BNP 1 milliard traders 1% salariés 60 millions euros augmentations primes comprises BNP-Paribas BNP : 1 milliard pour 4000 traders, 60 millions pour 40000 salariés bnp 1 milliard pour 4000 traders 60 millions pour 40000 salaries 7200

1 milliard d'euros pour les traders, 1% d'augmentation pour les salariés, soit 60 millions d'euros, primes comprises. C'est la recette aigre-douce concoctée par BNP-Paribas pour l'année 2010.

BNP-Paribas - primes aux traders

En 2009, BNP-Paribas a réalisé un bénéfice net de 5,8 milliards d'euros (+93% par rapport à 2008). Et pour remercier ses actionnaires de leur inébranlable fidélité, la banque distribuera un tiers de ce résultat sous forme de dividendes, soit 1,50 euro par action (+50% par rapport à 2008). Curieusement, personne - ou presque - ne précise que ces bons chiffres sont principalement dûs à sa division spéculative BFI, dont les résultats ont triplé, à plus de 12 milliards d'euros. En clair, le groupe a amassé son pactole en spéculant sur les marchés. Le capitalisme enfin moralisé... on a failli attendre !

1 milliard de bonus pour les traders, 1% pour les salariés

Quoi de plus normal, dans ces conditions, que de regonfler le moral de ses traders (ravagé par la crise) à grand coup de pompe à phynance ? 500 millions de bonus en cash, sous forme de versement immédiat, et autant d'ici l'année prochaine, si le résultat de leur spéculation se confirme. Ce qui ne manquera pas d'arriver puisque Baudouin Prot, Directeur Général de BNP-Paribas, a d'ores et déjà annoncé n'avoir "aucunement les moyens de suivre sur trois ans les opérations individuelles d'un trader. C'est économiquement et comptablement totalement impossible". Curieux, pour quelqu'un qui s'y est pourtant solennellement engagé devant le chef de l'Etat.

Résultat : un milliard d'euros de bonus... pour 4000 traders. De l'autre côté, les 40 000 (ou 45 000 selon les sources) salariés restants de la banque se contenteront d'1% d'augmentation... une faveur évaluée à 15 millions d'euros. Ce à quoi il faut royalement ajouter une prime exceptionnelle de 1200 euros, estimée à 47 millions d'euros par les syndicats.

60 millions (d'augmentations et de primes) pour 40 000 salariés...

soit environ le montant payé aux 10 plus hauts salaires de la banque en 2008 (et la moitié de celui versé en 2006 et 2007). Mélangez cela aux 29 millions d'actualisation des retraites chapeau de quelques dirigeants méritants, ajoutez-y les 5,6 millions d'euros de stock-options levés par le président et le DG de l'établissement, et saupoudrez finalement d'une petite pincée de primes aux dirigeants pour l'acquisition de Fortis... vous obtiendrez une recette pimentée à souhait ! Servir chaud bouillant, accompagné d'un magnum de vaseline bien frais...

La BNP, "bon élève"...

Pas avare de petites blagues, durant les négociations avec les syndicats, la direction s'est targuée d'avoir fait un effort monumental en émettant ces propositions "très significatives et très exceptionnelles". On pouffe. Et l'impayable Christine Lagarde d'en rajouter une louche, après l'annonce des résultats de la banque : "La BNP est bon élève et j'espère que l'ensemble des banques françaises vont suivre le même exemple pour qu'il y ait un peu de rigueur"...

Et les clients ? Ils se contenteront de pleurer sur leurs relevés de frais bancaires, qui gonflent un peu plus tous les ans.

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

BNP et Volker

Ah la BNP banque officiel de l'ONU en Irak...
et quel rapport ce rapport Volker!
Qu'elle ethic :-)

Ils nous prennent (banque, institution, gouvernement)tous pour des niais..

Pas de chance les gars depuis Jules Ferry, on sait lire..

