banques empruntent 0 5% prêter 4% Etats Bienvenue au Bankoustan... bienvenue au bankoustan 6844

Tu veux gagner de l'argent facilement, sans te fatiguer ? Simple : tu empruntes des montagnes de dollars à 0,5% et tu les places à 4%... Bon, d'accord, ça ne marche que si t'habites au Bankoustan. Un pays imaginaire, pourtant bien réel...

Napakatbra

Tunku Varadarajan nous livre son analyse sur la façon dont les banques multiplient les petits pains. Et ça mérite le détour. Primo, les banques gèrent l'épargne de leurs clients, un petit pactole très faiblement rémunéré. Deuxio, comme leurs épargnants sont un peu radins ces temps-ci, elles ont la possibilité d'emprunter aux banques centrales. A vau-l'eau. Des centaines de milliards de dollars (ou d'euros) empruntés à des taux ridiculement bas : 0,5% aux Etats-Unis, 1% en Europe. D'où le dilemme : que faire de cette cagnotte ? Financier l'économie en prêtant aux entreprises ? Trop risqué. Prêter aux particuliers ? Idem. Reste deux solutions : spéculer ou investir dans les bons du Trésor et autres emprunts d'Etats, qui rapportent entre 3,5% et 4,75%.

100% des gagnants ont tenté leurs chances ! Et inversement...

Vous suivez ? Bon, je vous la refais en plus simple. C'est la crise. Toi plus avoir d'argent. Malignes, les banques centrales te prêtent à 0,5% pour booster l'économie. Normal. Mais comme c'est la crise, l'Etat est sur la paille. Donc lui implorer les investisseurs de lui prêter de la maille, au taux de 4% (par exemple). Normal. Toi plus avoir de pépettes mais toi avoir de la jugeote. Donc toi emprunter à 0,5% pour placer à 4%. Simple. T'empruntes 100€, tu touches 3,5€. C'est mathématique. Pour 3,5€, t'as plus rien, je sais... Mais de toutes façons, toi, t'es pas une banque (c'est d'ailleurs pour ça que je te tutoie). Et seules les banques sont acceptées à l'entrée de ce casino magique.

Plus belle la vie, au Bankoustan... Où l'on se congratule à coups de dizaines de milliards de bonus. Et qui paie la note, au final ? L'Etat. Toi plus avoir d'argent, mais toi payer quand même... Et si toi plus avoir un rond, toi emprunter à ta banque... à 17%, prix d'ami.

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

un detail

la BCE et la FED ne sont pas des organismes d'etat. Les banques n'empruntent pas a l'Etat en fait.
Via la FED et la BCE elle creent litteralement de la valeur fiduciaire ce qui devaluent les monnaies et reduit le pouvoir d'achat des epargnants.

Oups

C'est "l'Etat te prête à 0,5%" qui vous fait dire ça ?

Erreur de formulation : corrigée.

@micalement

un détail, bien pire

la valeur fiduciaire ne représente rien à coté de l'argent virtuel. en effet les banques prêtent jusqu'à 13 fois leurs capitaux (fonds propres) ratio cooke devenu ratio mcdonough. cette politique monétaire a un sens jusqu'au jour (prochain) ou elle n'aura plus de sens.
si elle prête aux personnes physiques à hauteur de leur endettement autorisé, 33% ça va, ça va surtout s'il y a de l'inflation (notamment avec des hausses de salaire), mais ça ne va plus si elles pretent à elles me^mes (les banques) pour spéculer, gagner des commissions et bonus extraordinaires et faire perdre des épargnants.
la crise qui vient est la résultante de ces ratios d'inconscients. s'ils ne sont pas régulés et si les banques centrales "indépendantes" (mais larbins de la FED) continuent, les états vont plus s'endetter et ça va être catastrophique, a priori d'abords aux USA.
la solution la plus simple est de revenir à bretton wwods en incluant les pays pauvres et cesser ce mensonge qu'est l'indépendance de la banque centrale.*JFK a nationalisé la FED, il en est mort. Jusqu'à Pompidou, l'état empruntait sans intérêt... cherchez l'erreur

