avocat Transparence Internationale dénoncé association malfaiteurs franco-africaine Biens mal acquis : "le retour de l'omerta judiciaire" biens mal acquis le retour de l omerta judiciaire 6000

L'avocat de l'ONG Transparence international dénonce une "association de malfaiteurs franco-africaine", après que la demande d'enquête sur les conditions d'acquisition du patrimoine immobilier en France des présidents gabonais, guinéen et congolais a été refusée.

Après le refus de la cour d'appel de Paris d'ouvrir une enquête dans l'affaire dite des "biens mal acquis" par plusieurs chefs d'Etat africains et leur entourage, l'avocat de Transparence Internationale, l'ONG qui a porté plainte, a dénoncé jeudi 29 octobre "l'association de malfaiteurs franco-africaine".


 [Lire l'article complet sur tempsreel.nouvelobs.com]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

Biens mal acquis ne profitent qu'après...

... disait Coluche :-)