Lettre ouverte Carla Bruni Sarkozy junte militaire Birmanie Birmanie : la diplomatie de la lettre ouverte... et de l'oubli ! birmanie oubli video aung san suu kyi4555

Hier, la Birmanie, rappelez-vous : aux révoltes réprimées dans le sang succédèrent des concerts de réprobations indignées. Et puis plus rien. Aujourd'hui, une prix Nobel de la paix malade passe à la moulinette d'une justice militaire... Et c'est Carla Bruni-Sarkozy qui écrit une lettre ouverte à la junte au pouvoir !

Birmanie prix nobel

Fin 2007, nous étions instamment priés de pleurer à chaudes larmes sur le sort de pacifistes moines birmans tirés comme des lapins. Toutes les nations "civilisées" s'étaient relayées pour s'indigner violemment devant les caméras. L'ONU dépêchait un émissaire spécial. Bernard Kouchner dénonçait la violence de la répression à l'encontre des gentils manifestants. Nicolas Sarkozy réclamait des sanctions internationales et demandait poliment aux sociétés françaises de geler leurs investissements dans le pays, qui ont tout aussi poliment refusé. Et depuis octobre 2007... Rien. Aucun embargo, aucune sanction réelle. Blackout total. Les bonzes et le peuple birman ont été abandonnés, dans l'indifférence générale. 18 mois  et un cyclone dévastateur plus tard, rien n'a changé.

Carla Bruni-Sarkozy ou la diplomatie de la lettre-ouverte

Aung San Su Kyi, lauréate birmane du prix Nobel de la paix en 1991, aujourd'hui âgée de 63 ans, a été privée de liberté depuis une vingtaine d'années. Actuellement malade et assignée à résidence, elle passe devant la justice pour avoir brièvement accueilli un homme ayant bravé les contrôles pour la rencontrer. Un fait providentiel pour le pouvoir en place, qui cherchait une justification pour prolonger l'assignation à résidence qui arrivait à son terme, d'ici quelques jours. La réaction diplomatique de la France n’a pas tardé. Terrible et sans appel... L'Elysée a proposé une assistance médicale et Carla Bruni-Sarkozy, entre deux poutous à son "chouchou" de mari devant les caméras de Femme Actuelle, a... écrit une lettre ouverte aux militaires au pouvoir ! Les dictateurs de la planète ont du souci à se faire...

La Birmanie est un eldorado

Que valent quelques vies au regard du potentiel gazier de cette nation ? Soyons sérieux quelques instants. En termes de croissance et de consommation, que nous apportent un bonze, une lauréate de prix Nobel ? Démocratie et liberté ne sont que des mots, la crise énergétique nous guette, les investisseurs sont en panique, une crise majeure nous assaille. Et nous devons tout faire pour en limiter la portée, à tout prix ! Alors... soyons sérieux ! D'autant qu'en juillet 1996, Aung San Su Kyi avait placé Total au premier rang des soutiens dont bénéficie le régime de Rangoon. Aucun respect. Aucune reconnaissance...

 

 

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

Terrible.

Je n en trouve même plus mes mots. Merci pour les vôtres.

Mais J. Birkin, continue de

Mais J. Birkin, continue de se battre.