parquet Paris corruption abus biens sociaux commissions occultes Pakistan Attentat de Karachi : enquête pour "entrave à la justice", exit la "corruption"... attentat de karachi enquete pour entrave a la justice exit la corruption 7901

Le parquet de Paris n'ouvrira pas d'information judiciaire pour corruption ou abus de biens sociaux dans le dossier concernant le paiement de commissions occultes en marge d'une vente de sous-marins français au Pakistan.

Le procureur Jean-Claude Marin juge que ces faits sont prescrits ou que les plaignants, les familles des victimes d'un attentat antifrançais à Karachi en 2002, supposé être lié à l'affaire, n'ont pas qualité pour agir sur le volet corruption.


 [Lire l'article complet sur lemonde.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :