traces perturbateurs hormonaux vêtements 14 grandes marques Des traces de perturbateurs hormonaux décelées dans les vêtements de 14 grandes marques des traces de perturbateurs hormonaux decelees dans les vetements de 14 grandes marques 11012

Dans son rapport intitulé "Dirty Laundry 2", Greenpeace épingle H&M, Uniqlo, Adidas ou encore Ralph Lauren.

Des traces de substances chimiques toxiques susceptibles de porter atteinte aux organes de reproduction des êtres vivants ont été détectées dans des produits de quatorze grands fabricants de vêtements, a annoncé Greenpeace mardi 23 août à Pékin.


 [Lire l'article complet sur tempsreel.nouvelobs.com]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :