Félix Fénéon Appelez-nous Félix appelez nous felix 13685

On le disait pince-sans-rire, la répartie en seconde peau, distant comme il se devait, cintré dans sa redingote, le haut-de-forme en guise de chevalière. Insaisissable, Félix Fénéon - quelques fois F.F. et le plus souvent anonyme - cultivait l’art de la dérobée.

« Malgré son aspect volontairement froid, sa politique un peu roide, le dandysme spécial de ses manières, réservées et hautaines, il a un cœur chaud et fidèle. Mais il ne le donne pas à tout le monde, car personne n’est moins banal que lui. Sa confiance une fois gagnée, on peut se reposer en lui comme sous un toit hospitalier. On sait qu’on y sera choyé et défendu, au besoin. » (Octave Mirbeau, évoquant Félix Fénéon).


 [Lire l'article complet sur article11.info]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :