déficits publics Philippe Séguin Déficits publics : un mort deficits publics un mort philippe seguin 6693

On ne le répètera jamais assez : les déficits publics seront une priorité vitale pour le successeur de Nicolas Sarkozy. Ils ont d’ailleurs fait leur première victime la nuit dernière : Philippe Séguin.

"Holy shit !" furent les derniers mots de Philippe Séguin à la lecture des projections budgétaires de la France pour 2010 qui placent le pays entre le Japon et Bernard Tapie en termes de déficits. M. Séguin n’a pas survécu à cette pénible épreuve : son palpitant, fatigué par des années de lutte contre les dépenses fortuites, a lâché à la ligne "Elysée : PQ et gel douche = 44.267 euros".


 [Lire l'article complet sur bravepatrie.com]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

Tellement évident!

Comment en pas penser que Seguin n'a en réalité pas supporté le laisser aller budgétaire de naboléon!!!

Dès que j'ai entendu la nouvelle, j'ai pensé à ce facteur déclanchant...