tracts UMP financement campagne publicitaire gouvernement RSA  L'UMP s'attaque à la crise... elle distribue des tracts ! campagne publicite gouvernement l ump distribue des tracts crise financiere 20081009

Un problème de pouvoir d'achat en France ? Le gouvernement diffuse en boucle un spot publicitaire sur toutes les télévisions. Un problème de crise financière ? L'UMP distribue un tract à 4 millions d'exemplaires ! Ça va mieux en le disant...

tract UMP crise financière

Après la réclame gouvernementale sur le pouvoir d'achat, bientôt un nouveau spot publicitaire sur le RSA pour... "expliquer" aux Français les mesures du gouvernement. Rien à voir avec de la publicité politique, il ne s'agit en aucun cas de propagande, mais plutôt de pédagogie populaire, donc finançable et financée par l'Etat. Ouf... on a frôlé le scandale !

Lundi 6 octobre, l'UMP s'affichait "en première ligne pour lutter contre la crise financière" ! Rien que ça... Au cours d'une conférence de presse, Dominique Paillé et Frédéric Lefebvre ont en effet annoncé qu'ils allaient... distribuer 4 millions de tracts. L'objectif ? "Expliquer aux Français les actions de la majorité et du président de la République, dans le contexte de crise financière internationale". "Expliquer"... il s'agit donc à nouveau de pédagogie, et non pas de publicité politique.

Mais alors pourquoi, dans le premier cas, la pédagogie d'intérêt national est financée par l'Etat et dans le second cas, par l'UMP ? La réponse est simple, et plutôt étonnante : l'UMP, dans un élan de générosité sans précédent, souhaite soulager les citoyens de cette charge budgétaire supplémentaire. Un beau geste comme on aimerait en voir plus souvent. Ou pas...

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

on hesiterait entre pitoyable

et pathétique, si ce n'était aussi grossier (dans les 2 sens du terme) ...

grossières manoeuvres

de gens grossiers, qui font injure à l'intelligence des français.

Jamais content...

Article de vrai bon français !

Jaaaamais content !!

L'UMP paie : pas content ! Il n'aurai pas payer : Oula, pire encore, pas content !

Tous ces bœufs de Français (dixit De Gaulle) ne comprennent rien à la crise (j'entendais encore ce matin un boucher tout content espérant que sa banque fasse faillite afin de ne plus rien lui devoir... triste France !).
Le gouvernement tente d'expliquer et donc rassurer le Français et la Française (c'est son rôle, non? On l'a élu pour ça non?) : Paaaas content !

Dommage de lire ce type d'article ici alors que la très grosse majorité des écrits de ce blog sont tout bonnement excellents car justement différents ! Là, on retombe malheureusement dans le "franchouillard", et c'est triste.

Vous nous avez habitué à mieux Napakatbra ! ;)

Tout à fait... Thierry

"Un beau geste comme on aimerait en voir plus souvent"... c'est assez explicite, non ?

(et merci pour les compliments)

:-)

OU

pas ... :-P

la republique bordel

En effet on est jamais content.. that'a France et c'est pas nouveau...
Et ca ne changera pas... la France avec ces defauts est l'embleme de la republique.. c'est pas beau ca! la republique!! ca vaut le coup de dire qu'on est pas content?? non?
Ca tombe pas du ciel la liberté!! c'est un combat! essayez d'etre noir en italie (ou au Texas c'est pire0) et vous comprendrez que certains prefere vivre avec des gens qui se plaignent qu'avec des gens qui se craignent..

les declinologues!!

vous vous souvenez ceux qui depuis 2001 demande au "Monde" de se detendre car on part dans le mur!!
Ces declinologues traités de reactionnaires anti liberal (donc anti liberté bien sur!!! lol)

Les prophetes du pire sont parfois les maitres de la sagesse!!
Il faut savoir penser mal pour penser!

Du papier...

... Pour tenter d'essuyer des culs UMP bien sales.

Il faut en effet se rappeler que, si "gouverner c'est prévoir", Sarkozy a un léger problème de compétance dans cette crise latente depuis 2 ans dont on se doutait qu'elle finirait bien par traverser l'antlantique:

-Elle est issue des crédits hypothécaires dont les américains sont friands pour garantir le risque de leur mode de vie à crédit... Sarkozy avait dans son programme le pendant exact de ceci alors que la crise était déjà bien entamée: 1er Bravo!

-Qui dit gens qui ne peuvent plus payer dit baisse de la conso et chomage qui grimpe en flèche dans un second temps... Le moment opportun pour défiscaliser les heures sup, on a vu le résultat en aout... et encore le coup de sabre sur les 35h00 des forfaits jours (massivement les cadres, ceux qui avaient peut-être encore qq moyens pour consommer... avant d'être au chomage!) n'a-t'il pas encore produit son effet sur l'emploi des catégories conçernées: 2ème Bravo!

Cerise sur un gâteau déjà bien chargé: Vendredi dernier ou il était déjà clair que le plan Paulson n'avait rassuré personne et qu'il était urgent de profiter du temps mort de cotation du WE avant un black monday qui s'annonçait (en fait, ça aura été la semaine!)... Sarkozy, au lieu de préparer son G4 du lendemain, faisait son roitelet en prenant le temps d'écrire une lettre indigne à Barosso conçernant l'HADOPI que l'Europe venait de lui enfonçer qqpart... Ultime Bravo? Non, ce serait optimiste de penser qu'il s'arrête là.

Y'a pas a dire, entre lui et Lagaffe (qu'il dénigre mais qu'il a pourtant choisi: Qui se ressemble s'assemble dit-on!), on se sent vraiment gouverné par des gens intelligents et de confiance...

Quand on y connaît keudal...

... vaut p'têt mieux rien dire ;)

- C'est bien, on note que tu as bien potassé Capital sur M6 et a plus ou moins (plutôt moins) compris d'où venait la crise. Mais ça reste un poil (mais alors juste un poil) plus compliqué que ça. Donc potasse...

- Concernant les 35h... Sarko tente de rattraper le coup de la gauche qui a foutu dans la mêlasse la France. On ne peut pas lui en vouloir. Mais je suis d'accord avec toi qu'il faudrait carrément annuler cette directive des 35heures et remettre les français au boulot. Et je ne doute pas que si les français bossaient un peu plus, il gagneraient un peu plus et du coup : waaahhhouu, plus de problème de pouvoir d'achat. Ça viendrait donc de là? LE fait que les français soient les rois des feignes? Naaaan??!!

- Cf. la phrase plus haut. Quand on a pas idée de quoi on parle, mieux vaut s'abstenir. Sarko ne peut rien contre la crise, l'Europe ne peut rien contre la crise, les BCE ne peuvent rien contre la crise, etc. Donc ça sert à rien de blâmer qui que ce soit, sinon le système spéculatif... dont TOUT LE MONDE ICI a profité, d'une manière ou d'une autre. ;)

Et pour finir, je te rejoins tout de même.
Nos gouvernants (quel que soit leurs préférences politiques, pour ce que ça veut dire) n'ont jamais eu l'ambition (enfin, espérons le) de connaître tout sur tout, d'avoir toutes les solutions, etc.
Ce ne sont pas des Super men et Super women... Nan, z'ont bien bossé à l'école, fait des études, sont un peu moins con que la moyenne (quoi que pour certain, ça se discute :D)... mais ça s'arrête là !

A savoir maintenant si les "gens intelligents" dont tu parles sont ceux qui nous gouvernent... ou sont ceux qui pensent que ces derniers sont capables d'omnipotence.... A bon entendeur ! ;)

UMP distribue des tracts

il ne semble pas le seul, le PCF demande à ces militants de faire pareil selon L'humanité de ce jour.

Perdre une occasion de se taire...

... Sur l'origine d'une crise pourtant bien ciblée dans les crédits hypothécaires, que Sarko voulait développer chez nous, même si d'autres facteurs jouent: Tant que les gens peuvent en grande majorité payer, ça ne fait effectivement pas déraper l'économie! Mais quand la bulle est énorme, il faut bien qu'elle dégonfle un jour et ça n'a rien d'un accident économique (au sens accidentel, cad imprévisible): C'était tout à fait prévisible, seul la date exacte du crash était la réelle inconnue... mais personne ne voyait ça durer encore des mois, tout juste sans doute jusqu'aux elections US, histoire de ne pas favoriser Obama. L'administration Bush n'y aura même pas réussi, preuve que plus rien n'est maitrisé.

Les 35h00 ont été compensés par des gains de productivité dans la plupart des secteurs et la notre est meilleure que les pays anglo-saxons avec si peu de vacances (quand on ne peut pas souffler, on s'épuise et on n'est pas performant!) en comparaison: Si PSA ferme tout en angleterre (et n'est pas seul), c'est pour cette raison donnée clairement.

Il n'y a que dans qq secteurs que les 35h00 ont posés problèmes, ceux là même ou des heures de présence restent aussi nécéssaires en plus d'être efficace pour d'évidentes raisons: Restauration, hôpitaux en particulier.

Les autres secteurs se sont adaptés et quand cette adaptation a eu un prix (amélioration de l'outil de travail), elle a été largement payée par le pretexte 35h00 et l'extrème modération des augmentations depuis leur mise en place. Un travailler plus pour gagner plus honnête en tenant compte de cet historique, ce serait au moins un +20% du salaire horaire. En deça, c'est prendre les gens pour des cons. Toujours d'accord?

Notons aussi les effets positifs sur l'industrie touristique et le commerçe (bricolage en particulier) qui vont se réduire avec leur remise en cause ainsi que les emplois qui vont avec.

Sur la crise, il faut apprendre à lire: Je ne crois pas avoir dit que le petit Sarko y était pour qqchose!

Juste que depuis qu'il est là, trop de décisions ont joué le role d'accentuateur de la crise et de ses effets (chomage) alors que son rôle consisterait plutot à tout faire pour l'atténuer. Et encore n'a-t'il pas mis en place ce qui a permis a cette crise de se développer (vie à crédit "garantie" par des biens dont la valeur bullait sérieusement et allait s'effondrer un jour) et qui figurait a son programme.

Ceci n'est effectivement pas une preuve d'intelligence que la scolarité médiocre d'un Sarko ne dément pas... et ne parlons pas de ministre ayant fait dans la quasi usurpation de diplomes sur le CV!

Un proverbe d'aviateur dit "tout ce qui monte doit redescendre, les grandes gueules en premier". Sarkozy est bien parti pour vérifier l'adage et ça pourrait être assez brutal: Les temps troublés qui arrivent peuvent mal tourner s'il continue à jouer ainsi au pompier pyromane.