médias Honduras retour clandestin président déchu Manuel Zelaya Bras de fer explosif au Honduras bras de fer explosif au honduras 5613

« Au Honduras, le retour clandestin du président déchu ravive les tensions », titre un quotidien du soir français, le 22 septembre. Est-ce à dire que, dans ce pays, les « tensions » s’étaient atténuées, après le renversement et l’expulsion du président Manuel Zelaya, le 28 juin dernier ?

Depuis ce jour, et alors que le Front national de résistance mène de puissantes mobilisations populaires, jamais la répression contre la population n’a cessé, au vu et au su de tous – mais n’émouvant guère les médias.


 [Lire l'article complet sur monde-diplomatique.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :