Arrestation compagnon Emmaus Marseille Chasse aux immigrés : ce sont des "Justes" qu’on enferme! chasse aux immigres sont justes qu%E2%80%99on enferme 3571

A l’occasion de l’arrestation dans la rue, le 17 février, d’un compagnon d’Emmaüs en situation irrégulière, le responsable de la communauté située à la Pointe Rouge à Marseille a été mis en garde à vue: il avait refusé de communiquer aux forces de l'ordre les noms de ses résidents "ayant une consonance étrangère hors espace Schengen" (sic).

A la suite de cette affaire abracadabrante, une pétition a été mise en ligne. Les signataires y confessent avec fierté qu'ils ont eux-même aidé des personnes fragilisées, sans se préoccuper de leur situation (irrégulier ou non). Surprise: elle a recueilli en cinq jours plus de mille signatures (voir encadré).


 [Lire l'article complet sur rue89.com]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :