Sarkozy campagne publicitaire publicité pouvoir achat gouvernement Campagne de publicité sur le pouvoir d'achat : les Français satisfaits ou remboursés ? campagne publicitaire de publicite sur le pouvoir d achat les francais satisfaits ou rembourses gouvernement sarkozy

Une publicité... mais c'est bien sûr ! Comment n'y a-t-on pas pensé avant ? Une petite publicité et le pouvoir d'achat remonte. Simple comme bonjour. Entre le nettoyant WC et le yaourt magique, le téléspectateur aura droit à 4,3 millions d'euros de publicité gouvernementale. Tout ça parce que les français ne comprennent pas que Sarko, il se décarcasse...

Pour que les Français "intègrent"

"Nous avons pris depuis un an beaucoup de mesures. Certaines sont assez techniques, complexes et donc toutes nécessitent d'être expliquées, qu'elles soient comprises et il faut qu'elles soient intégrées par nos concitoyens", a déclaré lundi Thierry Saussez, le maître de cérémonie du gouvernement. Pourtant, il y en a eu des débats politiques sur le sujet, notamment au moment des élections municipales. Il semblerait donc que les débats n'ont pas été à la hauteur de l'attente du chef de l'Etat et que les Français n'aient pas "intégré". Il y a eu des "erreurs de communication", et le gouvernement entend bien corriger le tir, en alignant quelques spots publicitaires. Du Bling-bling à la Mère Denis.

campagne publicité pouvoir d'achat

Les Français y gagneront-ils quelque chose ? Non. La France y gagnera-t-elle quelque chose ? Non. Seuls le gouvernement et le chef de l'Etat pourront éventuellement y gagner... en popularité. Il s'agit de propagande. Un gentille propagande, pas méchante pour un sou, mais financée par l'Etat, dont "les caisses sont vides", selon notre président. A moins que l'on considère cette campagne comme une thérapie collective destinée à améliorer le bien-être de la population...

Un gouvernement qui lave plus blanc que blanc...

Mais une publicité est régie par des règles, et elle se doit notamment de ne pas être mensongère. Le Bureau de Vérification de la Publicité (BVP) appréciera le cadeau... qui ne devrait pas tarder à recevoir quelques centaines de réactions enflammées. Car on est à la limite en permanence. "Pouvoir d'achat, vous êtes impatients, nous aussi". Sarkozy qui s'augmente de 172% à peine les valises dépliées, qui s'arrange avec le ministère de l'Intérieur pour conserver son ancien salaire jusqu'à décembre 2007, et qui augmente encore son argent de poche (dotation présidentielle) de 30%... il y a "impatience" et "impatience"... Mais pas avec les mêmes résultats ! Alors... satisfait ou remboursé ?

En tout état de cause, il y a urgence, car 63% des Français sont mécontents de la politique économique, d'après un très récent sondage. Ils ne comprennent pas, les Français, mais il faut qu'ils comprennent, sinon à quoi ça sert que Sarko, il se décarcasse ? Mais attention au retour du boomerang... car à trop mouliner des bras dans le vide, à la fin, on s'aperçoit qu'il n'y a que du vent.

Ce qui est inquiétant dans cette affaire, c'est le principe. Maintenant que l'on a mis le doigt dans l'engrenage, qu'est-ce qui pourrait empêcher le gouvernement d'y passer la main, puis le bras, en démultipliant ce genre de bandes annonces ? Rien. Une campagne publicitaire sur les expulsions, une autre sur les OGM, une autre sur l'Union Méditerranéenne, et... sur les prochaines élections présidentielles ?

 

Mise à jour 11h30 : ajout de cette vidéo

 

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

A qui profite la pub ?

A qui vont profiter ces 4 millions d'euros du gouvernement ? Aux grandes chaînes et aux grands groupes qui détiennent les journaux. Le gouvernement fait un cadeau aux amis du président... Merci pour eux. Aux autres, rappelons que les caisses sont vides...

je sens déjà comme un

je sens déjà comme un léger mieux..............

