tentative suicide directrice PJJ Police judiaire jeunesse Désarroi à la Protection judiciaire de la jeunesse desarroi a la protection judiciaire de la jeunesse 6097

Après la tentative de suicide d’une directrice et alors que les services sont en pleine restructuration, des salariés font état des difficultés de mener leur mission.

En pleine restructuration, la Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) a le blues. Désormais, les éducateurs sont priés de se préoccuper davantage des mineurs délinquants, abandonnant à l’Aide sociale à l’enfance (dépendant des conseils généraux) les mineurs victimes bien que ce soient souvent les mêmes publics.


 [Lire l'article complet sur liberation.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :