Couvrir l’enfer chez soi - Making-of PARIS 11 janvier 2015 – Mon métier de journaliste m’amène parfois à assister à des événements dramatiques Couvrir l’enfer, chez soi couvrir l enfer chez soi 15205

Mon métier de journaliste m’amène parfois à assister à des événements dramatiques. J’ai couvert des catastrophes naturelles en Chine et le conflit en Ukraine.

Mais jamais, jamais je n’aurais imaginé devoir travailler sur un bain de sang dans ma propre ville, à Paris.


 [Lire l'article complet sur blogs.afp.com]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :