rapport annuel Observatoire zones urbaines sensibles gouvernement petite bombe Banlieues : alerte rouge avant l’explosion annoncée banlieues alerte rouge avant l explosion annoncee 6403

Le rapport annuel de l’Observatoire des zones urbaines sensibles (ONZUS) remis au gouvernement le 30 novembre dernier aura laissé la France avec un encéphalogramme plat.

Pourtant 5 ans après la loi d’orientation et de programmation pour la ville et la rénovation urbaine du 1er aout 2003, quatre ans après les émeutes urbaines qui ont objectivement fait trembler le pouvoir politique de l’époque avec un impact planétaire, ce rapport aurait du faire l’effet d une véritable bombe quand il est démontré, données officielles à l’appui, que la pauvreté et le chômage ne sont pas en recul, bien au contraire, dans les 751 quartiers objet de l’étude publique.


 [Lire l'article complet sur jprosen.blog.lemonde.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

Les honorables bénévoles

Les bénévoles beaucoup d'emplois à pourvoir

Personne ne demande de papiers aux honorables bénévoles
Travaillant au noir pour les restos du cœur et pour le compte de l’état
Ce travail peut convenir à de vrais emplois, et je pense régulier, puisque destiné à être perpétuel et amplifié d’années en années.

liberté égalité fraternité???

et mon C.. c'est du poulet ?
pas de justice pas de droit pour les pauvres.
et si on est pas d'accord alors la france on la qitte c'est ce qu' a dit Tsakosy.
oui mais voila ; on est pas qitte.
dès qu'on est quitte , je vous quitte.

et je suis né ici.

c est explosif partout

"Le nombre de ménages surendettés continue d'augmenter en France, un engrenage dans lequel le crédit renouvelable joue un rôle croissant, alors que le projet de loi réformant le crédit à la consommation attend encore d'être examiné par l'Assemblée. Fin septembre, le surendettement concernait 744.189 ménages, un chiffre en augmentation de près de 6 % en un an, selon les chiffres de la Banque de France.

En 1989, 250.000 familles avaient été identifiées à l'occasion de la préparation de la loi Neiertz, la première sur le surendettement. "On pensait qu'en sortant ces familles du surendettement, on réglerait la question", se souvient Nicole Perez, administratrice nationale de l'assocation de consommateurs UFC-Que Choisir.

Vingt ans plus tard, la population concernée a triplé et ses caractéristiques ont radicalement évolué. "Avant, on avait des gens qui avaient le syndrome 'écran plat'", résume un banquier, "et au fur et à mesure, on s'est retrouvé face à des ménages qui cherchaient à boucler leurs fins de mois". Les cas de surconsommation, de frénésie d'achats financée par cartes et réserves d'argent, "cela existe toujours, mais c'est rarissime", assure Reine-Claude Mader, présidente de l'association CLCV." ...

http://www.lepoint.fr/actualites-economie/2009-12-07/consommation-le-nombre-de-menages-surendettes-en-forte-hausse/916/0/402511