Berlusconi, le coup de grâce

La condamnation de l'ancien président du Conseil italien conclut une success story de dix-sept années, marquée par le culte de l'argent et les scandales.

C’est le coup de grâce au «berlusconisme», la vraie fin d’un cycle politique qui a duré plus de dix-sept ans. La justice italienne rattrape Silvio Berlusconi, condamné vendredi en première instance à quatre ans de prison ferme pour fraude fiscale dans l’affaire Mediaset alors même que deux jours plus tôt, «Il Cavaliere», âgé de 76 ans, annonçait son retrait de la vie politique.


 [Lire l'article complet sur liberation.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :