scandale benzodiazépines valium Xanax Lexomil Lysanxia Myolastan troubles neurologiques graves Benzodiazépines : des médicaments qui rétrécissent le cerveau... depuis 30 ans ! benzodiazepines des medicaments potentiellement dangereux depuis 30 ans 8350

En 1982, le gouvernement britannique apprenait que les benzodiazépines (dérivés du valium : Xanax, Lexomil, Lysanxia, Myolastan...) pouvaient provoquer des troubles neurologiques graves. 30 ans plus tard... les médecins continuent de distribuer les pilules comme des Smarties !

Scandale : Xanax, Lexomil, Lysanxia, Myolastan provoquent un rétrécissement du cerveau

The Independent on Sunday vient de lâcher une bombe. Le canard britannique s'est procuré des documents confidentiels plutôt gênants. En 1981, suite aux trouvailles du professeur (aujourd'hui émérite) Malcolm Lader, chercheur de renom dans le domaine de la psychiatrie, le Medical Research Council (MRC, institut gouvernemental) avait organisé un brainstorming scientifique pour évoquer le rétrécissement du cerveau survenu chez certains patients gobant des benzodiazépines. L'année suivante, le MRC décidait d'approfondir le sujet pour évaluer l'impact à long terme de ces molécules. Puis, plus rien. Le ministère de la Santé n'a pas donné suite.

La bourse ou l'avis

Aucun test "officiel" de toxicité neurologique à long terme n'a jamais été réalisé sur ces médicaments (Xanax, Lexomil, Lysanxia, Myolastan...) vendus à des dizaines de millions d'exemplaires, censés lutter contre l'anxiété, le stress, l'insomnie et les spasmes musculaires. Le Pr Lader a déclaré : "Je recevais de l'argent pour d'autres recherches et ne voulais pas être étiqueté comme la personne qui a tué les benzodiazépines... J'aurais dû être plus proactif... J'ai supposé que la prescription allait se tarir, mais les médecins ont continué de les balancer comme des Smarties".

La camelotte qui ramolit le cerveau

En 1995, Heather Ashton, professeur émérite de psychopharmacologie clinique, a elle aussi fait une proposition à la MRC pour étudier le lien entre la consommation de "benzos" et les dommages permanents induits sur le cerveau. Sa proposition a été rejetée. La MRC se défend en prétendant qu'une fois "acceptées les conclusions du rapport de Malcolm Lader", elle était prête à financer "toute demande de recherche répondant aux normes scientifiques requises"... ce qui n'est, prétend-elle, toujours pas arrivé à ce jour. La faute à pas-de-chance...

Benzodiazepines : scandale médicaments dangereux

"Enorme scandale"

Députés et avocats se liguent aujourd'hui pour dénoncer un "énorme scandale"  (dixit Jim Dobbin, président d'un groupe parlementaire multipartite sur les addictions médicamenteuses) qui pourrait ouvrir la voie à des recours collectifs pouvant impliquer jusqu'à 1,5 million de patients devenus accros à leurs dépends. Un grand nombre d'entre eux présenterait des symptômes neurologiques compatibles avec les constations de Malcolm Lader. Dans les années 1960, annoncés comme totalement inoffensifs, les benzos étaient présentés comme la première merveille du monde pharmaceutique. En une décennie, ils sont devenus les plus couramment utilisés au Royaume-Uni. Sauf que ces médocs révolutionnaires induisent une addiction particulièrement puissante, et cela en quelques jours.

Descente aux enfers

Valerie Bell a fait une attaque de panique, en 1984. Son médecin lui a immédiatement prescrit du lorazépam. Aujourd'hui, elle a 67 ans. Elle est sevrée depuis 2007 mais souffre toujours de douleurs neurologiques à la tête, au cou et aux pieds.

"Nous avions deux magasins de fleurs dans l'Essex, avec mon mari. Nous avons eu une belle vie [...] j'ai eu une attaque de panique lors d'une soirée. Mon médecin m'a dit qu'il y avait un nouveau médicament merveilleux en provenance des Etats-Unis, alors je l'ai pris sans poser de questions. Immédiatement après, je me suis senti mal. Le médecin a dit que c'était ma maladie et a augmenté les doses, tout en ajoutant un antidépresseur. Cela a duré pendant des années, une nouvelle pilule suivait de nouvelles pilules. Certains jours, je ne pouvais même pas sortir du lit.

J'ai vu 32 médecins, mais personne n'a dit que mes symptômes pouvaient provenir des pilules. Pendant des années, j'ai cru ces hommes en blouse blanche et costumes Armani. Quand j'ai décidé que ça suffisait, il m'a fallu 15 ans pour m'en sortir [...] j'étais totalement incohérente, j'entendais des voix, j'étais incapable de faire du thé. Aucun être humain ne devrait souffrir comme ça. Nous avons perdu notre maison et nos entreprises. Les médicaments ont détruit nos vies".

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

Que de sujets...

... concernant les industries pharmaceutiques, l'agro-alimentaire et la santé en général!

A croire que la presse classique est sous Sarkomil... Attention, se retrouver sous une lourde dose de Bachelastan peut nuire à la raison et immobiliser son homme!

C'est pour votre bien ...

Tout compte fait je suis en train de me demander si la lobotomie chimique n'est pas finalement faite "pour notre bien" .

