Des sans-papiers arrêtés à la préfecture du 92

Une quarantaine de manifestants se sont réunis devant l'administration pour déconseiller aux personnes en situation irrégulière d'entrer s'ils n'ont pas de convocation et pour leur recommander de se faire accompagner.

Une manifestation, réunissant une quarantaine de personnes, s'est déroulée vendredi 4 avril au matin devant la préfecture des Hauts-de-Seine à Nanterre pour protester contre les arrestations de sans-papiers au guichet des étrangers. Elle réunissait des élus de gauche des Hauts-de-Seine et des militants associatifs.

"Ici on arrête, ici on expulse", proclamait une banderole, lors de cette manifestation destinée à "alerter les sans-papiers sur les risques qu'ils encourent dans cette préfecture", a expliqué Manuel Devillers, conseiller municipal (Verts) à Nanterre, membre de la FCPE (parents d'élèves) et de RESF (Réseau Education sans frontières).


 [Lire l'article complet sur tempsreel.nouvelobs.com]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

votez pour cet article : WIKIO    partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : LIVE partagez cet article : MYSPACE partagez cet article : NETVIBES partagez cet article : TWITTER partagez cet article : VIADEO partagez cet article : SCOOPEO partagez cet article : Strumble Upon 

Catégories :