Jean-Marie Le Pen maison campagne vaches Arabes vidéo "Des vaches plutôt que des Arabes"... des vaches plutot que des arabes 7797

Jean-Marie Le Pen a "acheté une maison de campagne pour permettre à [ses] enfants qui habitaient le XVème de voir des vaches plutôt que des Arabes". Cette admirable prose est issue d'un documentaire diffusé par deux fois, en avril et juin 2010 sur la chaîne Public Sénat. Sans aucune réaction dans la "classe politico-médiatique"... trop occupée à broyer du Rom ?

Le Pen préfère les vaches aux Arabes

"Le Pen, le dernier combat", c'est le titre du reportage.

Après avoir asséné sa vérité teintée d'un humanisme sans égal, Le Pen voit son interlocutrice gênée aux entournures. Il insiste : "Vous savez, ça ne me gêne pas. Moi, je n'ai pas peur de la poursuite [...] Je suis l'objet d'une enquête à la suite d'une plainte de SOS-Racisme parce que j'ai dit que 90% des faits divers étaient le fait d'immigrés ou de descendants d'immigrés. Alors, voilà. Ce n'est pas permis de dire cela. Si j'étais UMP, on dirait que c'est un dérapage. Moi, je ne dérape plus depuis longtemps. Moi, je suis hors-piste depuis longtemps !" Mort de rire (comme dirait Anelka)... Au moins autant que quand Hortefeux s'esclaffait que les Arabes, "il en faut toujours un. Quand il y en a un, ça va. C'est quand il y en a beaucoup qu'il y a des problèmes". Et puis, pour sa défense, Le Pen pourra toujours arguer qu'il parlait des Auvergnats. Ouarf. On s'amuse comme on peut.

Mort aux vaches ?

Ces phrases ont, selon l'Express, été reprises par le magazine VSD. Public Sénat a aussi affirmé à TeleObs avoir envoyé des DVD promotionnels à près de 70 rédactions de toutes sensibilités. Assez pour déclencher un tollé (sûrement l'effet recherché, d'ailleurs). Qui n'est jamais venu. Pourtant, on se rappelle qu'André Valentin, petit maire UMP de Gussainville (moins de 50 habitants !), s'était fait vilipender pour avoir lâché devant les caméras de France 2 qu'il était temps de réagir puisqu'"on va se faire bouffer". Vous imaginez ? "Il y en a déjà dix millions, alors il faut bien réfléchir. Dix millions que l'on paie à rien foutre"... avait-il déclaré.

C'est quand la foire est finie qu'on compte les bouses...

Alors, question : pourquoi la "boutade" (terme employé par Bruno Gollnisch) vache de Jean-Marie Lepen n'a-t-elle jamais été critiquée, ni par les politiques, ni par les journalistes, ni par les associations anti-racistes ? Jean-Marie Le Pen est tellement "has been" que plus personne ne l'écoute ? Faux. Tapez donc son nom dans Google Actualités. Il y a, à ce jour, plus de 250 articles citant ses propos (sur la politique de Sarkozy, sur son voyage au Japon...). Peut-être faut-il plutôt regarder vers le ciel... La météo n'est guère favorable aux immigrés, ces derniers temps. Et les propos diffamatoires, voire racistes, pleuvent comme vache qui pisse. Un de plus ou de moins... En clair, les propos racistes de Jean-Marie Lepen sont (largement) dépassés par ceux de ses pairs. Un comble. Sauf que maintenant, ses pairs (peaux-de-vaches) sont à l'UMP...

Laissons-donc Jean-Marie retourner à ses moutons et souhaitons-lui juste que la boucherie du village ne soit pas Hallal...

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

Ou est le problème ? Il a

Ou est le problème ? Il a raison. Ca vous excite vous l'invasion de notre pays ?

réponse à Anonysmous

Ce n'est pas un problème d'arabes, mais de l'invasion l'Islam en Europe (regardez simplement dans notre pays ...): vos enfants de 30 ans connaîtront probablement la Charia, et cela sera imposé quasi certainement à vos petits enfants.
G.C.

Paranoïaque et fier de l'être ?

L'invasion de notre pays ?
Vous êtes un grand malade ... un mouton bêlant bêtement la propagande simpliste et haineuse qui lui est servie pour détourner son regard de l'abattoir vers lequel on le conduit !
C'est grâce aux gens comme vous, qui préfèrent hurler avec les loups et taper sur les plus faibles, que d'avoir le courage de reprendre leurs droits en se dressant contre ceux qui les leur enlèvent que nous régressons à grand pas vers la misère et la féodalité !
bibiane

Juste un bétail de

Juste un bétail de l'histoire
^^

C'est très bien que

C'est très bien que personne n'en parle.
Ca évite de lui faire de la pub gratuite.

Sur ce coup là, je dirais plutôt que les médias semblent enfin avoir compris qu'ils font plus de mal en parlant de de ses frasques verbale qu'en l'ignorant.

JMLP est un homme très intelligent : il sait que ce genre de propos est normalement relayé à outrance par les médiats, ce qui lui offre de la publicité gratuite à l'échelle nationale.
Car il ne fat pas se leurrer, le citoyen lambda ne s'offusque plus de tels propos depuis bien longtemps.
Il n'y a guère plus que les vierges effarouchées de la gauche, les hypocrites de la droite et les journalistes qui veulent se donner bonne conscience pour s'offusquer de propos aussi nauséabonds.

Mais pour cette fois c'est raté, à charge de revanche et à la prochaine.

les assoc'

Vous oubliez les associations qui sont la plaie de notre pays et qui sont à l'affût du moindre mot de travers ! : forcément ! ils vivent des procès qu'ils espèrent gagner, alors.....

Pas grand chose à dire

à part que je suis en désaccord avec l'idée de l'article. Je trouve que la misère du journalisme et du débat politique actuel est bien entretenue par ce hobby absolument passionant pour le scribouillard feignant à la recherche du bon coup médiatique et totalement abrutissant pour le quidam, de rechercher "la petite phrase" dans la bouche des hommes politiques et des personnalités médiatiques et de tout faire pour faire enfler une polémique à deux balles dont tout le monde se cogne, et si ça tombe au bon moment pour éluder un vrai sujet c'est encore mieux. Je suis libéral et mon idée de la liberté d'expression est en conséquence, c'est à dire souvent en opposition avec la version travestie par la bien-pensance actuelle, plus largement acceptée.

Que Le Pen soit raciste et qu'il l'exprime dans ses propos (et on pourrait épiloguer sur la dérive qui consiste à utiliser le mot "raciste" pour décrire tout et n'importe quoi, il serait bon parfois de revenir aux définitions mais passons) ça m'en touche une sans faire bouger l'autre comme disait un ancien président, je n'y prête pas attention point barre, je lui reconnais le droit de s'exprimer et je ne lui ferai pas un procès pour révisionnisme, propos discriminatoires, etc. J'admets que certains propos tenus en public son peu compatibles avec un mandat d'élu, mais c'est un problème différent du traitement médiatique de ce genre de propos à mon sens.