science lève-tôt performants attentifs lève-tard Pour la science, le monde devrait appartenir à ceux qui se lèvent tard ! couche tard performants leve tot science sommeil 4278

"Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt", dit le dicton (um)populaire. Pourtant, selon des chercheurs qui ont étudié le comportement de personnes aux "chronotypes" variés : ceux qui se lèvent naturellement tard sont plus efficaces, tout au long de la journée. Le monde a mal choisi ses proprios !

Sommeil et efficacité au travail

Des chercheurs de l'Université de Liège, en Belgique, ont eu la bonne idée de mesurer l'influence respective de deux phénomènes biologiques sur le comportement humain. D'un côté, les "rythmes circadiens", qui stimulent le corps en journée et le tiennent embrumé pendant la nuit. Et de l'autre, la "pression homéostatique du sommeil" qui, tout au long de la journée, fait peser le poids du temps écoulé depuis le réveil. De l'équilibre entre ces deux processus dépend l'attention et la vigilance de la personne. Fin de l'entracte culturel. Passons aux choses sérieuses.

Le monde devrait appartenir à ceux qui se lèvent tard

D'un côté, 16 lève-tôt. De l'autre, 15 couche-tard. Tous au sommet de leur forme. Le décalage moyen entre les deux groupes était de quatre heures. Une heure trente et dix heures après le réveil, les sujets étaient mis à l'épreuve : quelques tests simples qui permettaient d'évaluer leur attention, couplés à des prises de vue par imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf), pour évaluer l'activité physiologique du cerveau. L'expérience a duré deux jours.

Résultats sans appel, publiés dans la revue Science. Le matin, l'attention est aussi soutenue chez les lève-tôt que chez les couche-tard. En revanche, le soir, les lève-tôt sont plus fatigués et éprouvent les pires difficultés pour se concentrer, alors que les couche-tard gagnent en efficacité. Etonnant. On aurait pu penser que l'aube profitait davantage au peuple "du petit matin" et, qu'inversement, le crépuscule aurait été à l'avantage des marmottes. Ce n'est visiblement pas le cas.

Un proverbe s'en va, un autre revient : "Sans profit personne ne se lèverait tôt", dit un dicton chinois, certainement plus judicieux.

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

et c est la forme olympique

avec une petite sieste en début d am, pour les lève tôt et pour les couche tard.

tout le monde se porterait mieux si la sieste était généralisée, sans que ce soit décompté des salaires / temps de travail puisque bénéfique aussi à la "rentabilité".

Je confirme

Je confirme le Test, je viens de me lever (14H10) et je suis en super forme ! ;-)

[On aurait pu penser que

[On aurait pu penser que l'aube profitait davantage au peuple "du petit matin" et, qu'inversement, l'aurore aurait été à l'avantage des marmottes.]

Je ne comprends pas bien le sens de cette phrase, l'aube et l'aurore étant synonymes..?

Oups... merci c'est

Oups... merci c'est corrigé. "aurore" devient "crépuscule".

Ça m'apprendra à écrire de nuit...

@micalement

L'avenir appartient surtout

L'avenir appartient surtout à ceux dont les ouvriers se lèvent tôt...