Aubrac Décidément Caluire ne me vaut rien Aubrac : «Décidément, Caluire ne me vaut rien» aubrac decidement caluire ne me vaut rien 12566

On avait déjà mangé une fois ensemble, en mai 2009, au plateau des Glières, en Savoie.

Raymond Aubrac venait faire de la résistance à Nicolas Sarkozy, rappeler devant 3 000 personnes les acquis perdus du Conseil national de la résistance. Je m’étais alors frotté une première fois à son humour grinçant. Au dîner, la veille du rassemblement, dans un petit chalet du coin, je m’étais retrouvé entre lui et Stéphane Hessel. On fait pire comme voisins.


 [Lire l'article complet sur liberation.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :