Etude cancer France 2009 Cancer : la carte de France qui dérange cancer carte france qui derange 3184

Le nombre global de décès par cancer progresse toujours dans notre pays, mais le risque individuel de mourir de cette maladie diminue. Cela peut sembler paradoxal mais cette évolution s’explique par l’augmentation et le vieillissement de la population.

C’est l’un des enseignements tirés de L’Atlas de la mortalité par cancer en France métropolitaine (réalisé par l’Inserm, le Centre d’épidémiologie sur les causes médicales de décès et l’Institut national du cancer), qui met en évidence les évolutions des différents cancers entre 1970 et 2004 ainsi que les disparités géographiques.


 [Lire l'article complet sur lepoint.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

vite avant de rejoindre la rue

AFP 29/01/09 :

Des tee-shirts pour enfants comportent un taux élevé de phtalates, ces composants chimiques potentiellement cancérigènes, ainsi que des résidus chimiques alcalins qui peuvent entraîner des irritations, a prévenu mardi l'Institut national de la consommation (INC).

Dans une étude publiée dans son mensuel 60 millions de consommateurs à paraître jeudi, l'INC indique que sur 40 tee-shirts pour enfants testés, neuf comportaient un taux de phtalates supérieur à la nouvelle réglementation européenne REACH en vigueur depuis fin 2008, soit plus de 0,1% sur l'ensemble du vêtement.

Ces neuf tee-shirts ont été achetés en septembre chez Kiabi, Gemo, Babou, La Halle, Okaïdi, Auchan et Gap.

Les phtalates, utilisés par les fabricants pour assouplir les plastiques, sont souvent présents sur les dessins, inscriptions et décorations collés sur les vêtements. Ils ne sont dangereux qu'ingurgités, mais les enfants peuvent porter ces dessins à la bouche, prévient l'INC.

L'étude montre également un taux élevé de résidus chimiques alcalins, potentiellement irritants. Pour obtenir des tee-shirts d'un blanc immaculé, les industriels de la filière textile utilisent des produits à forte teneur alcaline. L'INC recommande aux parents de laver systématiquement les vêtements pour enfants avant usage afin d'éviter les risques d'irritation liés à ces résidus chimiques.L'INC souligne que les phtalates, en revanche, ne disparaissent pas au lavage.