salaire minimum haiti Des usines Levis et Hanes ont combattu, avec l’ambassade des É.-U., l’augmentation du salaire minimum en Haïti des usines levis et hanes ont combattu avec l ambassade des e u l augmentation du salaire minimum en

Les usines de Fruit of the Loom, Hanes et Levi’s ont travaillé en étroite collaboration avec l’ambassade des États-Unis pour bloquer une augmentation du salaire minimum pour les travailleurs haïtiens, selon des câbles secrets du Département d’État.

Les propriétaires des usines ont refusé de payer 62 cents l’heure, ou 5 $ par jour de huit heures, tel que prescrit par une mesure adoptée à l’unanimité par le Parlement haïtien en juin 2009.


 [Lire l'article complet sur haiti-liberte.com]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :