Viticulteur agriculture maladie cancer Ces paysans malades du progrès ces paysans malades du progres 10032

Ce jour d'avril 2010, quand l'urologue, dans son cabinet d'Angoulême, lui a demandé : "Vous faites quoi, comme métier ?", Frédéric a répondu, sans y penser : "Viticulteur."

La vigne. Sa passion, son "sang", comme il dit, l'héritage de sa famille, sur ces terres de cognac bénies des dieux. "Encore un", a lâché le médecin, d'un air las. Encore un quoi ? Un cancer de la vessie. Niveau T4, le plus élevé, métastasé.


 [Lire l'article complet sur au-bout-de-la-route.blogspot.com]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :