Batterie lithium portable mobile rechargeable quelques 10 secondes La batterie rechargeable en quelques secondes arrive... batterie rechargeable en quelques secondes 3675

La batterie au lithium d'un téléphone portable rechargée en quelques secondes, celle d'une voiture en quelques minutes... un doux rêve qui deviendra peut-être réalité d'ici quelques mois, grâce à la découverte (nanotechnologique) de deux chercheurs américains du MIT.

Batterie rechargeable en quelques secondes

Retrouver le chargeur de son téléphone mobile sera bientôt plus long que d'en recharger la batterie, à en croire un article publié jeudi dans la revue Nature. Deux chercheurs (qui trouvent) viennent en effet de révéler une découverte qui pourrait faire sensation : Byoungwoo Kang et Gerbrand Ceder (et leurs stagiaires) du Massachusetts Institute of Technology (MIT) ont mis au point une technologie permettant de transformer de vulgaires batteries au lithium (lithium-ion) en distributeurs d'électrons ultra-rapides, façon Star Trek.

Nanotechnologique

Dans une batterie, c'est la circulation des ions entre deux électrodes qui crée le courant électrique. Le temps de charge, variant en fonction de l'intensité du jus, dépend donc de la vitesse de croisière de ces ions. En jouant sur les matériaux, et notamment en créant des électrodes à partir d'amas de nanoparticules enduits d'un lubrifiant nouvelle génération, les ions fusent comme sur une toile cirée.

Le comble, c'est que d'après les simulations réalisées par les deux compères, les temps de charge des batteries lithium actuelles devraient avoisiner les 10 secondes. Sauf que les alliages utilisés jusqu'à ce jour embrouillent les ions au point qu'ils perdent la boussole et peinent à trouver leurs chemins, d'une électrode à l'autre. Le défaut est donc maintenant corrigé et la technologie a de beaux jours devant elle. Entre autres applications, la charge d'une batterie de voiture électrique ne devrait pas être beaucoup plus long que le remplissage d'un réservoir d'essence, contre près de douze heures aujourd'hui. Par là même, la qualité d'accélération du moteur devrait s'en trouver grandement améliorée.

Bientôt dans les salles...

Cette technologie existe d'ores et déjà... en laboratoire. Reste à la valider en situation réelle et dans une production à grande échelle. Les industriels qui ont signé les licences d'exploitation sont déjà dans les starting blocks. À vue de diode, il faudra encore patienter entre un et trois ans avant de voir débouler ces nouvelles batteries grand public sur les étals... C'est demain.

Une bonne nouvelle ? Sans aucun doute. Notons tout de même, pour l'anecdote bien entendu, qu'il a fallu près de dix ans aux gouvernements français (et aux autres) successifs pour se décider à saisir, la semaine dernière, la Commission nationale du débat public pour (prenez votre respiration) prévoir "la mise en place d'une commission particulière en charge de conduire un débat national portant sur les conditions de développement et de régulation des nanotechnologies". On leur dit ou pas ?

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

ben ce serait s adresser à des nanocerveaux

où il n y a de place que pour les actes à profit très immédiat.

Ca fatigue d avance ...

les éléphants nous sclérosent

dommage que notre pays fasse tout pour s'accrocher à ses vestiges.
En finançant à coût de centaines de millions d'euros une presse écrite qui peine à trouver un public et tout ce papier gâche à l'heure des économies et de l'écologie.
En usant de répression pour qu'on achète des œuvres matérielles au lieu de développer la concurrence de location de films en ligne.
Et même en trouvant dans le chômage une défaite alors qu'il s'agit d'un phénomène naturel à cause de l'informatique et de la robotisation. Au lieu d'employer tous ces chômeurs à des œuvres caritatives ou dans la réfléxion.

Voilà une partie de ce que j'en pense, à bon entendeur.

un peu de serieux SVP

recharger une batterie de portable en 10 s
petit calcul .
capacite de la batterie 1000 mAh ou 1 Ah = 3600 C
pour charger cette batterie il faut selon la loi de coulomb Q= I .t faire circuler dans la batterie un courant de 1 ampere pendant 1 heure .
Si on recharge 10 s il faut un courant de 3600/10 A soit 360 A c'est a peu pres le courant d'appel d'un demarreur de voiture !!!! qui utilise des cables de la section du petit doigt!
vous imaginer la tronche du connecteur de votre I Plone !!!!