Alors quand ca va sauter...
Les petites gens se retourneront contre tous ceux qui sont impliqués...

les mots ont un sens mais ton article aucun

. 1% de quoi? il faut preciser meme si peut faire le calcul de notre cote.
. "45 000 selon les sources" precise tes sources.
. 60 millions pour 40 000 salaries? source? cela donne une moyenne de 1500 euros pour un bonus a l'annee impossible. cela n'est meme pas le salaire minimum d'un mois.
. "500 millions cash", pas de devises et on ne sait pas de quoi tu parles "versements": salaires? bonus? primes?
. ton article n'est pas clair car tu melanges tous les termes: primes, bonus et augmentation.
soit plus carre pour la prochaine fois et precise tes sources.

Bonjour, Je ne citerai pas

Bonjour,

Je ne citerai pas mes sources. Les données sont vérifiées.

- "1% de quoi?" :

=> voir dans le texte : les "salariés restants de la banque se contenteront d'1% d'augmentation"...

- 60 millions pour 40 000 salaries

=> avec plafonds et planchers, le calcul approximatif a été réalisé par les syndicats, comme indiqué dans le texte : les "salariés restants de la banque se contenteront d'1% d'augmentation... une faveur évaluée à 15 millions d'euros. Ce à quoi il faut royalement ajouter une prime exceptionnelle de 1200 euros, estimée à 47 millions d'euros par les syndicats."

- "500 millions cash" : il y a à peu près 500 articles sur le net à ce sujet... Je rajoute quand même la notion de "bonus", pour ceux qui reviendraient de vacances d'un très lointain pays... ("500 millions de bonus en cash" et "60 millions (d'augmentations et de primes) pour 40 000 salariés... ")

@micalement

Salaire minimum

"cela n'est meme pas le salaire minimum d'un mois"
Si on parle en brut, c'est le cas.
Beaucoup de salariés des banques sont sous payés et cet article le prouve. Les salariés sont considérés comme des postes de couts et non pas de profit, contrairement aux traders.
Mais, et ça a été dit plus bas, sans les conseillers, pas de clients, pas de traders.

Et alors?

La morale de l'histoire, c'est juste qu'il vaut mieux être trader qu'un autre employé.

Et alors? De tout temps il y a eu des emplois qui rapportent plus que d'autres, même dans le communisme.

Vous êtes un traders

Vous êtes un traders extraterrestre? Votre logique est puante, excusez moi du peu. Petit rappel: sans les "petites-mains" les traders ne seraient rien.

Et alors ?

Et alors ?

Et alors ces abrutis de traders qui nous ont foutu dans une merde noire en spécualnt a tout va s'en foutent plein les poches. En faisant quoi ? En spéulant a tout va et en nous préparant la prochaine crise !

a part ça tout va bien

Les traders sont-ce des extraterrestres?

Le plus incroyable c'est que les traders ne rougissent même pas. Il y a des gens sur terre qui n'ont aucune conscience et aucune éthique.

Je n'ai qu'une chose à dire...

les ennnncuuuulééééééééésssss....

Y a pas de petites économies, juste des profits. Justifiés ???

En 2009, la BNP a supprimé les relevés décadaires (relevé de compte tous les dix jours) remplacés par les comptes à consulter en ligne. Le maintien dudit relevé bancaire est désormais facturé 3,02€. Avec 500 000 clients professionnels, on estime entre 1 million et 1,5 millions d’euros par mois le chiffre d’affaires et le bénéfice ainsi réalisés, sur une prestation auparavant gratuite. Faut bien payer les « supers-dirigeants-salariés-qui-disent-qu’ils-aident-les-entreprises » et les « traders-qui-assèchent-le-financement-de-l’économie-réelle »…

Signez la pétition contre les abus bancaires : www.petition-contre-les-abus-bancaires.org

une bonne revolution,voila

une bonne revolution,voila ce qui leur pend au nez a tous ces salopards de dirigents