commentraitres

les taux à 1% ou 0.5% concernent les échanges interbancaires, les taux courts ne concernent que les échanges courts, donc entre banques. @ l'auteur, si vous connaissez des organismes financiers prêts à me prêter à 1%; give me a call.
en réponse au premier commentaire, la BCE créé le fiduciaire, pièces et billets, contrôle les taux et gère les politiques bancaires. lorsque l'état emprunte il fait appel à l'épargne des zinzin, les Zinvestisseurs zinstitutionnels, le cac 40, voire il fait appel à l'épargne public, l'emprunt Rocard (le traitre) et ce sont les contribuables qui remboursent (en fait ils n'amortissent que très peu et l'endettement s'envole), lorsque la dette aura dépassée les recettes, nous rentrerons en révolution (nouvel ordre mondial).

- "@ l'auteur, si vous

- "@ l'auteur, si vous connaissez des organismes financiers prêts à me prêter à 1%; give me a call."

Réponse dans le texte : "toi, t'es pas une banque (c'est d'ailleurs pour ça que je te tutoie). Et seules les banques sont acceptées à l'entrée de ce casino magique."

Mais bon, si j'entends parler d'une ouverture aux particuliers, je te give a call, sans faute.

- "lorsque la dette aura dépassée les recettes, nous rentrerons en révolution (nouvel ordre mondial)".

Si on prolonge la courbe actuelle (déficit / recette), on y sera d'ici peu... Aïe.

@micalement

coucou

"Si on prolonge la courbe actuelle (déficit / recette), on y sera d'ici peu..." non, cool!

vive la W crisis :)

#4 ... #3

2... 1... 0 !

Bientôt, bientôt, tous à poils dans les tonneaux ;)

Mais vous conservez le droit de frapper monnaie (ouf !)

Taux au personnes physiques

Réponse: toi emprunter à ta banque... à 17%, prix d'ami.

Aux Us, à l'heure actuelle c'est même 30% pour les particuliers !!

les banques ne pretes pas l'argent qu'elles on les le fabrique!

les banques ne pretes pas l'arhent qu'elles ont elles CREENT l'argent ex nihilo!
tapez sur google"l'argent dette" (peit film d'amimation) et vous ne regarderez plus jamais les banques du mme oeil.
le mafia n'est rien a cote du systeme banquaire !

Pour compléter...

Banqoustan avoir gagner 10 mille milliards en action, mais ça ne vaut rien, car personne ne peut les achetées : Ils s'agit en fait de sommes totalement fictives, aucune maison, aucune usine, aucun brevet ne vaut un tel prix, d'ailleurs ce qui vaut quelque chose n'est pas coté en bourse (faut pas déconner !).

Alors comment transformer ces 10 milles milliards virtuel en valeur réelle ???

Banqoustan faire semblant de tout vendre, rien ne se vends, C'EST LA FAILLITE MONDIALE !!! La fin du dernier haricot, on vas tous y passer...
Alors Banqoustan appel l'état et lui dit, il faut racheter tout mon virtuel sinon je te coule réellement...
L'état "prête" alors l'argent à 0.5% à Banqoustan (pour sauver la planête), pour pouvoir prêter à 0.5% il emprunte à 4% les même sommes à Banqoustan...

Et ainsi, les 10 milles milliards virtuels restant en pseudo bourse, Banqoustan à échangé le tout contre une traite sur les 40 prochaines années d'impôts bien réels et spoliables :

car si vous avez bien suivi, Banqoustan touche réellement, chaque année, 3.5% de tous les emprunts d'état...

Et c'est ainsi que Banqoustan se paye des voyages touristiques dans l'espace...
Des stations de Ski, des iles réservées à lui tous seul...
Des putes là où il veut, de l'age qu'il veut : si le juge s'énerve, il se paye le juge, ou le supérieur du juge, ou le droit de grace du président...
Voir même, le secrétaire qui change,(à l'insu de tout les députés !!!), un mot dans le texte de la loi pénal pour que la dissolution de la scientologie ne soit plus possible....

en gros

bon donc on sait que:
- 2010 est l'année de la vaseline universelle (pour noir , blanc, juif, musuluman, bouddiste... mais tous "d'en bas")

- et qu'au Boukoustan y'a que les banquiers qui ont le boutquisetend!

Vivement qu'on revienne au combat de base celui de la lutte des classes!