Délinquance : Statistiques sous toutes réserves

Les crimes et délits ont faiblement reculé en 2009. Les statistiques gouvernementales sont contestées.

Brice Hortefeux, le ministre de l'Intérieur, a pu présenter hier un bilan conforme à ce que martèle Nicolas Sarkozy depuis des années. La délinquance progresse quand la gauche est au pouvoir. Elle reflue avec une constance digne d'éloges lorsque la droite reprend la main.


 [Lire l'article complet sur sudouest.com]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :