Banques Populaires

Affaire Pérol CGT plainte démission commission déontologie Affaire Pérol : la commission de déontologie a failli démissionner. La CGT porte plainte... affaire perol commission deontologie failli demissionner cgt porte plainte 3668

 Liberation.fr - Affaire Pérol. Olivier Fouquet l'a avoué, lors d’une audition à l’Assemblée : la commission a failli démissionné en bloc. La CGT de la Caisse d’Epargne a décidé mercredi de «porter en justice le dossier de la nomination de M. Pérol», et va contacter Sud et l’Unsa, qui ont déjà évoqué cette possibilité, pour discuter avec eux d’une action commune.

Sarkozy Perol prise illégale intérêt Sarkozy, Pérol : "Attrape-moi si tu peux" sarkozy perol banque populaire caisse epargne 3508

Sarkozy, Pérol : "Attrape-moi si tu peux" Terrorisés à l'idée de devoir annoncer les pertes historiques des Caisses d'Epargne et des Banques Populaires, les cadres de l'Elysée se démènent depuis plusieurs semaines pour limiter la casse... dans l'opinion. Quitte à prendre quelques libertés avec la vérité, la déontologie et la loi. Mais est-ce vraiment l'important ?

Fusion Banques Populaires Caisses Epargne Elysée SA elysee sa fusion banque populaire caisse eppargne 3475

 Lemonde.fr - Les communicants sont sur le pied de guerre. Dans quelques jours, l'Elysée va annoncer que, grâce à l'intervention de l'Etat, deux banques privées mal en point, les Caisses d'épargne et les Banques populaires, vont fusionner et former le deuxième groupe bancaire français. Grâce à Nicolas Sarkozy, un nouveau géant de la finance est né.

Nomination François Pérol tête groupe bancaire banque populaire caisse epargne François Pérol : le symbole d’un affairisme d'Etat ? francois perol symbole affairisme etat 3467

 Lamouette.blog.lemonde.fr - Nicolas Sarkozy est assurément un homme décomplexé. Le choix officieux de François Pérol, un très proche du Président, à la tête du nouveau groupe bancaire français issu de la fusion des Caisses d’Epargne et des Banques Populaires s’inscrit dans une longue liste de nominations dans laquelle l’éthique, la morale et la notion de conflit d’intérêt sont les grands oubliés.