Crise automobile Etats-Unis Detroit crise... detroit crise 2792

On s’était habitué à voir tomber d’un coup de grands pans du secteur financier, cela s’était relativement calmé récemment puisqu’il ne reste debout là que quelques bâtiments isolés mais dans ce cas-ci, c’est tout un secteur industriel - et non des moindres - qui s’effondre : l’automobile américaine ne survivra probablement pas à l’année 2008.

Les sénateurs républicains ont refusé de suivre les consignes de leur président et ont fait capoter le plan voté au Congrès qui aurait permis à General Motors et Chrysler essentiellement, Ford bien que très malade n’étant pas à l’agonie comme les deux premières, de survivre jusqu’à la mise en place de la nouvelle administration en janvier. Dans une révision du projet, les sénateurs républicains - toujours à la recherche d’une confrontation avec les syndicats - ont voulu imposer aux employés des trois firmes des baisses de salaires drastiques que les démocrates ont refusées.


 [Lire l'article complet sur pauljorion.com]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :