Carla Bruni s'en va-t-en guerre contre... Sarkozy

Carla Bruni-Sarkozy (CBS) s'engage contre le sida. Dans le but de lever des fonds, notamment, alors que la France a réduit sa contribution en 2008. Plus fort, elle réfléchit à s'engager pour d'autres causes, notamment "tout ce qui est source d'inégalités"... La discrète passe à l'attaque ! Il va y avoir du sport...

Carla Bruni Sarkozy SIDA

Après Bernadette Chirac et ses pièces jaunes, la première dame de France s'engage donc dans une grande cause. Elle sera "ambassadrice des mères et des enfants contre le sida" auprès du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Et il y a du boulot...

En Août 2007, la France ne jugeait pas utile d'envoyer un ministre à Mexico pour participer à la XVIIème Conférence internationale sur le Sida. Il faut dire que ces ministres se bousculaient à Pékin pour assister aux Jeux Olympiques, une cause autrement plus importante, plus humaniste. Rendez-vous en 2010 pour savoir si CBS aura pu convaincre son Nicolas de mari de s'intéresser d'un peu plus près à cette conférence qui réunit tous les deux ans les plus hauts dirigeants de ce monde.

Baisse de 7% de la contribution de la France

La France devait en outre réduire de 7% sa contribution à ce Fonds mondial, comme l'indiquait la loi des finances 2008, ce qui revient à supprimer le traitement de 10 000 personnes. Et il se pourrait bien que cette réduction soit plus importante que prévue, car fin octobre, le gouvernement n'avait versé que la moitié des sommes promises, selon le Canard Enchaîné. "Nous sommes prêts à faire davantage" que ce qui est fait actuellement contre le Sida, annonçait Sarkozy le 7 juin 2007 au G8... La preuve, il envoie sa femme !

Des inégalités à la pelle

Mais ce n'est pas tout, et Carla ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. Elle réfléchit aussi pour s'engager dans d'autres causes : "la pauvreté, l'éducation, tout ce qui est source d'inégalités". Augmentation récente de la pauvreté, hausse du nombre de chômeurs et de travailleurs pauvres, multiplication des loyers impayés et des faillites individuelles, prise d'assaut des banques alimentaires, accroissement des inégalités... tandis que les salaires des patrons du CAC 40 et les profits de leurs entreprises grossissent toujours plus. Tout cela en moins de deux ans de règne Sarkozyen. Que d'inégalités...

L'éducation ? 11 000 postes d'enseignants supprimés en 2008, plus de 13 000 en 2009, et autour de 80 000 pour ce quinquennat. Et qu'en est-il de l'assurance santé, qui vacille ? Les franchises médicales, les nouvelles taxes aux mutuelles, qui devront être financièrement supportées par les assurés, d'une façon ou d'une autre. Pendant que les plus riches se blottissent derrière leur bouclier, fiscal.

Un autre combat, s'il en faut, pour la première dame de France. Début novembre, le Sénat supprimait l'amendement "Tapie" qui devait soumettre à l'impôt les indemnités pour préjudice moral de plus de 200 000 euros, sous le bon prétexte que la réparation d'un préjudice, moral en l'occurrence, ne devait pas être taxé. La cause est noble et CBS pourra féliciter les sénateurs. En revanche, ces mêmes sénateurs ont voté quelques jours plus tard, le principe de la prise en compte des indemnités journalières versées au titre d'accidents ou de maladies du travail dans l'impôt sur le revenu. Même Christine Lagarde trouve cela trop inégalitaire ! Alors...

A peine Martine est élue, qu'elle se fait piquer son boulot par Carla ! La tuile...

Napakatbra

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

votez pour cet article : WIKIO    partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : LIVE partagez cet article : MYSPACE partagez cet article : NETVIBES partagez cet article : TWITTER partagez cet article : VIADEO partagez cet article : SCOOPEO partagez cet article : Strumble Upon 

Catégories :

Et aussi l'illettrisme

Je supprime les sous et je donne ma femme...
Si la technique se généralise, Mme Sarkozy va être très prise... En effet !
Dans une interview à Elle, la même Carla a aussi indiqué qu'elle comptait s'engager dans la luttre contre... l'illettrisme. Au moment où son mari supprime la culture générale dans les concours administratifs, ça promet.
abcd etc. comme.

C'est ben vrai

Que vivent les gentils!
Mort aux méchants!

Au travail !

eLLE A DU BOULOT LA PAUVRE

Sarkozy coupable de tous les maux

Bonjour,

J'aime bien lire ce genre de billet qui cristallise tous les problèmes de notre societe sur un seul homme, en l'occurrence Nicolas Sarkozy.

C'est un peu facile de dire que c'est de sa faute si les entreprises et les grands patrons se gavent d'argent. Il faut savoir que cela a toujours été le cas, sous tous les gouvernements, de gauche comme de droite. Je crois que cela s'appelle le capitalisme.

En me lisant, certains vont penser que je suis plutôt de droite ... et ils ont raisons. Cependant, je ne suis pas non plus aveugle, je vois bien qu'il y a des problèmes, a commencer par la fonction publique. Alors, oui je suis d'accord pour supprimer des postes dans l'éducation car, nous la France est certainement le pays qui a le plus de fonctionnaires dans l'éducation et si peu de succès. Nous ne sommes pas préparés a l'école pour le monde du travail d'aujourd'hui. Il faut être mobile, parle très bien Anglais et au lieu de çà, on nous force a apprendre des choses qui ne nous serviront probablement jamais pour notre vie professionnelle. Je pense notamment aux mathématique, biologie, chimie et j'en passe. En revanche, l'Anglais est le parent pauvre et c'est pourtant le plus important pour la vie future de nos enfants.

Cdlt,
-Olivier

Apprenez le français!

Cher Olivier,
Apprenez à parler et écrire la langue française correctement avant de critiquer le système éducatif. La tâche de vos professeurs n'a pas dû être simple. Quand aux mathématiques et aux sciences naturelles, sachez qu'elles ont fait la grandeur de la France des siècles passés à nos jours et seules la recherche scientifique et l'éducation des citoyens permettrons à ce pays, c'est-à-dire à ses habitants et à sa culture, de survivre! Vos positions sont caractéristiques des individus d'intelligence limitée. Quant à l'anglais, sa maitrise est bien sûr indispensable mais elle passe par la maitrise générale du langage qui est indissociable d'une bonne structuration mentale. Je ne me fais pas d'illusion et j'imagine bien que vous allez camper sur vos minables positions et retourner regarder TF1. Pauvre pays!
Adieu!
DD

@DD

Je suis vraiment désolé de vous interrompre dans votre diatribe, mais avant de critiquer les posteurs sur leur manière de traiter la langue française, vous devriez vous relire. Il est toujours amusant de voir l'intolérance de certaines personnes et leur façon toute particulière de mettre de la politique (mal apprise) à toutes les sauces. Si je reprends votre discours, vous devez avoir des problèmes de structuration mentale pour laisser passer autant de fautes de syntaxe, de grammaire. Sur le fond, votre discours est assez caractéristique de toutes ces personnes qui écument les forum pour faire de l'antisarkozysme primaire en se donnant une importance qu'elles n'ont pas.

apprenez le français !

QUAND aux mathématiques ....
Heureusement vous vous rattrapez quelques lignes plus bas
QUANT à l'anglais

QUANT à TF1, je ne vois pas très bien le rapport de cause à effet(s)

Dépressif, jeune homme ?

précision

Quand on écrit "seules la recherche scientifique et l'éducation des citoyens permettronS"!!! , je crois qu'il n'est pas raisonnable de donner des leçons d'orthographe à ses petits camarades...

réponses aux bêtises

Vous êtes sans doute un anti-scientifique, ce qui explique votre haine envers les mathématiques, la chimie , la biologie. Sachez que sans des scientifiques de très haut niveau, comment aurions nous pu construire le TGV que nous vendons dans le monde entier? Comment aurions nous fabriqué les Airbus, qui dynamisent notre économie! Pour parler de l'anglais, pourquoi pas, mais plutôt plus d'heures que moins. Sachez que le lycée de demain est s'il reste comme Darcos le préconise une destruction du lycée public. Si vous avez des enfants ou des petits enfants, il va falloir se préparer à payer 20000 euros par an (contre 11000 dans le public via les impots) et si vous ne payez pas ces 11000 euros, et bien tant pis, vous n'aviez qu'à être riche!

hé bah

alons messieurs soyons plus zen, car n'importe qui fait des erreurs d'ecriture sur la toile, apres tout on n'est pas devant le prof! cencernant la politique francaise qui est apres tout le plus grand cirque au monde, on a tout de meme decendu de cheval pour monter sur l'ane, voyez vous avec les socialiste une fois de plus ils metterons la france dans la merde tout comme ils l'on fait lors de miterand qui à volé les contribuables pour donner à ceux qui fraudent depuis presque 50 ans et qui non jamais voulu travaillé, bien sur la france est une vache a lait, RSA, CUM, emigrés qui arrivent en masse tous les ans, mais qui va aider les pauvres vieux francais qui on cotiser pour la france et qui on une retraire de 400 euros, alors aue ceux qui non jamais cotiser pour la france et qui sont francais avec du papier touchent 680 euros de retraire, croyez vous cela normal, pour finir, ce sont les socialistes et leurs aides aux sociaux qui font les contribuables devenir racistes, pour l'instant je ne le suis pas, mais peut etre cela viendras, mon pere a etait un grand legionnaire, et ma mere à des cacauettes pour vivre, selon le gouvernement il n'y pas d'argent:!! par contre il y a de l'argent pour ceux qui arrivent en france

@Olivier

Cher Olivier,

Quand vous dites qu'il est dommage de tout remettre sur le dos de M. Sarkozy, sachez que je vous rejoins totalement : il n'est en effet que l'héritier d'une situation qui dans bien des domaines le dépasse. Cependant, il possède le pouvoir l'influencer le cours des évènements, dans le sens d'un capitalisme plus débridé encore, ou bien dans le sens d'une meilleure répartition des richesses. Et de ce point de vue, son orientation me semble claire, et ne va aucunement à l'encontre du capitalisme que vous mettez à juste titre en cause.

Concernant l'éducation, je suis un peu surpris de votre argumentaire. En effet, il semble que votre vision de l'Education Nationale en France soit bien peu renseignée, et vous êtes par conséquent induit en erreur dans votre raisonnement. Permettez-moi d'y apporter quelques éclaircissements.

Vous prétendez que l'Education Nationale a "si peu de succès". Il est vrai qu'elle est loin d'être parfaite, mais puisque vous comparez aux autres pays, sachez que nombre d'entre eux nous en envie la qualité. En effet, on trouve souvent à l'étranger un schéma selon lequel seule l'éducation privée (et donc payante) se révèle de qualité, celle-ci étant donc réservée aux familles les plus aisées. L'éducation gratuite existe bien sûr, mais sans moyens, avec des classes encore plus surchargées que chez nous, avec des profs recrutés parfois dans des situations précaires, sur entretien simplement, autant dire parfois au piston... Non, ce ne sont pas les meilleures conditions pour apprendre, et aux Etats-Unis par exemple, mieux vaut être riche pour recevoir une éducation de qualité. Ici au moins, c'est peut-être difficile, mais il existe une possibilité de réussir pour les enfants familles modestes.

Par ailleurs, vous dites que l'école nous apprend des choses "qui ne serviront probablement jamais dans notre vie professionnelle". L'école selon vous ne serait donc qu'une matrice, destinée à formater des individus pour les faire rentrer, tels des robots, dans les cases disponibles du monde du travail ? Vous pensez peut-être qu'un enfant sait par avance quel métier il voudra faire plus tard, et donc quelles matières il a besoin d'étudier ? Peut-être pensez-vous plus simplement que ce n'est pas à lui, mais à la société, de choisir son métier... Telle n'est pas ma vision. Je pense au contraire que l'école a pour mission de transmettre aux élèves l'amour de la curiosité, de l'ouverture aux diverses connaissances qui font la richesse du monde. Et ce n'est qu'après avoir reçu les bases des diverses disciplines, qu'ils seront en mesure de choisir quelle voie les intéresse. Pour le reste, ils auront pu être sensibilisés à d'autres disciplines que celle sur laquelle ils jetteront leur dévolu, et cette culture leur permettra simplement une meilleure appréciation du monde qui les entoure, une capacité à comprendre par eux-mêmes certains débats, ou la possibilité, s'ils le souhaitent, d'entretenir cette curiosité, en s'abonnant par exemple à un magasine scientifique ou littéraire ou historique...

Concernant les mathématique plus particulièrement, je ne peux m'empêcher de vous donner plus précisément mon sentiment. Sachez, cher Olivier, que les mathématiques n'ont pas pour seule fonction de frustrer des générations d'élèves devant leur incompréhension. Elles sont accessibles à tous, à condition d'y mettre le temps et les moyens nécessaires. Ensuite, un nombre gigantesque de métiers font appel directement à une petite part au moins de cette science. Et pour finir, le rôle principal de l'étude des mathématiques au collège et au lycée est de développer chez l'élève les structures mentales du raisonnement logique, qui lui permettra par la suite d'être un citoyen alerte, à même d'établir lui-même des raisonnements, ou de percevoir la nullité d'un autre. Les mathématiques sont issues de la philosophie antique, et toutes nos sciences modernes, qui font notre qualité de vie, en sont issues également. L'ordinateur avec lequel vous vous connectez au net n'existerait pas sans mathématiques, ni sans philosophie. La philosophie permet de comprendre notre monde, c'est l'essence même de la curiosité humaine. Mais je suppose que vous jugez également inutile l'apprentissage de la philosophie ?

Quant à l'anglais, je suis bien sûr d'accord avec vous : cette discipline est de nos jours fondamentale, et elle doit être enseignée très largement. Mais pour enseigner l'anglais correctement aux enfants, sachez qu'il faut des profs d'anglais, convenablement formés, disponibles et stables dans leur emploi afin qu'ils s'y investissent avec coeur, et qui auront la possibilité de travailler l'oral avec leur élèves. Et pour cela, il est nécessaire de travailler avec un groupe réduit, il faut donc moins d'élèves par classe. Croyez-vous que c'est en supprimant des postes d'enseignants que l'on pourra améliorer les conditions d'apprentissages ? Je pense l'inverse.

En espérant avoir contribué à modifier votre vision des choses, je vous prie de recevoir, cher Olivier, mes salutations respectueuses.

Denis CUCHEVAL,
Professeur de Mathématiques.

Bonjour Mr le Professeur,

Bonjour Mr le Professeur,

Je suis entièrement d'accord avec votre réponse fournie à Olivier.

J'espère que tous les enfants (quel que soit le milieu dont il vit) auront la chance de bénéficier du "Savoir scolaire" par vous-même ou par l'intermédiaire d'une personne qui partage la même opinion que celle que vous évoquiez plus haut.

Bonne continuation Mr Denis Cucheval,

Ahlem

oui Olivier !

ne gardons à l'école que les profs d éducation physique, pour travailler la mobilité des gamins futurs employés et les profs d'anglais pour savoir l'anglais. Exigeons que les contrats d'embauche au salaire minimum soient rédigés en anglais, ainsi que les lettres de licenciement, ça fera entraînement ; enfin tant que le salaire minimum et la procédure de licenciement existent, hein, parce qu'avec votre saint nicolas bientôt y aura même plus moyen de s'entraîner à l'anglais de cette manière. Exigeons l'ASSEDIC et l'ANPE en anglais ! Et à 100 kms minimum de notre lieu d'habitation ! Ça fera entraînement à l'anglais et à la mobilité ! Youpi !

l'anglais matière essentielle

pour aller faire la manche en Angleterre ?

terrible

C'est terrible de lire des articles aussi partisant... et donc finalement mauvais. Un peu d'analyse et d'objectivité ne ferait pas de mal.

Question

Cela veut dire quoi, des problèmes dans la fonction publique ?
Que les fonctionnaires sont des branleurs ou bien que ce gouvernement fait tout pour les dégoûter de travailler ?
Expliquez-vous.
Les mathématiques, la chimie, la biologie et tout ce que vous passez, c'est bien connu, cela ne sert à rien et n'a aucune application dans la vie courante et pas même pour les progrès scientifiques.
Je suis d'accord, l'important c'est l'anglais : en effet parler dans toutes les langues est primordial pour aller raconter des imbécilités à tous les peuples de la Terre.
Et en si bon chemin, je vais rajouter une bêtise : pour la culture et la recherche scientifique, le plus important c'est presque toujours ce qui à priori ne sert à rien.

Ray à Olivier et à son détracteur

Totalement d'accord avec Olivier
Il est évident que le nombre d'élèves diminue
Il est évident que le niveau général baisse dans les matières de base
L'enseignement en France est souvent gangrené par des profs qui ne sont motivés que par autre chose que transmettre un savoir
Au titre de Président de fédération de parents d'élèves, j'affirme que j'ai vu une majorité plus intéressée par conserver et augmenter des avantages qu'obtenir un pourcentage élevé de réussite
Les réunions étaient fréquemment des litanies de réclamations et de plaintes au cours desquelles on parlait essentiellement de la vie épouvantable des profs mais PAS DU TOUT DES ELEVES
En Scandinavie les administratifs de tous poils ont été divisés par 2 en 4 ans sans perte de productivité
Les enseignants ont obligation de compléter , pour les élèves en difficultés par des soutiens directs GRATUITS ça fait partie de leur Job
En France 50% de la dette publique provient de la surcharge d'administratifs (6000000 de personnes)
Un Prof travaille entre 13 et 23 heures par semaine avec des cadences infernales de 145 jours annuels ... dont il faut déduire les grèves à répétition
Néanmoins sur une centaine de "profs" (ce n'est pas péjoratif) que j'ai connus longuement j'en ai rencontré 4 ou 5 très motivés avec le feu sacré, (deux ont quitté la France devant la levée de boucliers générales de leurs collègues dilettantes)
La majorité essaie de ne pas faire de vagues pour éviter les mesures de rétorsion : ce n'est pas glorieux mais comment leur en vouloir
A leur décharge il faut dire qu'ils ne sont pas soutenus par les parents : ils n'ont même plus le droit d'élever le ton sans être taxés de harcèlement
Il faut dire que la soupe télévisuelle qui apprend à chacun qu'il n'a que des droits et aucune obligation n'aide pas les enfants à devenir des responsables de leurs actes
EN CONCLUSION
J'ai connu d'excellents Profs, des vrais , des bons il y en a c'est certain, ils n'ont pas la vie facile...
Ils méritent notre reconnaissance car ils sont bien seuls
... mais j'en ai connu plus qui attendaient la prochaine grève

NOTA POUR VOTRE DETRACTEUR ce n'est pas parce qu'on fait des fautes d'orthographe qu'on est minable "mOsieur" le moralisateur
Il est évident qu'il fallait le dégraisser le MAMMOUTH mais vous l'avez viré ... pourtant il était de gauche!!!
Alors que vient votre histoire de gauche où droite dans l'histoire
L'enseignement est apolitique Non??? Me tromperais-je????????
Signé : le bipède en voie d'extinction...

Identité nationale ... française ou anglo-saxone ?

A l'heure où l'on nous rebat les oreilles avec l'identité nationale, il faudrait commencer par se poser les bonnes questions.

Être français, c'est :
- parler français et aimer la langue française,
- ou singer les anglo-saxons et particulièrement les américains comme s'évertuent à le faire et à vouloir nous l'imposer les pseudo-élites qui prétendent tout savoir et ne font que répéter des lieux communs sans comprendre de quoi ils parlent ?

Alors commençons par revenir aux fondamentaux :
- la maîtrise du français,
- et des matières scientifiques.

Et allez, encore une couche

Commercial, voilà selon vous l'avenir de vos enfants.

Trop d'enseignants ; pas besoin de chimie, de biologie et encore moins de mathématiques ! ! !

Vous deviez être bon, à l'école, vous !

Quant à l'Anglais, vous en avez fait 7 ans, comme tout le monde NON ? mais sur ce point, peut-être avez vous raison, c'est la méthode de l'enseigner qui est à revoir ...

bio, chimie, math, et tout le bazar

ouais ! à moi de jouer : longtemps j'ai détesté les matières citées dans le titre (... de bonne heure) mais merci à ces couillons de prof de m'avoir engueulé, ça me permet d'en soigner quelques un aujourd'hui !
aucun savoir n'est inutile, au pire : mal placé .

jn

nouveau statut???!!!!

13 à 23h par semaine de travail pour un "prof"... 145 jours par an???!!! oulalala, j'ai des recup à poser, vite!!!!

bref... j'adore cette vision "extérieure" des choses!!!

J'ai bossé dans le privé ... et dans le public... je connais les 2... et tres honnetement la satisfaction de voir progresser et evoluer des elèves n'était pas là, sans cette aspect humain, oui je retournerai à mon premier taf!
mais on sait bien que c'est la fibre sensible des enseignants sur laquelle on peut jouer.. et qui fait que certains continuent à donner autant malgre le mépris grandissant contre eux!

Des personnes qui glandent à longueur de journée, on en trouve partout... du moins perso j'en connais autant dans le privé que dans le public.
Oui il y a des profs qui ne travaillent durant les heures devant les elèves... et d'autres qui ne comptent pas leurs heures pour offrir le meilleur enseignement possible... ne doit-on toujours retenir que le mauvais?

Concernant vos matières "inutiles", sachez pour votre gouverne que les mathématismes qui sont dispensés jusqu'a la fin du collège, ne sont rien que de vulgaires bases fort utiles à votre quotidien... proportionnalité, pythagore, pourcentage, etc... tout cela n'est pas iné... et on serait bien embeté au quotidien sans!

Mtt vous pouvez constater que je ne vous ai pas parlé de trigo et autres must... mais normal, je vous parle de ce qui est desormais dans "socle commun" dispensé...
Les personnes bien pensantes qui redigent les programmes on t estimaient, comme vous, que beaucoup de futilité encombrent les tetes de jeunes... et nous avons desormais un minium exigible... très limité à mon gout... mais effectivement d'un point de vu pratique ils ont le strict minimum...

Personnelement, je suis révoltée par tout les nouveaux programmes qu'on nous sort... de plus en plus allégés... et nous n'avons pas grand mot à dire.... mm pire, c'est une faute de faire de l'exces!!!

On fait aussi désormais ce qu'on peut avec les moyens qu'on nous donne... ce qui rejoinds votre remarque sur le soutient... des heures dispos données en quantité limité par le rectorat (on n'en dispose pas comme on veut non plus)... vous seriez certainement surpris de connaitre le taux d'absenteisme des elèves à ses heures là et de la complixité pour mettre en place ses heures!!!!

Quand aux nombreux avantages dont vous parler... je serai prete à en debattre plus longuement... si j'étais pas quasi certaine de me heurter encore à une personne qui crois qu'on peut reservir n'importe quel cours à n'importe quelle classe sous pretext que c'est le mm intitulé!!!

Je m'arreterai la... car je pourrai aussi vous démontrer vos erreurs statutaires... avec tout l'historique qui va avec... mais je fais une entière confiance à votre curiosité et votre avidité de vérité pour mener votre enquete la dessus!

L'école que j'ai fréquenté m'a ouvert à la société, a sucité la curiosité, m'a donnée envie de decouvrir les choses par moi meme... et surtout j'ai pu acquerir cette capacité à reflechir par moi mm, à prendre du recul vis à vis des infos reçues.
Les directives actuelles ne nous octroient que tres peu cette possibilité.... et malheureusement j'ai peur que la génération qui monte soit bien pauvre en culture... et en pensée.

Mais c'est vrai apres tout, quel luxe la conquete de l'espace... de comprendre notre systeme economique... et c'est surtout tellement plus simple dans ces conditions de faire passer toute sorte de choses...

tous ces enseignements inutiles

Ni médecin, ni enseignante, je m'étonne que personne n'aborde ici la "vie". Je viens de converser avec ma petite fille et justement nous avons parlé des matières qu'elle aime le moins. La géo et l'histoire en font partie; çà me rappelle mes apprentissages laborieux et rageurs. Pourtant, comme je lui expliquais il y a 30 minutes, je me suis empressée de combler mes énormes lacunes une fois adulte, juste pour comprendre le monde, via les infos écrites, parlées, les voyages,etc. Pour vivre! Et j'ai encore envie d'apprendre. Quant à l'espérento, soyons honnêtes.. Et ..n'oublions pas tous les pays de langue hispanique.. Il y a 30 ans, on orientait beaucoup vers allemand 2ème langue. Puis il y eut la mode de l'italien..Selon l'histoire du monde les besoins et les modes évoluent mais nous vivons aussi beaucoup grâce aux acquis du passé et on ne va pas déraciner les bases. Il y a mieux à faire, non?
Toutes les matières me paraissent intéressantes. Dans les années 50/60 les élèves ne se plaignaient pas de "fatigue" et la transmission des savoirs paraissait BELLE. On ne se demandait pas si ce serait utile. Les profs étaient respectés, le passé aussi...Le Français est contestataire par nature, mais avons nous vraiment envie de ne plus voir enseigner que ce qui "sert" pour la future profession? Réfléchissons au résultat prévisible...Il est vrai qu'il faut travailler plus et plus longtemps. sic! J'aimerais ++ lire ici les propos d'une personne modérée, de la classe dite moyenne, et qui ne soit ni enseignante, ni médecin, ni chercheur. Gens que je respecte et admire, mais qui ne sont pas monsieur ou madame toutlemonde et sont tellement impliqués dans les problèmes actuels liés à leur profession que leur opinion est forcément "chaude" J'arrête , espérant m'être fait comprendre.Tous les avis m'intéressent... une jeune grand mère

À qui profite l'anglais ?

Il faut "parle très bien l'anglais" !!!
Il y a des gens vraiment incroyablement ignares ! A croire qu'ils n'ont que France 2 comme source d'information, là où un cours de langues (au pluriel) est forcément un cours d'anglais.
Dans ce jeu, qui est gagnant ?
D'abord les natifs anglophones.
Et à qui ça profite ?
Voir le rapport Grin : "L'enseignement des langues étrangères comme politique publique" http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/054000678/index.shtml
A propos de l'hégémonie de l'anglais, on peut y lire :

p. 6-7 :
Il va de soi que ce n’est pas la langue anglaise en tant que telle qui est en cause, mais l’hégémonie linguistique, quel que soit le pays ou le groupe de pays qui en bénéficie. Les principaux résultats de la comparaison entre scénarios sont les suivants :
1) le Royaume-Uni gagne, à titre net, au minimum 10 milliards d’Euros par année du fait de la dominance actuelle de l’anglais ;
2) si l’on tient compte de l’effet multiplicateur de certaines composantes de cette somme, ainsi que du rendement des fonds que les pays anglophones peuvent, du fait de la position privilégiée de leur langue, investir ailleurs, ce total est de 17 à 18 milliards d’Euros par année;
3) ce chiffre serait certainement plus élevé si l’hégémonie de cette langue venait à être renforcée par une priorité que lui concéderaient d’autres États, notamment dans le cadre de leurs politiques éducatives respectives ;
4) ce chiffre ne tient pas compte de différents effets symboliques (comme l’avantage dont jouissent les locuteurs natifs de la langue hégémonique dans toute situation de négociation ou de conflit se déroulant dans leur langue) ; cependant, ces effets symboliques ont sans doute aussi des répercussions matérielles et financières ;
5) le scénario « plurilingue » (qui peut, en pratique, revêtir des formes très différentes, dont une est analysée ici) ne réduit pas les coûts, mais les inégalités entre locuteurs ; toutefois, étant donné les forces à l’œuvre dans la dynamique des langues, il présente un risque certain d’instabilité, et exige tout un train de mesures d’accompagnement pour être viable ;
6) le scénario « espéranto » apparaît comme le plus avantageux, car il se traduirait par une économie nette, pour la France, de près de 5,4 milliards d’Euros par année et, à titre net pour l’Europe entière (Royaume-Uni et Irlande compris), d’environ 25 milliards d’Euros annuellement.