Pffff arretez de dire

Pffff arretez de dire n'importe quoi tous,
si la tele le dit c'est que c'est vrai !
Alors chacun a sa place et laissons nos braves dirigeants vider les caisses
comme bon leur semble ^^

Une nouvelle étape...

Moi aussi je trouve ça choquant que le gouvernement se mette a communiquer directement avec les citoyens par ce support totalement subjectif qu'est la publicité.

A la base les journaux et des médias indépendants (de plus en plus discutable certes) servent de "relai" à l'information, freinent les élans de la propagande gouvernementale et le travail des journalistes est en principe un travail de mise en abîme, de vérification tout ça. Ici on fait très fort puisqu'on se passe carrément de leur compétence pour s'adresser directement au brave couillon devant sa télé, doté d'un esprit critique au moins aussi développé que celui d'une moule. C'est l'éducation à la sauce UMP-Sarkozy (la fameuse "pédagogie" du gouvernement) et elle a de forts relents d'intoxication.

c'est un bon debut

attendons de voir ce que va nous balancer les chaines publiques une fois leur directeurs nommés pas la présidence elle même.
Aucune "démocratie" ne pourra rivaliser en matière de control des médias.

dans tous les domaines nous avons fait un bon en arrière de 60 ans environ.
c'est ce qui arrive avec de grands visionnaires au pouvoir.
nous avons au moins la satisfaction de faire rire hors de nos frontières.
heureusement que je n'ai pas assez d'argent pour partir en vacance a l'étranger, ca m'évite d'avoir honte.

Propaganda

Quelqu'un a dit "répétez un mensonge, il deviendra vérité, il suffit d'y mettre le temps...". Qui donc ? Le maître incontesté en la matière: Joseph Goebbels.

Pour ceux qui connaissent l'histoire des années 30, on constate d'autres rapprochements qui ne sont pas anodins.

Vous avez dit dictature ?

Réveillons-nous les boeufs, avant l'abattoir.

Lothaire II

pouvoir d achat

Qu es ce qui finance cette pub

Le présent

Jai eu l'occasion de lire fin des années 70 cette réflexion :
" La démocratie française n'est plus qu'un vaste troupeaux de pantins manipulés par de grosses ordures"

Pourquoi, comment ? j'ajouterais cette réflexion :

"Lorsqu'un changement s'effectue d'une manière suffisamment lente il échappe à la conscience et ne suscite la plupart du temps aucune réaction, aucune opposition, aucune révolte.

Si nous regardons ce qui se passe dans notre société depuis quelques décennies, nous constatons que nous avons subi une lente dérive à laquelle nous nous habituons. Des tas de choses qui nous auraient horrifiés voire révoltés il y a 20, 30 ou 40 ans, ont été peu à peu banalisés et nous dérangent mollement à ce jour, ou laissent carrément indifférents la plupart des gens.

Au nom du progrès et de la science… (Nous pouvons dire des intérêts de quelques uns) les pires atteintes aux libertés individuelles, à la dignité, à l'intégrité de la nature, à la beauté et au bonheur de vivre, s'effectuent lentement et inexorablement avec la complicité constante des victimes, ignorantes ou démunies.

Les noirs tableaux annoncés pour l'avenir, au lieu de susciter des réactions et des mesures préventives, ne font que préparer psychologiquement le peuple à accepter des conditions de vie décadentes, voire DRAMATIQUES.
LE GAVAGE PERMANENT d'informations de la part des médias sature les cerveaux qui n'arrivent plus à faire la part des choses...

Lorsque j'ai annoncé ces choses pour la première fois, c'était pour demain. Maintenant, C'EST AUJOURD'HUI !
Alors si vous n'êtes pas, comme la grenouille, déjà à moitié cuit, donnez le coup de patte salutaire avant qu'il ne soit trop tard."

PS : Texte modifié extrait de :" Histoire de la grenouille" de PHILOU

Question d'époques ? Victor HUGO disait déjà :

"L'Histoire a pour égouts une époque comme la nôtre",