Californie état cessation paiement premier pas faillite La Californie en état de cessation de paiement californie etat cessation paiement faillite 4941

La Californie terrassée par la crise. Son gouverneur Arnold Schwarzenegger a déclaré l'Etat d'urgence budgétaire. En conséquence, l'Etat ne pourra plus payer ses fournisseurs et se contentera désormais de reconnaissances de dettes. Un "naufrage au ralenti" de la huitième puissance économique mondiale...

Faillite de la Californie

Le parlement californien n'a pas réussi à trouver d'accord sur le budget de l'année fiscale, qui a débuté hier. Majoritaires à l'assemblée, les démocrates approuvent l'idée de réduire les dépenses mais souhaitent aussi relever les impôts, ce que refuse la minorité républicaine. Arnold Schwarzenegger avait d'ailleurs promis de mettre son véto à toute forme d'augmentation de la fiscalité. La majorité des deux tiers n'a pu être atteinte. Ce n'est pas la première fois que le parlement californien éprouve des difficultés à boucler son budget, mais cette année, la crise atteint son paroxysme. « L'heure est sombre. Nous assistons à un naufrage au ralenti. Je n'ai jamais rien vu de tel », a déclaré Mark DiCamillo, le directeur de l'institut de sondage politique et économique Field Poll.

Services publics allégés

En dépit de ses promesses de campagne, Arnold Schwarzenegger est aujourd'hui confronté à un déficit de 24,3 milliards de dollars, ce qui grève les capacités d'emprunt de son Etat. Résultat : plus de liquidités, il manque 2,8 milliards de dollars pour faire face aux dépenses immédiates et ce trou budgétaire pourrait atteindre 6,5 milliards en septembre, à moins d'opérer des coupes sombres dans l'éducation ou les programmes sociaux. Dans pareille situation, la loi interdit à l'administration de payer ses fournisseurs. Le gouverneur a ordonné la fermeture des bureaux de services publics trois jours par mois jusqu'en juin 2010. Les fonctionnaires concernés verront leur salaire diminuer d'autant.

Population en danger

Les administrations locales sont donc contraintes de réduire leurs prestations en matière de soins de santé, de protection sociale et d'éducation. 1,3 million de personnes âgées ou handicapées sont directement dépendantes de l'aide financière de l'Etat, de même que le gros million de citoyens bénéficiant des programmes d'aide aux familles pauvres. 600.000 enfants défavorisés pourraient en outre être privés de couverture santé. La colère monte, dans l'opinion. Les agences de notation ont annoncé qu'elles pourraient, dans les prochains jours, à nouveau abaisser la note de l'Etat. La Californie, Etat le plus peuplé du pays, huitième économie mondiale en 2006, risque donc de voir le coût de ses emprunts augmenter. Encore et encore...

Arnold Schwarzenegger a toutefois déclaré que malgré la crise, il était "toujours fier" de la Californie. Pas rancunier, avec ça...

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

en gros, ils laissent mourir

en gros, ils laissent mourir les services publics parce que ces "pauvres" californiens ne veulent pas payer plus d'impôt...

j'ai toujours eu du mal avec le rêve américain!! :-)

Services publics

En France ils n'attendent même pas la faillite pour tuer les services publics ! Ah, quand frappera la seconde vague...

Mais de qui se monque t-on ?

La Californie en faillite ? ainsi que 7 autres états américains ? Mais de qui se moque t-on ?

Les banques organisent le plus grand hold-up de l’histoire du capitalisme, et l’état vole à la rescousse en payant avec des centaines de milliards des fonds publics (d'ailleurs au passage, aux Etats-Unis en contre-partie de ces aides, ils ont pris des participations dans les banques, ce que n'a pas fait Sarko qui se veut encore plus libéral que l'Oncle Sam). Quelques temps après c’est au tour de l’industrie automobile. Et la Californie est dedans pour moins de 25 milliards ?

Ouvrez les yeux, c’est un pseudo bras de fer organisé entre gens de bonne compagnie pour faire passer la suppression des services publiques, casser les acquis sociaux, et supprimer les fonds publics aux plus démunis.

La même chose est en train de se mettre en place en Europe, avec un petit temps de retard. Les dérives sécuritaires du gouvernement Sarko ne sont là que pour écraser les futures rébellions, parce que les plus pauvres, ceux qui n’ont plus rien à perdre, ils vont enfin se réveiller. Mais il sera trop tard.

Mais bon sang lisez les posts aujourd’hui, là juste à coté : Loi sur la mobilité des fonctionnaires, le Watergate Français, l’affaire Transville, RFI et je ne parle même pas de ceux que vous y voyez depuis plusieurs mois. Les conflits se multiplient sans que les gens n’arrivent à S’UNIR.

