ContreInfo site libre indépendant ContreInfo ContreInfo brièvement suspendu, accusé de spam... contre info attaque accuse de spam 2463

Le site Contreinfo a été brièvement suspendu, lundi, à la suite d'une plainte transmise à son hébergeur, l'accusant de spam... Et malheureusement, il est vrai que Philippe Barbrel est un spammeur né. Malheureusement... pour les amateurs d'informations formatées et prémâchées ! Car effectivement, il spamme à tout va... des infos, des vraies. Tous les jours, des dépêches qui dérangent, des articles qui cinglent. Mais dans les règles de l'art... toujours.

ContreInfo

C'était donc ça... Contreinfo se finançait sur la vente de Viagra et d'antidépresseurs. La vérité éclate enfin. Philippe Barbrel, responsable du site, était en réalité un spammeur peu recommandable. Les centaines de milliers de visiteurs qui se rendaient régulièrement sur son site en sont pour leurs frais. Ils pensaient consulter un site d'information libre et indépendant. Mais ils s'offraient corps et âme au pire des marchands du temple, sans foi ni loi.

Plus sérieusement, qui a déjà transité par ce site doit être parcouru d'une impression bizarre... au mieux d'un sourire nerveux, au pire d'un frisson glacial. Une simple accusation de spam et un site des plus sérieux est suspendu... de quoi donner des sueurs froides aux éditeurs Internet.

Il n'a toutefois pas été très difficile à la joyeuse équipe de prouver son innocence. L'indisponibilité a donc été de courte durée, et le dommage limité. Le spammeur a été remis en liberté... à moins qu'il ne s'agisse d'une nouvelle bavure judiciaire ?

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

"à la suite d'une plainte

"à la suite d'une plainte transmise à son hébergeur" : Cette plainte provenait d'une autorité judiciaire ou bien d'un simple particulier (ou personne morale quelconque) ?
Si on peut faire tomber des sites juste en les accusant de spam, ça va être plus facile pour les pirates de faire ça plutôt que de s'embêter à les attaquer avec des programmes informatiques !

Les hébergeurs...

Les hébergeurs se doivent, semble-t-il, de réagir dès réception de la plainte. Dans l'urgence, mais visiblement, l'information de l'éditeur de contenu ne fait pas partie de l'urgence.

Affaire à suivre sur le site de ContreInfo...

Fevrier 2009 : ca recommence ???

Depuis le 6 février pas une seule info parue sur contreinfo... Ca ne leur ressemble pas...
Keski se passe ???
Kelkun sait ??

Merci de vos infos...

fourminus