Le pire scénario de la crise financière...

Voici un croquis prosaïque de ce que pourrait nous réserver l'avenir très proche. Une vision noire du futur, catastrophique même. De celles que les plus pessimistes d'entre nous n'oseraient évoquer publiquement, de peur de provoquer une panique "orsonwellesienne" dans la seconde. Noir c'est noir, il n'y a plus d'espoir...

Été 2007 - Les taux d'intérêt de prêts spéciaux appelés "subprimes" montent en flèche. Les emprunteurs ne peuvent plus rembourser, ils revendent tous en bloc leur logement et le marché immobilier américain s'effondre. Les premières banques qui supportent ces faillites individuelles montrent des signes de faiblesse, aux Etats-Unis et en Angleterre.

Été 2008 - L'effet domino. Les banques d'investissement les plus prestigieuses tanguent, puis s'effondrent. Fannie Mae et Freddie Mac, rouages essentiels du crédit immobilier... Puis Lehman Brothers, Merrill Lynch, Washington Mutual... Des assureurs s'écroulent aussi...

Octobre 2008 - Les banques européennes sont atteintes. Après Northern Rock, ce sont HBOS, Fortis et Dexia qui tombent. Plusieurs réassureurs de premier plan font faillite. Les banques de détail commencent à souffrir. Les Etats jouent les pompiers et sortent les lances à dollars, à l'aveuglette... Les Etats-Unis votent le plan Paulson de 700 milliards de dollars.

scénario catastrophe crise economique et financiere : fin du monde

Novembre 2008 - La liste noire s'allonge et les premières holdings LBO viennent s'y ajouter. Carlyle évite le crash grâce à l'intervention de l'Etat américain, justifiant de l'intérêt de la nation. Ouf ! Les autres n'auront pas cette chance. John McCain est élu alors que les sondages le donnaient nettement perdant.

Mars 2009 - Une grande partie des banques américaines de dépôt sont atteintes. Les files d'attente se multiplient devant les agences, qui restent fermées. La pression monte. Les plus grosses banques de dépôt européennes et françaises sont en faillite. Les Etats déclarent avoir les moyens d'assurer l'épargne des populations et organisent petit à petit des "guichets de recouvrement". Les manifestations se multiplient.

Juin 2009 - L'économie ralentit de plus en plus. De nouvelles banques et assurances ferment. Les Etats relancent de nouveaux emprunts géants, que seuls des fonds souverains asiatiques, saoudiens, russes et chinois peuvent honorer. L'inflation explose en Europe et aux Etats-Unis. La Chine, la Russie et les pays du Golfe se réunissent à huis clos.

Septembre 2009 - L'activité économique s'effondre. Les Etats éprouvent les pires difficultés à rembourser les épargnants floués. Les entreprises de petite taille ferment les unes après les autres et les commerçants plient boutique. Seule la grande distribution résiste. Les manifestations se multiplient et tournent le plus souvent à l'émeute. Une réunion de cinquante pays est organisée pour surmonter la crise. La Chine, les pays de l'OPEP et la Russie (la "bande des trois") officialisent leur volonté d'acheter les banques américaines et européennes qui ont survécu et d'injecter 10 000 milliards de dollars dans le système en une année.

Janvier 2010 - En France, cent mille personnes perdent leur emploi en un mois. Des émeutes éclatent et des agences bancaires sont vandalisées dans le Sud de la France et dans le Nord. Un nombre croissant de sans logis envahit Paris. Malgré le refus des pays occidentaux de se voir "écoloniser", les opérations de rachat ont commencé. Le temps d'un week-end glacial, vingt personnes meurent de froid et de faim à Paris, une centaine sur la France entière. Les stations de métro restent ouvertes 24 heures sur 24 et sont prises d'assaut. Des soupes populaires sont organisées dans toutes les villes. Les manifestations prennent de l'ampleur et sont de plus en plus violentes. Des pays africains au bord du gouffre se réunissent pour appeler d'une seule voix la Chine à l'aide.

Mai 2010 - Quelques banques refont surface grâce aux fonds souverains, mais les Etats se démènent pour légiférer en urgence et empêcher cette prise de contrôle globale de l'économie. Les émeutes redoublent, les populations étant favorables à ces rachats qui leur permettent de retrouver l'accès à leurs comptes partiellement bloqués. Un million de manifestants marchent sur les Champs-Elysées, l'avenue est défigurée et l'intervention des CRS fera une dizaine de morts.

Février 2011 - Les plus grandes banques appartiennent maintenant à des fonds étrangers. Les autres ne représentent plus grand chose. La situation en Irak et en Afghanistan tourne au chaos, les livraisons de carburant aux armées présentes sur place sont interrompues. Les Etats-Unis rapatrient leurs troupes en l'espace de deux semaines sans aucune coordination avec leurs alliés. Le conseil de sécurité de l'ONU tourne au pugilat anti-américain. En France, un certain nombre d'infrastructures publiques ont été détruites, le chômage officiel atteint 20% mais plus personne n'est en mesure de tenir les chiffres à jour.

Juillet 2011 - L'Arabie Saoudite a pris le contrôle de quatre des plus grandes firmes pétrolières. Les Etats-Unis ne sont plus en mesure de rembourser leur dette et font face à une augmentation vertigineuse du prix du pétrole. Les économies de tous les pays développés sont en récession. La crise financière se double d'une crise diplomatique très grave. L'Afghanistan est reprise en main par les Talibans en quinze jours. La Russie et la Chine s'allient à l'Irak et à l'Afghanistan.

Septembre 2011 - Sous la menace d'actions terroristes de grande ampleur, John McCain déclare l'Etat d'urgence aux Etats-Unis. Il nationalise le système bancaire, au grand dam des repreneurs russes, chinois et arabes. Israël bombarde des installations militaires iraniennes soupçonnées d'abriter des sites nucléaires militaires. La Russie et la Chine s'allient à l'Iran...

