durant un temps, jusqu'à ce que je réalise enfin qu'ils était tout aussi malhonnêtes que les autres : je vous souhaite à vous aussi, un jour, d'élever votre esprit critique pour enfin vous rendre compte des supercheries ourdies et ce, de quelque bord que ce soit !

Rien qu'en vous posant la question « à qui ça profite réellement » en sachant que ce n'est jamais (sauf accidentellement, par effet de biais) à la population, que les « gentils » se font toujours bouffer par les « méchants », vous aurez déjà gagné quelques points et compris pas mal de chose des choses...

Surtout, ne prenez pas mal ce message : au contraire, réfléchissez-y. Si mon ton est quelque peu agressif et péremptoire, j'en suis désolé, mais je suis énervé et je réponds « à chaud ». Pas bon ça ;)

la donne est claire avec LES CRISES actuelles, pour 30 ans....

L'occident s'est toujours amusé de la corruption au cœur des états de ses interlocuteurs .
Si la vérité se savait, il est fort à parier que ce serai les interlocuteurs de l'occident qui pourraient se moquer de la corruption occidentale industrialisée .

Nombre d'affaires nous le prouvent de plus en plus souvent, il est temps que nos gouvernements fassent diversion : Une bonne guerre, du terrorisme ou n'importe quoi qui permettrai de se focaliser sur autre chose serai bienvenu....

La réalité c'est que nous sommes dans une position économique, sanitaire, écologique, politique et sociale qui tourne au dangereux fiasco.
Mieux vaudrait une bonne guerre qu'une guerre civile dans les rêves de nos gouvernements .
Tu te rends comte si tous les citoyens faisaient une liste des trahisons de leurs gouvernements pour favoriser des intérêts multinationaux privés au détriment de leur rôle premier "défendre les intérêts du pays et des citoyens", mais ce serai la guerre civile !

Heureusement pour eux, les citoyens ont rapidement oublié que les gouvernement ont mis des années à révéler ce qu'ils savaient, il valait mieux faire du pognon que de protéger les intérêts des citoyens. (santé, écologie, économie)

Tout est de plus en plus chaud partout dans le monde à cause de la crise et ce n'est que le début.
Ca sent la guillotine et ça les gouvernements n'aiment pas trop, ils préfèrent la chair à canon ...
Tout est bon pour nous faire oublier le nombres de scandales qui s'ajoutent à la crise économique actuelle .

(Sang contaminé, anciens sites d'uranium non dépollués, pollution électro-magnétique, pollution athmosphérique, pollution des cours d'eau, pollution des mers, affaires politico-financières, corruption des syndicats, magouilles dans les affaires juridiques,impunité des politiques, protections de criminels contre l'humanité, médicaments inutiles ou dangereux, matières dangereuses utilisées dans les produits de consommation courante, engrais et pesticides etc...

La liste des choses qui étaient connues pour être dangereuses mais dont personne ne nous a protégé est tout simplement énorme et sans précédent dans l'histoire de l'humanité.
Bienvenue au XXI ème siècle, et ça continue encore et encore....)

Antenne relais ! Prudence

Témoignage : l'opérateur de téléphonie mobile ORANGE veut installer une antenne relais de 3ème génération (les plus puissantes) de 25 mètres de haut dans mon quartier, à 10 mètres du premier jardin, à moins de 30 mètres de la première maison.
La mairie propose à l'opérateur un terrain plus éloigné des habitations mais ce dernier ne veut rien entendre.
Nous essayons de faire pression auprès de l'Etat, de la Préfecture et de l'opérateur pour qu'ils revoient ce projet dans le respect des riverains et pour que la réglementation en la matière change.
Le problème dépasse les frontières de notre commune, il est national, signez notre pétition et venez à notre manifestation (voir le détail dans le texte de la pétition).

http://www.mesopinions.com/detail-petition.php?ID_PETITION=2dbfcb751c6c999bb747398e5ffc62ed