Cambodge aveux torture vérité Douch Cambodge : Les aveux arrachés sous la torture reflétaient rarement la vérité ("Douch") cambodge aveux arraches torture refletaient rarement verite douch 4003

"Douch", l’ex-tortionnaire en chef du régime des Khmers rouges (1975-1979), a raconté mardi son passé macabre, précisant devant le tribunal chargé de le juger que les aveux arrachés sous la torture reflétaient rarement la vérité.

La semaine dernière, "Douch", 66 ans, dont le vrai nom est Kaing Guek Eav, avait admis sa responsabilité dans des crimes commis à la prison de Tuol Sleng (S-21) et avait demandé pardon aux survivants de la dictature communiste de Pol Pot.


 [Lire l'article complet sur humanite.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

à propos de vérité

Pourquoi si peu de coupables en jugement ? Des milliers de cambodgiens doivent supporter de voir vivre et prospérer dans le meme village qu'eux, tant de ceux qui furent leurs tortionnaires ou les serviteurs zélés de la dictature. Et des milliers de cambodgiens qui ont pu fuir et s'établir dans d autres pays, vivant d'ailleurs dans la plus grande dignité, ne verront jamais condamner ceux qui ont massacré leurs famille, amis et une grande partie de leur peuple.