Février 2012 - Au CERN, le LHC est remis en service après une mauvaise série de problèmes techniques. Une série de collisions inattendues crée un trou noir dans lequel la terre est aspirée en l'espace de quelques secondes... Sarkozy ne sera pas réélu. La tuile !

Mais rassurons nous... ce scénario n'arrivera pas, il ne peut pas arriver, c'est impossible... puisque nos banques sont parmi les plus solides du monde, que nos patrons sont parmi les plus sérieux et les plus prévoyants, que nos scientifiques sont des plus efficaces et que nos dirigeants sont les plus brillants d'entre nous ! Mais si ce scénario ne peut pas arriver alors... Nicolas Sarkozy sera réélu ? La tuile !

Napakatbra

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

votez pour cet article : WIKIO    partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : LIVE partagez cet article : MYSPACE partagez cet article : NETVIBES partagez cet article : TWITTER partagez cet article : VIADEO partagez cet article : SCOOPEO partagez cet article : Strumble Upon 

Catégories :

arrettez de rever

vous vous rapellez des declinologues??? ils en sont ou ces affreux qui disaient soit disant n'importe quoi??

Et dans ce monde rempli d'espoir sur la vertu de L'homme et son avenir.. Et bien dans ce monde vertueux oups.. pardon, virtuel.. les fregates et l'angolagate passent la trappe...

Pour memoire dans les années 30 ca s'est passé de la meme maniere puis on a eu Hitler..
Alors qu'en fait tous le monde s'en foutait d'Hitler le probleme c'est pas les morts (juif, ou autres ) mais la main mise sur l'economie par Adlof et ca les grands de ce monde n'acceptaient pas de voir leur argent se barrer.. ou etre sous controle Nazi..
"seul l'argent fait bouger les gens"..
Alors vertu, bonne conscience, amour de son prochain... et ben tout ca ous pouvez le mettre pointe et ou je pense...
L'homme est un loup pour l'homme.... ca va saigner!!!
Bon courage

hitler et l'élite

Faux.

Hilter a été financé par les "grands de ce monde", justement.
- Il a été inspiré par les eugénistes américains de l'époque, qui avaient réussi à faire passer toutes sortes de lois dignes des nazis.
- Les Rothschild ont tenté de soudoyer un gradé américain en lui promettant 500.000 hommes pour mener un coup d'état aux USA dans les années 30 et y instaurer une dictature nazie.
- L'effort de guerre et d'armement de Hilter n'aurait pas été possible sans le soutien des plus grands banquiers américains et britanniques (tiens, encore les Rothschild ? mais pas seulement, certes...), notamment à travers le n°1 mondial de la chimie de l'époque, IG Farben, qui fabriquait le Zyclon B, utilisé dans les chambres à gaz nazies, entre autres.

Les plus riches américains et anglais ont financé les deux cotés de la guerre et ont rendu possible la guerre, comme ils l'avaient fait en 1914-18, et comme ils l'ont fait par la suite aussi.
Je te conseille, pour sortir de cette ignorance sur le sujet, de te renseigner un peu sur le fonctionnement des banques centrales et sur leur histoire. Sur l'histoire et l'accession à la méga-richesse aussi de Mayer Rothschild...

Ok, on a pas chassé Hitler pour défendre les juifs, mais la guerre a TRES LARGEMENT profité aux intérets qui l'ont rendu possible, comme d'ailleurs c'est et sera le cas avec cette crise, qui n'est différente de celle de 1929 : orchestrée et planifiée par les memes...les grands banquiers derriere la Fed US et la Bank of England, notamment.

(FAUX) Assez categorique

(FAUX) Assez categorique comme reponse!!
d'ailleurs de la a me faitre un proces d'intention sur mon ignorance c'est pas cool! moi aussi je peux parler de l'OREAL - Renault... etc et des seances du mercredi soir d'Arte..

La vie de ce monde ne se resume pas a Rotschild ou Sarko.. parlons de methode au lieu de donner des noma à abattre.

Mais bon l'homme est un loup pour l'homme.. ca se verifie! un pas de travers et hop tu te fais ramasser!
alors la prochaine fois que tu fais une omission ou une erreur je te plombe!! Dac??

Je laisserai donc ce blog aux autres.. ceux qui savent!

Ceux qui savent...

et ceux qui ne savent pas... seront toujours bienvenus sur ce blog, qui ne sait rien, par définition...

;-)

A chacun la liberté de se faire sa verité..

Pour la reflexion! ca reste un avis!
A chacun la liberté de se faire sa verité.. c'est ca un vrai anarchiste libertaire!!
C'est juste mon avis! (et je ne dirai pas que mon avis est juste!)

Donc voici ce que je vous propose:

Merci les patrons !!!
Les exploiteurs sont plus stressés que les exploités ... à l'idée de perdre leur statut de privilégié et d'être obligés d'aller un jour au travail.

Une expérience a été effectuée sur des rats. Pour étudier leur aptitude à nager, un chercheur du laboratoire de biologie comportementale de la faculté de Nancy, Didier Desor, en a réuni six dans une cage dont l'unique issue débouchait sur une piscine qu'il leur fallait traverser pour atteindre une mangeoire distribuant les aliments. On a rapidement constaté que les six rats n'allaient pas chercher leur nourriture en nageant de concert. Des rôles sont apparus qu'ils s'étaient ainsi répartis: deux nageurs exploités, deux non nageurs exploiteurs, un nageur autonome et un non nageur souffre-douleur.

Les deux exploités allaient chercher la nourriture en nageant sous l'eau.
Lorsqu'ils revenaient à la cage, les deux exploiteurs les frappaient et leur enfonçaient la tête sous l'eau jusqu'à ce qu'ils lâchent leur magot. Ce n'est qu'après avoir nourri les deux exploiteurs que les deux exploités soumis pouvaient se permettre de consommer leur propre croquette. Les exploiteurs ne nageaient jamais, ils se contentaient de rosser les nageurs pour être nourris.

L'autonome était un nageur assez robuste pour ramener sa nourriture et passer les exploiteurs pour se nourrir de son propre labeur. Le souffre-douleur, enfin, était incapable de nager et incapable d'effrayer les exploités, alors il ramassait les miettes tombées lors des combats. La même structure-deux exploités, deux exploiteurs, un autonome et un souffre-douleur ñse retrouva dans les vingt cages où l'expérience fut
reconduite.

Pour mieux comprendre ce mécanisme de hiérarchie, Didier Desor plaça six exploiteurs ensemble. Ils se battirent toute la nuit. Au matin, ils avaient recréée les mêmes rôles. Deux exploiteurs, deux exploités, un souffre douleur, un autonome. Et on a obtenu encore le même résultats en réunissant six exploités dans une même cage, six autonomes, ou six souffre douleur.

Puis l'expérience a été reproduite avec une cage plus grande contenant deux cents individus. Ils se sont battus toute la nuit, le lendemain il y avait trois rats crucifiés dont les autres avaient arraché la peau. Moralité: plus la société est nombreuse plus la cruauté envers les souffre douleur augmente. Parallèlement, les exploiteurs de la cage des deux cents entretenaient une hiérarchie de lieutenants afin de répercuter leur autorité sans même qu'ils aient besoin de se donner le mal de terroriser les
exploités.

Autre prolongation de cette recherche, les savants de Nancy ont ouvert par la suite les crânes et analysés les cerveaux. Or les plus stressés n'étaient ni les souffre-douleur, ni les exploités, mais les exploiteurs. Ils devaient affreusement craindre de perdre leur statut privilégié et d'être obligés
d'aller un jour au travail !!!

Se pourrait-il que pour chaque espèce animale il existe une sorte de grille d'organisation spécifique. Quels que soient les individus choisis, dès
qu'ils sont plus de deux, ils s'empressent de tenter de reproduire cette grille pour s'y intégrer. Peut-être que l'espèce humaine est tributaire elle aussi d'une telle grille. Et quel que soit le gouvernement anarchiste, despotique, monarchiste, républicain ou démocratique, nous retombions dans une répartition similaire des hiérarchies. Seules changent l'appellation et le mode de désignation des exploiteurs.

Expérience vraie citée par Bernard Werber dans « Le livre secret des
Fourmis. » +

Aparté: vous avez remarqué comme la bourse est stressé en ce moment??

Salutations
RG

Méfions nous des interprétations

Autre interpretation de l'expérience de Didier Desor:

http://membres.lycos.fr/homefx/techrat.html

1. Sur l'autonomie.

Les rats étudiés en laboratoire, sont des rats albinos dérivantdu surmulot (rat noir). L'expérience consiste à mettre un rat dansune cage. Chaque jour pendant trois heures, un grillage s'ouvre sur un tunnel long d'un metre cinquante. Au bout, se trouve un distributeur de croquettes. Les premiers jours,le rongeur atteint le distributeur sans avoir à se mouiller. Les jours suivants, de l'eau envahile tunnel. Au bout de deux semaines, le rongeur ne peut atteindre la nourriture qu'en plongeant et en nageant en apnée. Il trempe sa moustache, hésite, mais fini par plonger. Cette opération lui prend quatre secondes. Il ra répète six fois par jour, soit le nombre de croquetes dont il a besoin. Tous les rats, confronté à cette expérience, la réussissent sans problèmes. Didier Desor, du laboratoire de biologie du compertement et de psychologie de l'université de Nancy, réuni alors six rats. Tant qu'il n'y a pas d'eau, tous les rats vont se nourrir. Au bout de Quinze jours, lorsqu'ils doivent plonger, la situation change. Trois rongeurs regusent de se jeter à l'eau. Ce jour là, ils ne mangent pas. Le lendemain, ils vont pourtant se nourrir sans plonger. Comment? En arrachant leur nourriture aux plongeurs. Dès qu'un de ces rats revient avec une croquette, un "fainéant" l'attaque et s'empare de la nourriture. Sur les trois plongeurs, un seul se défend et garde sa croquette, on l'appellera "autonome". Les deux autres devront d'abord rassasié les fainéants avant de se nourrir, on les nommera "transporteurs". Cette structure sociale ne se modifiera plus.

L'équipe du laboratoire s'est alors demandé ce qui se passeraitsi l'on rénissait six transporteurs. Allaient-ils tous plonger? Pas du tout. Le même phénomène s'est reproduit. Trois rats ont refusé de plonger, l'un est devenu autonome, les deux autres sont restés transporteurs. Six non-transporteurs ont alors été réunis et le résultat a été strictement identique. Alors, peut-on parler de maître et d'esclave, de dominants et de dominés? Certainement pas, répond Didier Desor. D'abord, le rat qui résout le mieux le problème est incontestablement l'autonome. De plus, si vous privez le dominant de son ravitailleur,il se révélerat au bout d'un certain temps incapable de s'alimenter. Enfin, il ne devient pas non-transporteur parce qu'il se sent plus fort, mais par inhibition. La preuve? Administrez-lui un tranquillisant du genre Valium, et il plongera. Ces recherches ont mis en exergue l'existence decognition sociale chez lerat. En effet, lorsqu'un non transporteur pousse son congénère à plonger, cette incitation prouve que chacun connaît son rôle. Or, jusqu'à présent, on ignorait qu'à l'intérieur d'un groupe de rats, chacun avait de sa fonction une conscience aiguë. Ces expériences trouvent également des prolongements dans la pharmacologie: les rats réagissent aux mêmes tranquillisants que nous. Le modèle "piscine" apporte un plus, car ces expériences sont effectuées sur une collectivité et non sur des individus isolés. En permettant de mieux déceler les modifications du comportement, elles devraient amener à découvrir de nouvelles molécules ayant échappé à des tests classiques.