Nous assistons comme des moutons au plus grand triomphe du libéralisme. Il sera sans doute de courte durée mais changer les choses va couter cher, très cher en vies humaines et en sang versé, parce que nous y allons directement à la guerre. Et avant qu’elle se fasse chez nous, pour changer les choses, ne vous inquiétez pas, ils vont se débrouiller pour qu’elle se fasse avant ailleurs.

Et pourtant la grève générale reconductible, 5 millions ou plus de personnes dans les rues exigeant la démission de ce gouvernement et l’organisation d’états généraux populaires c’est pas compliqué ! Bougez son cul maintenant couterait beaucoup moins cher, avant qu’il ne soit trop tard.

Politicard irresponsables farcis d’égo, Syndicalistes corrompus, querelleurs militants ne prêchant que pour votre chapelle, citoyens amorphes et lobotomisés par le prêche du 20h00 sur TF1 dans vos pantoufles encore confortables, vous porterez une lourde responsabilité devant vos enfants quand il vous regarderons comme des collabos passifs...

http://www.lelotenaction.org

comment effacer une dette...

un touriste entre dans un hôtel en Californie et il demande une chambre pour la nuit à 50 dollars. L'hôtelier qui avait une dette avec son boucher lui remet immédiatement le billet de 50. Le boucher qui lui aussi avait une dette avec un paysan qui lui livre de la viande lui refile ce billet de 50. Le paysan qui devait une réparation au garagiste lui remet à tour le billet de 50 et le garagiste boucle la boucle en se rendant à l'hôtel pour rembourser l'hôtelier d'un instant extraconjugale passé dans une de ses chambres.
Comme il dépose le billet de 50 D. sur le comptoir, le touriste,
qui venait dire à l'hôtelier qu'il n'aimait pas sa chambre et n'en voulait plus, ramasse son billet et disparait.
Rien n'a été dépensé, ni gagné, ni perdu.
N'empêche que plus personne dans le village n'a de dettes.
Peut-être une solution pour les dettes, la crise....!

COMMENT EFFACER UNE DETTE

l'argent aujourd'hui n'est qu'un jeu d'écriture
l'argent que vous prête vôtre banquier n'existe pas
il commence seulement à exister quand vous signez dans le bas de vôtre contrat de prêt
en effet avec les accords de Bâle II le ratio de solvabilité des banques est de 8% (appelé aussi ratio Cook)
si vous comprenez la manoeuvre , en clair cela veut dire que les banquiers(banksters)peuvent prêter 12,5 fois plus qu'ils ne possèdent de fonds propres .C'est déja énorme ,mais ils ne s'arrêtent pas en si bon chemin,ils prêtent de façon quasi indéfinie (30 FOIS ET PLUS)
quand vous remboursez vôtre prêt vous remboursez capital plus intérêt .les banques DETRUISENT le capital et ne vivent qu'avec les intérêts .Dans leur folie ils sont logiques ils ne peuvent pas réintégrer un capital qui n'existe pas .Par contre ce capital fictif si vous ne le remboursez pas ,il passe en perte réelle dans leurs comptes
Tout ceci est le fruit d'accords passés à très hauts niveaux
En période de difficulté il suffirait de se mettre d'accord pour ne rembourser que des intérêts et faire l'impasse sur le capital D'autant plus que le capital fictif que vous ne remboursez pas ,passe en perte réelle dans les comptes de la banque Et là vous voyez tout de suite pourquoi les banques sont très fragiles il suffit que seulement 8%des prêts ne soient pas remboursés pour que les banques n'aient plus de fonds propres et se déclarent en faillite Ajoutez à cela leurs réserves d'actifs toxiques et vous comprendrez que nous sommes loin de la sortie de crise.D'autant plus qu'en période actuelle de baisse de tous les actifs les garanties que les banques prennent sur les emprunteurs se révèlent vite défaillantes .Alors voilà des sommes astronomiques d'argent fictif se promènent à travers le monde et ne pourront sans doute jamais être remboursées .Avec le chômage et les banques qui ne pourront bientôt plus prêter la valeur de l'immobilier va encore baisser les entreprises ne vendront plus rien et les états ne collecteront plus d'impôts .Si rien d'intelligent n'est entrepris la situation va vite devenir catastrophique
SEULE SOLUTION NE PAS REMBOURSER LE CAPITAL ET DEFINIR DES MODALITES POUR QUE CE CAPITAL NON REMBOURSE NE PASSE PLUS EN PERTES REELLES

Comment effacer une dette

Génial et très drôle ta démonstration !!

Sources ?

Bonsoir.
Quelles sont vos sources à propos de cet article svp ?
Merci.