Banques spéculer spéculation Banques : fausse route des députés et du gouvernement banques fausse route des deputes et du gouvernement 6030

Après avoir voté une surtaxe exceptionnelle sur les bénéfices des banques, la majorité a faite revoter ses députés dés le lundi suivant en sens inverse. Beau témoignage, par parenthèse, du respect du gouvernement pour la représentation nationale.

Cette proposition faisait écho à d'autres identiques faites en Belgique ou en Allemagne. Certains y voient une sorte de « punition » infligée à ces organismes qui ont été à l'origine de la crise actuelle. D'autres n'y voient qu'une source supplémentaire de recettes pour des Etats déficitaires et endettés.


 [Lire l'article complet sur rue89.com]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

la presidentielle de 2007 fut aussi 1 fausse route : revotons.

60 millions de pertes pour BNP Paribas sur un fonds d investissements qui vantait un rendement de ... 825 %. Fallait etre con pour y croire ? Non, juste banquier français :

"Le gérant d'un fonds spéculatif a été incarcéré jeudi soir en Allemagne. Helmut Kiener, fondateur de l'établissement nommé K1, est soupçonné d'abus de confiance et d'escroquerie.

Les pertes des victimes, parmi lesquelles se trouvent des investisseurs institutionnels, s'élèvent entre 500 millions et 1 milliard d'euros, d'après l'avocat Klaus Nieding. La banque française BNP Paribas fait partie des investisseurs touchés. Une enquête est également en cours aux Etats-Unis. "

http://www.e24.fr/finance/gestiondactifs/article149299.ece/Un-Madoff-allemand.html

Et Lagarde vient de nommer ... Pierre Fleuriot, président de Credit Suisse France pour remettre, en 3 mois, un rapport pour assainir les marchés financiers.

http://warrantmarrant.blog.capital.fr/

C est sans doute pour "assainir les marchés" qu elle ne demord pas d'installer la Charia en France :

"Le 17 septembre, l'Assemblée a adopté un texte destiné à permettre l'implantation de la finance islamique — donc compatible avec la Charia — en France. L'amendement a été censuré par le Conseil Constitutionnel. Mais pour Bercy, ce n'est que partie remise.

C' est le dada de Christine Lagarde : adapter la réglementation et la fiscalité françaises aux produits financiers islamiques. Depuis plus d’un an, la ministre de l’Economie n’a de cesse de permettre à la France de profiter d’une partie des 1000 milliards de dollars que représente l’encours de la finance islamique mondiale (selon l’OCDE ). Ce qui suppose un préalable : modifier les dispositions françaises pour les rendre compatibles avec la charia."

http://www.marianne2.fr/Finance-islamique-Lagarde-tente-de-passer-en-loucede_a182518.html