L'environnement conditionne les relations sociales, on ne parle pas de comportements naturels souverains mais de circonstances, ils changent...

Je cois que l'anarchie représente un mouvement dont la volonté est d'organiser la liberté, de manière absolu en incluant dés le départ la radicalité de l'intention dans la définition, tache ô combien magistrale.

Extrait wikipédia:

L’anarchie aux yeux des anarchistes n’est pas un chaos, mais la situation harmonieuse résultant de l’abolition de l’État et de toutes les formes de l’exploitation de l’homme par l’homme, « c'est l'ordre sans le pouvoir », « la plus haute expression de l'ordre » (Elisée Reclus). Basée sur l’égalité entre les individus, l’association libre, bien souvent la fédération et l’autogestion, voire pour certains le collectivisme, l’anarchie est donc organisée, structurée, sans admettre pour autant, aux yeux des anarchistes anticapitalistes, de principe de supériorité quelconque de l'organisation sur l'individu.

On peut en débattre à l'infini alors que l'adversaire réduit la question à 2 mots en général.

Krayone

interessant évènement .... mais ....

Bonsoir !

Je prends connaissance de cet évènement relaté .
Toutefois, je souhaiterai apporter du "grain à moudre" ( réflexions) à ces experiences, les causes, liens de causalités et les conclusions tirées par de D.DESOR et de ceux qui se sont exprimés ici même :
- la "connaissance fondamentale" de chaque participant à ces expériences , n'est " à priori " pas mis en exergue par l'auteur de ces expériences et par ceux qui ici même, ont relaté ces expériences....et en tirent leurs conclusions. Pourquoi ? ???
- De ce fait, je serais très intéressé de renouveler, à l'identique, l'ensemble des expériences réalisées dans l'écopshère habituelle des participants à ces expériences... et prendre connaissance des résultats de ces mêmes expériences ... Sans préjuger de leurs résultats, je puis AFFIRMER que les résultats obtenus seront nuancés pour certains, différenciés pour nombres d'autres.... amenant l'auteur de ces expériences autant de suppositions et raisonnements, conclusions et aveux ...nuancés et différenciés !!!
- affirmer que l'environnement conditionne les relations sociales chez les rats , comme pour tout être vivant ( donc , l'homme pour autre exemple..), m'apparait partiel et inexact ... donc incomplet . Je préfère, ajouter une vision plus holistique et téléologique à ces expériences et ces interprétations, suppositions... Je pense notamment aux actions et interactions de l'écosphère vis à vis du rat , et du rat vis à vis de l'écosphère ( c'est valable pour l'homme ... et on en voit , chacun de nous , chaque jour , les effets homéostasiques sur nous même et notre écosphère...).
- Ces expériences, interprétations et conclusions m' apparaissent partielles , donc inexactes... car anti holistiques et anti téléologiques. Exactement comme ce que beaucoup ( trop ...) d'entre nous faisons chaque jour !!!! Cette vision doit être abandonnée , car celui qui ne la conteste pas , se nie lui - même , en tant que composante de la biocénose , et donc de l'écosphère... S'il n'effectue pas cette démarche, il ne peut donc , en aucun cas, se remettre en question, et aborder chaque problème , questionnements, interrogations, réflexions, autrement que par les approches et conclusions affirmées par les sciences telles qu'elles sont "pratiquées " pour l'immense majorité depuis plusieurs centuries ( mais ca change ... tout doucement .... je vous rassure !!! )
Bref, une science dite " moderne" , en fait reductionniste et fermée ( cf ces expériences et ces interprétations , conclusions le mettent en évidence)qui se cache derrière sa "téléonomie" séculaire et trompeuse, qui impose sa vision au monde, et dont les composantes ( nombre de scientifiques, entre autre...) réfutent remettre en cause leur paradigme scientifique lui même séculaire.
Je précise que cela s'applique à toutes les sciences connues à ce jour ( physique - le "fameux pilier" de toutes les sciences ...- mais également celles concernant les domaines biologiques, economiques, sociaux.... je ne parlerai pas même de celles concernant uniquement " L'HOMME": par exemple, l'anthropologie, qui n'est et n'a qu'une vision plus encore partielle et biaisée...).
- Au vu des réflexions que je viens de partager avec vous, je concluerai par cette dernière réflexion : Il est facile de " créer des ponts" d'un domaine à un autre ...Mais ils ne sont que des ponts inachevés, partiels et jamais terminés, ... sans compter que leurs affirmations et conclusions disparaitront sous les "eaux" à la première pluie .
Pour ma part, j'invite à ce que nous ayons , systématiquement, une vision et approche globale du réel ( l'écosphère , qui est le "SYSTEME" est le REEL), et non , aléatoire, qui a été la constante de l'immense majorité des représentants de notre espèce , à ce jour ( l'economie n'est qu'un "SOUS-SYSTEME", tout comme la physique, ou la biologie... etc ... )

Bonne soirée

Zion

«J'ai entendu Jérusalem,coquelicot sur un rocher...(...)»

lacrise éconpmique

lisez, le livre de l'historienne ANNIE LA CROIX RIZ le choix de la défaite, c'est un pavé, mais celà vous mettra d'accord,les nazis sont arrivés au pouvoir avec les banques et les multinationales. la city était dans l'affaire, et oui!

bien parlé

tu sais de quoi tu parles continue a informer les gens

OK avec "anonymous", au

OK avec "anonymous", au moins dans le principe, d'ailleurs, l'argent n'est- il pas l'outil de pouvoir par excellence au service de notre domination par les quelques "véritables" fortunés de la planète!?.

@ Anonymous : le grand-père de W.

Merci pour cette mise au point.

Un petit détail, pour compléter (juste pour le fun, hein).

Voici. Le grand-père de G.W. Bush (l'encore président des USA), banquier de son état, entretenait des relations d'affaires particulièrement cordiales avec un certain Adolf Hitler et son parti. Ça a duré jusqu'à l'entrée en guerre des USA, soit 1941.

C'est marrant, non ?

et juin 2012

...Nicolas Sarkozy est brillament réélu avec 64,8% grace aux votes electroniques !

:-)

Bien vu !

:-)

avec Marine pour premier

avec Marine pour premier ministre ?
vivement demain !

64%

c'est précisément le résultat du dernier sondage BVA : 64% de mécontents.

Bien marrant...

On sait ce que deviennent les groupes de Presse ou pas ?
Isidora

:)

Excellent, Napakatbra !
Un scénario noir, mais talentueux... avec une chute bien marrante. ;)

mille milliards de mille sabord

"La Chine, les pays de l'OPEP et la Russie (la "bande des trois") officialisent leur volonté d'acheter les banques américaines et européennes qui ont survécu et d'injecter 10 000 milliards de dollars dans le système en une année."

Ils n'ont pas une telle somme à dilapider ainsi...Faut arrêter de fantasmer. Par exemple, si l'économie US s'effondre pour de bon, la Chine, tout comme l'Inde seront les premiers à en subir les conséquences : l'occident et surtout les USA sont leurs principaux marchés. Pour la Russie, comme pour l'Arabie Saoudite, un crack économique mondial signifie un effondrement des cours du pétrole, qui vient d'ailleurs de passer vers les 85 $ le baril ves derniers jours. et je rappelle que rien qu'en France, la consommation a baissée de 10 % en juin et autant en août ! Pour l'Iran, la nouvelle patrie du nazisme, c'est encore pire : les restrictions de carburant sont devenues la règle, car ce pays exportateur n'a quasiment aucune capacité de rafinage sérieuse pour son propre usage intérieur : il importe de l'essence ! Pire encore, si je puis dire, lors du dernier défilement militaire, certains engins circulaient sur des camions spéciaux, car si les premiers consomment 100L au 100 km, les camions porteurs, eux, n'en consomment que 25 ! Voilà le genre de détail qui tue un peu plus l'arrogance de ce pays en pleine déconfiture, comme la Corée du Nord...

Faut arrêter de fantasmer

10.000 milliards de dollars, ce n'est jamais que le montant de la dette publique des seuls Etats-Unis. Il faut relativiser.

De plus, on se place ici dans une optique guerrière... à tort ? J'espère. La devise de la guerre froide n'était-elle pas de dépenser toujours plus en armement, non pour anéantir militairement l'autre, mais pour l'amener à la faillite.

La hausse du carburant : plus l'activité économique se réduit, plus le pétrole baisse, théoriquement, mais j'ai pris la peine de préciser que l'Arabie Saoudite avait racheté une partie de la chaine de production / distribution et dans ce cas, tout est possible...

"Faut arrêter de fantasmer". Oui, mais des fois, ça soulage...

@micalement

"La devise de la guerre

"La devise de la guerre froide n'était-elle pas de dépenser toujours plus en armement, non pour anéantir militairement l'autre, mais pour l'amener à la faillite."

Certes, mais pourquoi ? Qui en profitait ? D'où venait cet argent US ? Toujours du meme endroit...de la Fed.

La chute de l'URSS a profité à qui ? Aux américains (je parle du peuple) ? Non. A la démocratie ? Non. Aux Russes ? Non. Alors à qui ?

Bah à ceux qui ont financé tout ça, tiens. La Fed.
Le peuple a payé et paie et payera juste pour rembourser la dette, qui par son mode de création ne peut jamais etre résorbée. Impossible de rembourser la dette puisqu'il faut de l'argent pour la rembourser et que l'argent créé par la Fed est automatiquement une dette puisqu'il est loué au gouvernement et non vendu.
http://www.fdrs.org/banking_history.html

Ceux qui ont fait durer la guerre froide sont ceux qui en ont profité : ceux qui l'ont financée.
Ajoutons que la banque centrale Russe, elle vient d'où ? Qui est derriere ? Pourquoi le Tsar était-il opposé au système de la Fed ? Pourquoi a-t-il été renversé et par qui ? Là encore, dur à croire, mais les memes ont investi dans cette révolution bolchévique, les memes banquiers occidentaux : d'une part cela permettait de prolonger la guerre (nous sommes en 1917) en retardant l'entrée en guerre des Russes, trop occupés à révolutionner...et donc de vendre plus longtemps des armes et du pétrole et d'endetter plus les peuples...d'autre part cela permettrait d'instaurer en Russie une banque centrale d'escrocs sur le modèle de la Bank of England et de la Fed. Lénine dira d'ailleurs lui-même qu'il ne dirigeait pas le pays suite à ça.

Il faut cesser de raisonner en les termes habituels : il n'y a ni peuple ni gentils ni méchants, juste de l'argent et des gens prêts à sacrifier les autres pour en avoir plus.

Le perdant est le contribuable, à qui on loue chaque centime de sa devise, et qui doit donc emprunter plus pour la rembourser, ce qui génère plus d'intérets...il doit donc emprunter encore plus pour rembourser cela...et ainsi de suite. Voilà comment les banques privées ont endetté le monde, à leur profit. Voilà comment en endette le pays le plus riche du monde, avec du vent : en changeant les règles et en s'appropriant la fabrication de la monnaie. Ce qui fut fait en 1913 je crois aux USA ? La Bank of England c'est bcp plus vieux que ça en revanche, et c'est de là que vient le mal, avec le rachat de l'Angleterre par Mayer Rothschild après la défaite de Napoléon contre Wellington, quand il fit artificiellement baisser les cours en faisant courir le bruit que Napoléon avait gagné....puis il racheta tout.

