Au début  je ne sais pas qui est qui. Comme les soignants ne portent pas d’uniforme  pas même une blouse  je confonds parfois les statuts.  Des fous hors des clous des fous hors des clous lemi 15559

Au début, je ne sais pas qui est qui. Comme les soignants ne portent pas d’uniforme, pas même une blouse, je confonds parfois les statuts. Pas toujours facile de deviner qui est atteint de troubles mentaux et qui a pour tâche de les prendre en charge.

Surtout quand l’équipe soignante cherche à déconstruire la plupart des rapports d’autorité propres aux lieux de soin traditionnels. Il arrive donc que je me trompe. Que je lance « Vous venez souvent ici ? » à une infirmière rigolarde. Ou que je m’adresse à un patient de passage comme s’il était employé ici. Dans les deux cas, ce n’est pas très grave. C’est même une forme de validation de ce qui se joue au Centre Artaud de Reims. Fous, pas fous, on s’en fout.


 [Lire l'article complet sur article11.info]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :