Journaliste manifestation Comment je suis devenu un « casseur » à mon insu comment je suis devenu un casseur a mon insu 8212

Récit d’une manifestation parisienne ce 21 octobre, réunissant lycéens, étudiants ou salariés, et d’une interpellation « préventive ». Ou comment les « forces de l’ordre » et le pouvoir jouent la stratégie de la tension.

Tout guilleret, en ce jeudi 21 octobre, je m’en allai vers une énième manifestation de jeunes irresponsables.


 [Lire l'article complet sur bastamag.net]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

C'est l'évidence...

Que des flics qui chargent, tazent (un oeuil pour une poubelle poussée, pas de bol ça a été filmé)... gazent quasi gratuitement, c'est sur ordre afin de pousser à ce que ça dégénère. Ca a été ma première pensés, car je les en crois capables...

Je pense que le but était de foutre cette conne de Royal (après sa sortie, pas super adroite mais elle ne se refait décidément pas, sur laquelle les hyennes de l'UMP on sauté avec un ensemble trop beau pour être honnête) et par extension le PS... dans la merde en lui foutant les conséquences de la violence sur le dos. Quitte à provoquer un peu.

Nous sommes vraiment gouvernés par des ordures, pour faire de tels calculs sur des enfants/ados: C'est bas c'est sarkozyste, pour résumer... et ça donne envie d'aligner ces raclures contre un mur...

Comme des grenouilles

Souvenez-vous de la grenouille : on chauffe tout doucement, tout doucement... Voici la preuve qu'elle est déjà cuite ! Et la propagande de la bonne pensée a fait le reste !

Un peuple qui ne sort pas se battre pour ses droits est un peuple cuit à point.