En 1929, les banques ont simplement rappelé le liquide et laissé trop peu de liquide en circulation pour que l'économie puisse fonctionner => panique des gens aux guichets => faillites en chaine.
C'est la meme idée que pour les subprimes : on rappelle des prets ou on augmente les taux, on déclenche une panique, s'en suivent des faillites en chaine et derriere on rachète tout. Sont géniaux ces mecs.

iSSUES

Voilà deux issues possibles
http://www.youtube.com/watch?v=-zi_u0Q1RwY&eurl=http://j2080.wordpress.com/2008/07/10/world-made-by-hand/

et la seconde :
Le bienfaiteur

Marsan le Bel, Région Loire, août 2027

Le programme s’annonçait délicieux. L’orchestre du village, si vaillant soit-il, s’était abrité de la chaleur estivale sous un des vieux ormes qui ornent l’entrée du Château de MontBayzac. Le Maire portait fièrement l’écharpe tricolore et les 30 étoiles et 2 croissants jaune doré semblaient jouer avec les rayons du soleil.

Avec quelques heures de retard, les premiers véhicules du cortège se présentèrent le long de l’allée. La débauche fantastique de carburant fossile éteignit un cours instant les murmures des villageois qui pour la plupart arboraient un large sourire.

Les berlines allemandes et japonaises fonctionnaient à l’essence, luxe impensable réservé aux riches étrangers ; elles semblaient glisser sur le bitume et leurs vitres teintées reflétaient les visages des curieux, les hommes à droite et les femmes à gauche de l’allée.

Paul Serfe, Maire et agriculteur de son état, attendait que la Mercedes stoppe à sa hauteur, avant de franchir le lourd portail de fer et ses larges piliers de pierre bardés de caméras.
es pensées devaient certainement être confuses. L’arrivée du fonds Qatari dans la région avait été célébrée avec joie. Le financement immédiat de la construction d’une vingtaine de maisons de retraites, la création d’un héliport à proximité du château et d’un lieu de culte européen (1) étaient de toute façon hors de portée des finances régionales. Les demandes des Qatari s’inscrivaient dans la continuité de ce que le pays connaissaient depuis deux ans à l’arrivée des premiers fonds étrangers de développement. La croix du clocher de l’église reposaient désormais dans l’autel, rappelant au fidèle les principes d’une religion personnelle et non ostracisante. Aux indications routières en italique bleu en français s’étaient ajoutée une fidèle traduction en arabe d’un vert vigoureux.

Les investisseurs, ainsi que les appelait le gouvernement, amenaient avec eux l’argent qui faisait tant défaut après la fermeture des principales entreprises de la région.

Le discours du Président du Conseil de France, nouvellement élu au suffrage indirect, résonnait encore aux oreilles de Paul Serfe, lorsque la berline ralentit à sa hauteur.

« Nous devons prendre l’argent où il se trouve. Nous avons besoin d’écoles, de matériels médicaux et de structures de santé pour les plus âgés d’entre nous. Cela aussi, c’est l’esprit de réforme de mon élection. Sauver les Français. Chacun de nous porte à la naissance une dette de 40 000 euros. Qui va payer ?

Certains nous proposent leur aide. Allons nous refuser la main tendue ? »

De fait, sur les six derniers mois et depuis le vote de la loi, plus de vingt cinq mille propriétés avaient été vendues dans le pays. Les riches particuliers asiatiques, arabes, et quelques sud américains rachetaient les plus beaux châteaux, rejoints dans cette course par les firmes supranationales et les ONG qui achetaient des terres agricoles. Paul avait lu sur le web, que cinquante mille hectares avaient été attribués à une ONG qui allait installer une centaine de familles de paysans mauritaniens à Mauge, à une demi-heure de route du village. Les hommes aux champs et les femmes auprès des anciens du village. Des travailleurs certainement, mais par expérience Paul craignait leurs enfants, qui se sentaient souvent rejetés par ce nouveau pays et ne pouvaient s’exprimer que par une conduite incidentogène.

Lorsque la vitre teintée frémit puis se baissa, Paul ouvrit ses grands yeux gris, cherchant le regard du bienfaiteur. Le sourire chaleureux sous une barbe très à la mode se dessina, bien que des lunettes sombres masquaient le regard de l’étranger.

Paul avait préparé un discours, quelques lignes qu’il lirait lui-même en français métissé de quelques mots arabes. A vrai dire il s’était contenté de reprendre le discours de bienvenu téléchargé sur le site EuroWelcome, « soucieux d’éviter tout impair, toute offense ou parole déplacée qui pourrait être prononcée par méconnaissance des cultures et de la diversité du Monde ». Mais il n’eut pas le temps de déplier le feuillet. L’homme tendait sa main à travers la vitre ouverte. Lorsque Paul la saisit, il sentit le regard des hommes qui sortaient du véhicule allemand pour se poster près de la grille métallique.

L’étranger ne lâcha pas tout de suite sa main. Paul restait figé, ne sachant que dire. L’étranger alors souffla quelques mots. Paul cru reconnaître le mot “salam” et son sourire s’agrandit un court instant. Le riche qatari lui présenta une bague sertie d’une émeraude, sans doute d’une grande valeur et la porta à la bouche de Paul, puis la vitre teintée remonta et la voiture s’engagea résolument dans l’allée pour disparaître aux yeux des villageois.

Le cortège automobile s’égraina jusqu’à ce que l’on ferme les portes de métal.

Paul avait le goût froid de la pierre sur ses lèvres. Il fit un signe à l’orchestre, leur demandant de se lever. Les portes fermées, leur hôte ne voulait certainement pas être dérangé. Déjà, une équipe de sécurité privée de la région parisienne prenait place, bousculant les villageois qui s’écartaient sans broncher.

Une file s’allongea alors de chaque coté de la route qui menait au village ; mais dès les premières maisons, les couples se reformèrent, les familles se réunirent et Paul enleva son écharpe.

