Nucléaire Couleuvres à neutrons couleuvres a neutrons 13034

Le 19 juin 1997, le premier ministre, Lionel Jospin, annonçait la fermeture du surgénérateur Superphénix.

Le 26 juin 2012, aucun ministre du gouvernement socialo-écologiste n'a annoncé la signature d'un contrat pour construire un surgénérateur à Marcoule.


 [Lire l'article complet sur lemonde.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

Logique...

Cette filière surgénérateur a toujours été vue comme le chainon indispensable entre la fission et ce qui reste à terme la solution aux pb energétiques (les saloperies de déchets en moins et la ressource illimitée en plus) de l'humanité: La fusion.

La france avait, malgré quelques erreurs, pris une avance considérable dans ce domaine. C'est la décision de Jospin de foutre ça dans une couteuse poubelle qui reste l'ultime connerie majeure.

Avec la raréfaction des energies fossiles qui nous tombe dessus, ces années perdues sont très regrettables. Heureusement que l'intéressé s'est retiré de la vie politique et que ses héritiers parvenus au pouvoir sont un petit peu plus réalistes sur un sujet qui touche à l'avenir de l'humanité.