Affaire Tarnac Bernard Squarcini caprices Guillaume Pepy patron SNCF MAM Quand Squarcini lâche l'affaire... de Tarnac ! En Off... bernard squarcini affaire tarnac sabotage sncf guillaume pepy 4772

Le 12 juin, l'intouchable chef du renseignement français, Bernard Squarcini, s'est soulagé devant une brochette de journalistes autorisés. En Off. Selon le Canard Enchaîné, le boute-en-train aurait tout simplement balancé que l'affaire de Tarnac a été montée pour éviter à la SNCF de... dérailler !

Bernard Squarcini accuse Guillaume Pepy et MAM dans l'affaire de Tarnac

Squarcini, Bernard... Chef de la Direction Centrale du Renseignement Intérieur (DCRI), autant dire le grand manitou des services de renseignement français. En général, l'homme est plutôt avare de commentaires. Mais ce 12 juin, lors d'une rencontre informelle avec l'Association des journalistes de la défense, "le squale" (c'est son surnom) a mordu. Le Canard Enchainé nous relate l'épisode épique.

Un train peut en cacher un autre

Selon le palmipède, après avoir taxé non sans humour Hervé Morin de "société d'encouragement de la race chevaline", Squarcini a subitement livré à son auditoire une analyse aussi fine qu'inédite sur l'affaire de Tarnac et l'emballement politico-médiatico-judiciaire qui a conduit à l'arrestation et à l'incarcération pendant de longs mois de Julien Coupat et de ses camarades épiciers. Selon le chef du renseignement, l'initiateur de cette tragi-comédie ne serait autre que... Guillaume Pepy, le patron de la SNCF, qui voyait les sabotages en série de ses lignes ferroviaires d'un mauvais oeil...

"Pepy a exigé du ministère de l'Intérieur qu'il sorte l'affaire"

"Il faut se replacer dans le contexte, a-t-il lancé. Pepy se retrouve avec 10 000 usagers bloqués gare du Nord. Des tracts commencent à circuler, mettant en cause SUD-Rail dans les sabotages. On peut comprendre qu'il soit au bord de l'évanouissement. Pepy a alors exigé du ministère de l'Intérieur qu'il sorte l'affaire". Et MAM de s'exécuter... Aussi simple.

Tout ce joyeux bordel pour une petite chute de tension. Et si c'est Sarkozy qui défaille... On appuie sur le bouton nucléaire pour le requinquer ?

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

Terrorisme d'état ?

Ce qui confirme que les vrais saboteurs, à la SNCF, à la RATP, à EDF, dans tous les services publics, ce sont les "cadres dirigeants" (des fonctionnaires, encore?) qui s'enrichissent personnellement (grasses primes de "dérégulation", de "sous-traitance" à d'anciens cadres dirigeants subventionnés pour exploiter des intérimaires) de ces "entreprises" publiques.

réintroduisons la lutte des classes à l'intérieur de la fonction publique !

Le chef du renseignement

Le chef du renseignement fournit une explication exonérant les politiques de leurs responsabilités sur une affaire qui les décrédibilisait auprès du public.

Moué, c'est vachement pratique tout ça, surtout si c'est pour mettre le tout sur le dos d'un service public utilisé souvent comme bouc émissaire par le dit gouvernement...

Le tout dans un soit disant 'off', alors même que ce genre de chose n'existe plus, tout le monde sachant que tout cela finira dans la presse.

La nouvelle sent tellement la manipulation qu'il faut mieux ne même pas en parler. Décidément, le canard enchainé c'est plus ce que c'était.

Bouc émissaire

Admettons que ce soit Pepy qui ait manigancé tout ça, je ne vois pas comment le gouvernement pourrait être exonéré de toute responsabilité dans le traitement qu'il a fait subir à Coupat et ses amis.

Révérence

N’oublions pas que le petit Coupat prit pour pseudo "Junius Frey” :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Junius_Frey

Incompétent, lâche, menteur, dangereux

Incapable, incompétent, irresponsable et lâche, comme son ami court sur pattes.
Et probablement aussi menteur et manipulateur que lui !
Toute cette bande est à vomir.

Dommage pour

Dommage pour Coupat...sacrifié pour la raison d'Etat diront certains... comme quoi, il n'y a pas que des coupables en prison: ceux qui ignorent la surpopulation et les conditions carcérales en France au XXIe siecle devraient méditer cela.

(PS: c'est normal que tous les commentaires soient Anonymous? On ne peut pas indiquer son pseudo...)