(1) Lieu de culte européen : terme générique, directive européenne du 14 mars 2010, relatif à tout établissement de culte juif, musulman, chrétien, bouddhiste, animiste construite par les le Ministère de l’Aménagement du Territoire sur des fonds nationaux, européens ou étrangers.

Trouvés là :
http://j2080.wordpress.com

Un peu d'humour ...

Dans ce scénario catastrophe que deviennent donc les blogueurs ?

Ferment-ils boutique eux aussi?
"Les entreprises de petite taille ferment les unes après les autres et les commerçants plient boutique. Seule la grande distribution résiste"

Se retrouvent-ils pris dans les émeutes?

"En France, cent mille personnes perdent leur emploi en un mois. Des émeutes éclatent et des agences bancaires sont vandalisées dans le Sud de la France et dans le Nord. Un nombre croissant de sans logis envahit Paris."

Où en sera wikio et son top des blogs?

"En France, un certain nombre d'infrastructures publiques ont été détruites, le chômage officiel atteint 20% mais plus personne n'est en mesure de tenir les chiffres à jour"

Bravo quand même, j'aime assez la description de votre chaos annoncé !!

Noir ?

Noir, ce scénario ?
Pas tellement !
Plutôt réaliste (sauf la blague sur le LHC !).
Mais j'imaginerais bien une troisième guerre mondiale vers le début 2010.

en attendant....

En attendant de très belles choses se passent dans le monde "alter" : les salons bio, alter-eco, commerce éthique/équitable se multiplient et le public est véritablement au rendez-vous.

Oui, l'homme est sans aucun doute un loup pour l'homme... sauf que l'humanité comprend des hommes ET des femmes.

Je recommande à celles et ceux qui ne l'on pas encore lu, la lecture de "l'empire de la honte" de Jean Ziegler. Ce ne serait qu'un juste retour des choses que nos pays arrogants se retrouvent endettés et il ne serait pas étonnant que pour des institutions comme le FMI la solution passe par une très forte décroissance... démographique.

Des solutions existent, il ne tient qu'à chacun et chacune de les mettre en avant, de quitter l'écran des yeux et de parler avec ses voisins.

ouai youpii

après tout, une bonne guerre y'a k'ca d'vrai pour lutter contre le chômage non ?
(joke)

en attendant....

En attendant de très belles choses se passent dans le monde "alter" : les salons bio, alter-eco, commerce éthique/équitable se multiplient et le public est véritablement au rendez-vous.

Oui, l'homme est sans aucun doute un loup pour l'homme... sauf que l'humanité comprend des hommes ET des femmes.

Je recommande à celles et ceux qui ne l'on pas encore lu, la lecture de "l'empire de la honte" de Jean Ziegler. Ce ne serait qu'un juste retour des choses que nos pays arrogants se retrouvent endettés et il ne serait pas étonnant que pour des institutions comme le FMI la solution passe par une très forte décroissance... démographique.

Des solutions existent, il ne tient qu'à chacun et chacune de les mettre en avant, de quitter l'écran des yeux et de parler avec ses voisins.

heu pardon mais...

le scénario noir commence par : Été 2007 - Les taux d'intérêt de prêts spéciaux appelés "subprimes" montent en flèche
mais pourquoi montent-ils en flèche ?
pour que les banques gagnent plus de ronds ?? ben c'est gagné on dirait... bravo messieurs les grands patrons... Laurence Parisot a peur que si l'on suprime les parachutes dorés nous n'arrivions plus à attirer ces grands patrons de talent ?? mais qu'ils restent chez eux... on va se débrouiller avec notre bon sens paysan !

Choc Petrolier

C'est tout simple les intérêts monté pour jugullé l'inflation qui menaçait aux USA, surtout que leur taux étaient anormalement bas. L'inflation tire sont origine dans le choc pétrolier que l'ont connait encore aujourd'hui.

C'est tout ?

Cet inénarrable article a oublié le tsunami dévastateur qui submerge la côte ouest du Japon, le séïsme de magnitude 8,7 qui rase la Californie, l'éveil du super-volcan de 50 km de diamètre qui souffle la moitié du Canada. Non, sans déconner, il est tout pourri, cet article...

il est tout faux le scénario

obama a été élu, on est sauvé !

pari sur la réélection ou non de sarko...

et dire qu'il vperdre sa réélection uniquement et à cause de la loi ADHOPI qu'il a défendu et qui en fait servait de tremplin pour surveiller le peuple .....à l'américaine
quoi !

n'importe quoi

obama était financier pas wallstreet
il a designer dans son équipe que des monstre de wallstreet le vampire de la fed

mets une fois sur google obama déception ya plein de vidéo la dessus tu seras bien servi

obama est la pour semer le kao est imposer leur la nouvelle moyen international comme alternative pour résoudre le problème

" Les sept années de tribulation "

La bible parle de cette période de souffrance de sept ans pour toute l'humanité . On peut partager les sept années en deux . Durant la première période de 3 ans et demie ( du 21/06/2009 au 21/12/2012 ), on assisterait à une crise économique mondiale majeure avec troubles sociaux, famines( déjà actuellement chute importante de la réserve mondiale de céréale due à la sécheresse surtout aux USA, CHINE, AUSTRALIE...), troisième guerre mondiale,inondations, tempêtes, cyclones,phénomènes cosmiques terribles...L' arrivée de l' antéchrist, despote, profitant de la période de trouble ( troisième guerre mondiale ) pour s' imposer dans la deuxième période ( du 21/12/2012 au 21/06/2016 ), règnerait en maître sur le monde entier.

Si l' on considérait que le maximum de la souffrance se situerait aux alentours du 21/12/2012, date à laquelle notre soleil et ses planètes se retrouveront dans l' alignement sur la voie lactée ( tous les 13000 ans environ) avec des conséquences terribles pour notre planète; 3 ans et demie avant, ça donnerait 21/06/2009 et 3 ans et demie après, on obtiendrait 21/12/2016+45 jours de phénomènes cosmiques=05/08/2016. Cet alignement aurait provoqué dans le passé des phénomènes terribles comme la disparition des continents, des déluges ...

http://letempsdelafin.blogs.fr/

le sept annees de tribulation

Le seule reponse qui peut nous aide est
mettons notre confidance en Dieu et l'appellons, fait la partage avec eux plus malheureuse que nous.

Le Seigneur nous inform par ses prophets, anciens et modern de ces temps, maintenent il faut prier.

la crise

vive la crise
fuck les banksters

Est-on en train de vivre les derniers jours ?

Nous sommes bien actuellement dans les derniers jours avec tout ce qu' on voit ! Comme je vous ai déjà dit, on est très probablement déjà dans la fin des temps depuis juin 2009 ! voir mon autre article :

" Les sept années de tribulation "
La bible parle de cette période de souffrance de sept ans pour toute l'humanité . On peut partager les sept années en deux . Durant la première période de 3 ans et demie ( du 06/2009 au 12/2012 ), on assisterait à une crise économique mondiale majeure avec troubles sociaux, famines ( déjà actuellement chute importante de la réserve mondiale de céréale, de riz due à la sécheresse surtout aux USA, CHINE, AUSTRALIE, INDE, BRESIL, AFRIQUE, MOYEN-ORIENT...), troisième guerre mondiale, inondations, éruptions volcaniques, tempêtes, cyclones, phénomènes cosmiques terribles... L' arrivée de l' antéchrist, despote, profitant de la période de trouble ( troisième guerre mondiale ) pour s' imposer dans la deuxième période ( du 12/2012 au 06/2016 ), règnerait en maître sur le monde entier. Si l' on considérait que le maximum de la souffrance se situerait aux alentours du 21/12/2012, date à laquelle notre soleil et ses planètes se retrouveront dans l' alignement sur la voie lactée ( tous les 13000 ans environ) avec des conséquences terribles pour notre planète; 3 ans et demie avant, ça donnerait 06/2009 et 3 ans et demie après, on obtiendrait 06/2016 + 45 jours de phénomènes cosmiques = 08/2016. Cet alignement aurait provoqué dans le passé des phénomènes terribles comme la disparition des continents, des déluges ...

L' Apôtre Paul a eu déjà une certaine vision concernant notre époque actuelle même si la fin des temps était considérée par certains comme imminente quelques décennies seulement après l' ascension de notre Seigneur Jésus vers son Père.

Qu' est ce qu' on voit actuellement ? tout ce que l' Apôtre a décrit ! Les péchés sont à leur maximum, les mauvaises actions, les mauvaises oeuvres dépassent tout ce qu' on peut imaginer ! On peut dire qu' on est symboliquement à la même période avant le déluge, ou plutôt juste quelque temps avant la destruction de Sodome et Gomorhe par DIEU à cause de la débauche dans ces villes .

En plus de la dépravation des moeurs, du refroidissement de la foi en DIEU, du manque d' amour fraternel, de l' augmentation de la violence, des meurtres... notre époque correspond parfaitement à celle décrite dans l' Apocalypse : la pauvreté, la famine un peu partout dans le monde à cause de la crise économique, une guerre à grande échelle ( armée de 200 millions de soldats ), des guerres destructrices chimiques, bactériologiques, nucléaires même !, des risques d' épidémies mortelles naturelles ou provoquées ( grippe A/H1N1 ou autres ) !, des phénomènes cosmiques possibles ou sûrs qui tombent juste dans cette période clé ( chute de comète, basculement des pôles, réchauffement du soleil et de tout le système solaire, orage magnétique grave ...)
http://letempsdelafin.blogs.fr/

T'as raison...

Abrège tes souffrances, cela fera des économies d'oxygène pour les autres.

cet un scenario plausible

cet un scenario plausible sur la durée,pas dans l'échelle de temps donné dans cet article. mais effectivement,les prévisions pour 2010 en termes de chômages sont exactes,100000 en plus par mois en France,il y a aussi eu des émeutes de la fin cette année un peu partout dans le monde. aux vues de la direction que prend le systeme,il faut s'attendre a des soulèvements populaire.

Reaction

Article nauséabond de puanteur

Les ''rats'' à l'origine de la crise mondiale

Les ''rats'' à l'origine de la crise mondiale ? : Partir d'expériences sur les rats pour en arriver à des propos imbéciles c'est traumatisant. A propos d'orientation professionnelle, regardez vous dans la glace : si vous avez une gueule de rat, alors vous serez peut être un grand spéculateur.
A propos d'anarchie : cela ne peut fonctionner car il faut toujours des maîtres pour construire une civilisation. Sortie de crise ?: le ''joueur de flute'' sera t il capable de conduire les rats spéculateurs à la noyade, j'en doute : ''Petite'' moustache a échoué.

du vrai dans cet article de fiction et beaucoup de faux

du bon et du moin sbon dans cet article aussi!
http://www.muondo-1er-de-la-rencontre-serieuse-et-pas-cher.com

Pour en finir!

Assez!
Cessons de rêver à des lois qui rendraient démocratique le système
capitaliste, ou à des taxes qui ne seraient pas contournées par les banques
et qui empêcheraient désormais toute spéculation financière et toute crise.
Essayons plutôt de chercher comment pourrait fonctionner une économie
vraiment alternative, comme l'économie distributive : plus de salariat, un
service civil et un revenu garanti à vie. La coopération remplaçant la
compétition, la démocratie s'introduisant dans l'économie !
Mais cela suppose qu'on remplace la monnaie bancaire actuelle, cette
monnaie privée qui peut être "placée" pour "rapporter" (et rapporter très
gros si on en a beaucoup), par une monnaie nouvelle et très différente
Marie-Louise Duboin vient nous en parler à Céret, salle de l'union,
le 31 août à 20h30