journaliste Monde apartheid mental permanent Arabe et journaliste au Monde : "Je ne prononce plus mon prénom quand je me présente au téléphone" arabe journaliste monde je ne prononce plus mon prenom quand je me presente au telephone 5605

Brice Hortefeux a trop d'humour. Je le sais, il m'a fait une blague un jour. Jeudi 24 avril 2008. Il arrive, me tend la main, sourit et lâche : "Vous avez vos papiers ?"

Trois mois plus tard, lundi 7 juillet, jour de mes 29 ans. Je couvre le Tour de France. Je prépare un article sur ces gens qui peuplent le bord des routes. Je m'approche d'une famille surexcitée par le passage de la caravane, pour bavarder. "Je te parle pas, à toi", me jette un jeune homme, la vingtaine.


 [Lire l'article complet sur lemonde.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

oui, bof,

le coté "moi, journaliste au monde" et "moi, pas venu des cités", j'aurais du echapper au racisme ...

Réactions des lecteurs

Suite à cet article, le Monde a publié plusieurs témoignages qui n'ont pas tardé à affluer au journal:

http://www.lemonde.fr/opinions/article/2009/09/29/etre-francais-d-origine-arabe-en-2009_1246735_3232.html#ens_id=1244169