p.65-66 :
cette formule donne lieu à une redistribution des plus inéquitables, à travers cinq canaux qui sont les suivants :
1) une position de quasi-monopole sur les marchés de la traduction et de l’interprétation vers l’anglais, de la rédaction de textes en anglais, de la production de matériel pédagogique pour l’enseignement de l’anglais et de l’enseignement de cette langue ;
2) l’économie de temps et d’argent dans la communication internationale, les locuteurs non-natifs faisant tous l’effort de s’exprimer en anglais et acceptant des messages émis dans cette langue ;
3) l’économie de temps et d’argent pour les anglophones, grâce au fait qu’ils ne font plus guère l’effort d’apprendre d’autres langues ;
4) le rendement de l’investissement, dans d’autres formes de capital humain, des ressources que les anglophones n’ont plus besoin d’investir dans l’apprentissage des langues étrangères ;
5) la position dominante des anglophones dans toute situation de négociation, de concurrence ou de conflit se déroulant en anglais.

Et qui s'accapare les postes de décision importants au sein de l'Union européenne ? Les anglophones de naissance avec les mentions "English mother tongue" et "English native speaker" : http://www.mef.qc.ca/english_mother_tongue_only.htm

Voir "La mise en place des monopoles du savoir" (Charles Durand, L'Harmattan)

''C'est un peu facile de

''C'est un peu facile de dire que c'est de sa faute si les entreprises et les grands patrons se gavent d'argent. Il faut savoir que cela a toujours été le cas, sous tous les gouvernements, de gauche comme de droite. Je crois que cela s'appelle le capitalisme.''

C'est LE commentaire qui m'a fait vraiment faire rire!
La gauche n'a a JAMAIS été au pouvoir! Miterrand était un homme de droite et c'est par opportunisme qu'il s'est présenté à gauche pour les élections!
Enfin tout dépend de ce que vous entendez par gouvernement...

Et oui depuis la naissance nous sommes conditionnés au capitalisme = l'individualité, la réussite.... soit argent, argent, argent.........

La France a récolté ce qu'elle a semé c'est tout, bientôt il ne vous restera plus qu'à vous en prendre à vous-même!

Pauvre France soit disant pays des droits de l'homme (de droite!!) avec sa devise à la con de liberté, égalité et fraternité qui n'est au mieux qu'une illusion!!!!!!!!!

NG

OUI OI OI

Je crois qu'il s'en fout de ce que tu dis. Il se soucie des faits. Et dans les faits, Sarko nabot premier est le protecteur des grosses bourses. Nous sommes en 2011, et le nabot n'a fait qu'enfoncer la France dans la mouise, soumission de la France à l'OTAN, à l'Europe, à ...bref !

Anglais et égalité

Un Anglais particulièrement compétent en la matière vient de m'adresser un lien fort intéressant à propos de la nouvelle Commission qui se met en place à Bruxelles : http://www.euractiv.fr/priorites-de-lue-elections/article/commission-veut-moins-de-porte-parole-anglo-saxons-002410

Sur 26 porte-paroles, il y a 7 Britanniques et 4 Irlandais, donc une énorme disproportion par rapport à la population européenne où il n'y a que 13% de natifs anglophones.

Les Britanniques s'efforcent de s'accaparer tous les postes-clés en désignant des anglophones natifs. C'est-à-dire que ceux qui misent sur le tout-anglais doivent se préparer à de sérieuses désillusions. Et ce n'est pas d'aujourd'hui.

Les Britanniques auraient bien tort de faire un effort énorme que tant de naïfs sont prêts à accomplir sans voir plus loin que le bout de leur nez : The English Advantage — à lire sur http://www.esperanto-sat.info/article600.html

Je trouve que Carla Bruni ne

Je trouve que Carla Bruni ne manque pas d'humour elle non plus. Avoir épousé un homme dont les idées courtes ont favorisés et justifiées toutes les formes d'inégalité et faire de telles déclarations ressemble fort à une plaisanterie de mauvais goût. Elle et son époux devraient monter un spectacle.

et les Roms ? elle ne veut

et les Roms ? elle ne veut pas s'interresser a cette cause ?