En effet, vu la crétinisation du monde et le mauvais pas que prennent les "démocraties" occidentales dans le silence quasi général est-ce encore utile de se faire du mal en utilisant son cerveau ?

La plus grande démocratie du monde démontre à tous qu'il est possible de tuer ses propres citoyens pour préserver des intérêts économiques privés accuser des bouc émissaires et déclencher des guerres en représailles ce sans aucune preuve ni enquête digne de ce nom : Démocratie fantoche !

Sarkozy fait tout ce qu'il peut pour détruire le service public au bénéfice des intérêts privés, a certainement été élu avec des financements occultes donc son élection devrait être invalidée.
Cirac, Pasqua, balladur et bien d'autres devraient dormir en prison mais coulent des jours heureux en toute impunité .

Le moindre opposant à cette politique du nouvel ordre mondial (dictature) est systématiquement désigné comme : Anarcho-autonome, terroriste sous entendu agent d'Al-Quaeda ...
Circulez y'a rien à voir !

http://www.reopen911.info/video/11-90-le-mythe-et-la-realite.html

Franchement vu la tournure que prennent les événements j'hésite, peut-être que les laboratoires sont nos bienfaiteurs, nous évitant de refuser inutilement d'être pris pour des débiles ...

C'est etonnant de trouver

C'est etonnant de trouver quelqu'un d'aussi lucide ! il y a bient longtemps que la liberté de pensée est bannie, et que tout le monde s'en fout, car ils ne faut surtout pas réflechir et pouvoir continuer à s'acheter la télé grand ecran. Tant qu'une majorité de crétins réajirons ainsi il y a peu de chance que ça bouge !!!! La France est quand même un pays merveilleux ou tout le monde est pour l'abolition des privilèges, mais à une seule condition que ce soit ceux des autres !!!

Alors ont la ferme et on devient mouton au cas ou ?

qu'on soit mouton blanc ou

qu'on soit mouton blanc ou mouton noir, on reste un mouton malgré tout! Il faut déjà commencer par arrêter de critiquer car ça ne sert qu'à donner du crédit aux égrégores négatifs. Ils n'y a pas de crétins, seulement des gens qui croient bien faire (il ne s'agit pas de dire qui a raison qui a tord), qui ne sont pas encore "éveillés". chacun son rythme et surtout le monde changera quand individuellement nous changerons nos pensées négatives en pensées positives. Pas de jugement, seulement accepter que c'est leur expérience.

Amen !

Amen !

Le meilleur des mondes...

Ils seront content de leur servitude....

A relire absolument!! Un tout bon livre d'anticipation....

Excellent

Excellent

prévention vs expérimentation

Le DDT cay bien =D

@ #3

Tout est bien du moment que cela rapporte du fric à une minorité même si c'est au détriment de la santé de la majorité : Salauds de pauvres !

Le pire c'est que nous travaillons et nous payons pour nous faire empoisonner, le Madoff de base n'en rame pas une et il est soigné par les meilleures techniques du monde.
Quand il va en prison là où de petits délinquants sont enfermés dans un taudis Madoff est hébergé dans une prison 4 étoiles et en prime on lui laisse le temps de léguer sa fortune à sa famille .

C'est la guerre des super riches contre les pauvres et ils sont en train de la gagner sur tous les tableaux !
Le DDT ne va pas tarder ...

fadi

tou juste sa fait 7an que je sui en depression jai 22an maintenent les medecin mon prescrit plein de medicament pendant 7ans jen etait a 5 par jour je suis pire en moment de crise pandant 1an et demi jetait enfermer dans le noir sen vouloir voir le jour sama rendue plus mal et plus folle qu'autre chose jai desider de tou areter mintenen impossible de dormir je manje pour 4 et je me sens mal dans ma peau. c'est du nimporte koi!! on est pas des testeur, cest deguelasse. ps: desoler pour lortograf.

Hé... C'est quand même

Hé... C'est quand même super efficace comme médicament ! Je dis ça parce que j'ai eu la (mal)chance d'avoir à en prendre.

Je ne suis pas spécialiste, mais je ne crois pas que ça soit quelque chose qu'on peut prendre quotidiennement, et à mon avis ce n'est pas recommandé de faire des mélanges avec d'autres médicaments...

C'est une erreur de croire

C'est une erreur de croire qu'un médicament serait "totalement inoffensif", je vous invite à lire la rubrique "effets indésirables" de n'importe quel médicament. Les benzodiazépines, dans leur indication contre les insomnies, doivent être prescrites pendant une semaine maximum un mois et jamais à long terme puisque le sommeil induit par les BZP est moins "reposant" que le sommeil induit naturellement.

Bref les médicaments c'est bien, ça sauve des vies, ça ne les sauve pas toutes et parfois ça fait des dégâts, il faut en être conscient. Et c'est malheureux que parfois on essaye de couvrir les dégâts ( ce qui reste tout de même à prouver pour ce cas précis).

PS : attention il faut faire un sevrage progressif de certaines substances pharmacologiques : le corps s'habitue à sa présence et s'y adapte, sa disparition brutale peut avoir des effets délétères et, notamment, dans le cas des BZP : angoisses, phobies, réactions maniaques, etc...

Pas de bol...

J'ai pris tous ces médocs pendant des années. Pour la déprime, ou l’arthrose.
Et le pire du myolastan pour ma neuropathie.
Fun non ?