Areva Areva trop intelligente areva trop intelligente 12360

La démission ce vendredi de Sébastien de Montessus, patron des mines d'uranium d'Areva, résonne comme la confirmation du caractère déloyal des coups portés par la direction du groupe contre son ancienne présidente, Anne Lauvergeon, par l'entremise de sociétés d'intelligence économique.

Elle confirme aussi la portée du scandale économique, comme le détaillent les documents que nous publions.


 [Lire l'article complet sur owni.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :