Redevance télé Sarkozy change avis augmentation de la redevance télé tv Redevance télé : Sarkozy contre Sarkozy. And ze ouineur iz... augmentation redevance tele tv sarkozy change d avis contre sarkozy and ze ouineur iz

Tout et son contraire, à quelques jours d'intervalle. A chaque fois, le même scénario : un ton solennel, une voix ferme et définitive, des mots sans sous-entendus. C'est sans appel. Le chef de l'Etat tranche dans le lard, et quand il tranche, pas question de revenir dessus. A part exceptionnellement quand il change d'avis... c'est à dire presque tous les jours.

mensonge sarkozy mensonge

Le 27 mai, au micro de RTL. A la question de Jean-Michel Apathie, "Comptez-vous augmenter la redevance, ne serait-ce que de deux euros ?", Nicolas Sarkozy répond : "Non, non ! (...) C'est toujours comme ça en France, on commence par des augmentations de deux euros et puis, comme on les fait chaque année, à la fin, ça fait plus de deux euros. Ma politique, c'est de diminuer l'État, de diminuer les prélèvements, de libérer le travail et de faire en sorte que les gens ne soient plus assommés de prélèvements supplémentaires (...) Chacun a son idée pour faire un petit prélèvement de plus, je dis c'est non".

Mais le 4 juin, recevant à l'Elysée quelques producteurs audiovisuels, il s'est clairement déclaré favorable à l'indexation de la redevance sur le coût de la vie. L'inflation étant aux alentours de 2%, la redevance étant à 116 euros, l'augmentation serait donc de plus de 2 euros. C'est toujours comme ça en France...

Les producteurs présents en sont restés bouche bée. Contents, car c'est ce qu'ils demandaient depuis longtemps, mais interloqués par ce revirement du chef de l'Etat. Au final, plus personne ne sait, plus personne ne comprend, et plus personne n'ose croire les déclarations de Nicolas Sarkozy. C'est toujours comme ça en France... Mais attention ! Ne dites pas qu'il change d'avis tout le temps, dites qu'il est prag-ma-ti-que !

 

 

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

transcription

il n'a pas dit "diminuer l'Etat" mais "diminuer les taxes". même si le deuxième (et la suite) impliquent à peu près le premier.

redevance et pub télé

c'est comme cela en sarkozie on adapte le discours à l'auditoire et tant pis si l'on contredit ce qui a été dit la veille.
et ce qui risque réellement de nous arriver.
simulation.
1)- augmentation de la redevance
2)- augmentation du temps de pub de 6 a 9minutes l' heure avec bien sur deux coupures de pub(exemple RTL9)par film.
3)-taxations spéciales des ordinateurs et autres produits de reception tv
4)- malgré tout ces savantes combinaisons, pas assez de rentrée de fric pour pallier le manque de rentée de fric estimé par les comiques de FT a 1.2 milliard d'euros.
5)- po grave; on laissera ,après moultes réunions commissions colloque audits, entretiens etc... , la pub a peine remaniée sur Farce télévision et le tour sera joué et bien joué.
finalement tout ce cinéma a ete orchestré pour permettre aux chaines privées (dirigées par les copains a Sarko)de se goinfrer grace au nouvelles taxation coupures et augmentation du temps de pub.
Elle est pas belle la vie? Et le citoyen dans tout cela? hé ben plumé et d'une force.
Président du pouvoir d'achat qu'il disait; mais on sait maintenant pour qui!
hey?Ce n'est qu'une simulation.quoi que....
Kénavo